Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 février 2015 6 28 /02 /février /2015 06:35
Visite de la ville de Jugon, page n°4
Visite de la ville de Jugon, page n°4

Nous voici à présent arrivés sur la place centrale de Jugon appelée Place du Martray en souvenir de cette tradition médiévale qui punissait du pilori ceux qui contrevenaient aux lois en vigueur. En la partie haute du Martray, des hôtels remarquables bordent la dite place. La maison d'angle à laquelle nous allons nous intéresser c'est l'ancien hôtel du Lion d'Or;  comme la plupart des autres hôtels, il était jadis entre les mains de personnalités attachées à la sénéchaussée de Jugon, on mentionne Maistre Pierre Orieulx, titré Sieur des Touches en 1669, et précisément sur un linteau on lit : ACHETEE ET REMPLACEE EN 1812 PAR M(ONSIEU)R ORIEUX ET DE(MOISELLE) RE(NEE) MEHEUST SON EPOUSE

Visite de la ville de Jugon, page n°4

L'Auberge de L'Ecu orné d'un toit à long pan est tapie pour partie au bord de la Rue des Forges et de la Place du Martray; aménagé au cours des XV & XVe siècle, son nom rappelle la famille d'extraction noble originaire de Lanvallay: la famille de L'Escu. La cheminée remarquable provient du château détruit et d'autres éléments tout pareillement.

 

Visite de la ville de Jugon, page n°4
Visite de la ville de Jugon, page n°4
Visite de la ville de Jugon, page n°4
Visite de la ville de Jugon, page n°4
Visite de la ville de Jugon, page n°4
Visite de la ville de Jugon, page n°4
Visite de la ville de Jugon, page n°4
Visite de la ville de Jugon, page n°4
Visite de la ville de Jugon, page n°4
Visite de la ville de Jugon, page n°4
Visite de la ville de Jugon, page n°4

La Grande Maison est l'hôtel voisin de celui du Lion d'Or, dont il n'est séparé que par l'amorce de la rue des Châteaux. En fouillant dans les archives on découvre quelques drames ayant eu pour cadre l'endroit : le 20 septemre 1646 le corps d'un dénommé Louis Gaultier, veuf, âge d'environ 56 ans, mort peut être tombé d'une des fenêtres de la Grande Maison en allant s'y coucher hier la nuit...Le 9 mai 1663 un Lamballais, Jean Bouton, journalier âgé de 37 ans décédait la veille à l'auberge de la Grande Maison. Sur les arrières, une porte cochère permettait sans nul doute l'accès au lieu, cependant les reste d'un cintre laisse entrevoir une porte piétonne condamnée.

Visite de la ville de Jugon, page n°4

Partager cet article

Repost 0
Published by poudouvre
commenter cet article

commentaires