Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juillet 2015 5 24 /07 /juillet /2015 06:06

Sauvegarde pour les religieux de l'abbaye de Boquen

 

A Ploërmel, 1411, 21 février. -Jehan... à noz seneschaux et alouez de Rennes, de Dynan et de Jugon et à tous autres... salut. Combien que genneralment en nostre duché toutes gens de sainte eglise, avecques touts benefices, justes possessions et saesines soient, de noz droiz royaulx et ducheaux, souverainetés et nobleces, en nostre gênera! sauvegarde, ce nuiantmoins, à la suplicacion et requeste de religieux homs et honnestes les abbé et convent de l'abbaye de Nostre Dame de Boquien, ou diocèse de St Brieuc, disons soy doubter par pluseurs vroies presumpcions, conjectures et suspeccions, de leur estre mesfait ou donné empeschement en corps, ou sur le joissement d'aucunes leurs saisines, heritaiges et revenues, en entre autres sur un estanc nommé l'estanc de l'Ermitaige, chaucee, atache, esbier aciete et deport du moulin de Quemicle, en la parroesse de Caune, par le sire de Karanrayes, ses gens, complices et adhérez mesmes, leurs hommes estaigés du villaige de !'Ermitaige, en la parroesse de Broon, qu'ilz tiennent de nous sobz l'obbeissance de nostre court de Rennes, sans nul moyen, estre contrains par cause de guet, juridicion et autrement, par nostre feale cousine la contesse de Penthevre, son capitaine de Broon et autres ses gens, officiers, complices et adhérez, et en autres de leurs biens, par les dessurd. Et chascun et autres leurs hayneurs et malvueillans icelx abbé et convent, lad. abbaie tant en chief que en membres, les levees, fruz. revenues, oblaction franches et desmes d'icelle, leurs chapelains, clers, familiers, serviteurs, mestaiers et officiers. avons prins. soubz noz protection, seurté et especial sauvegarde, à la conservacion de leurs droiz. Si vous mandons. nostre presente sauvegarde faire assavoir.et singulierement esd. contesse et Karanrays. Et à maire apparessance de nostred. sauvegarde et affin que aucuns n'en puissent ou doient ygnorer, metez ou faictes mettre, se requis en estes, pannonceaux ou escuçons de noz armes aux huys, portes, maisons, mannoirs, mestaeries et habitacions desd. abbé et convent, etc. Donné en nostre ville de Ploermel, nostre (general) parlement tenant.

Par le duc. J. Cador

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by poudouvre
commenter cet article

commentaires