Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 août 2015 5 07 /08 /août /2015 12:38

 

 

Les Seigneurs.

 

Tihern, ou plutôt Teuhaire (Teharius), marié à Ynnoguen ou Gwen, fut, dans la première moitié du IXe siècle, le père de trois enfants : Brient, premier seigneur de Châteaubriant; Hervé et Bos, ou le Boeuf; ce dernier s'appelait peut-être Brient comme son frère aîné et comme ses descendants, mais son surnom a prévalu de son temps : « Sciticet a Brientio et Herveo atque Bove, necnon et matre eorum Guenno nomine. » (Cartulaire de Redon, 235.) Ce Le Boeuf eut en partage, paraît-il, la lisière des forêts qui entouraient Châteaubriant a l'Ouest et au Midi, et il devint ainsi seigneur des paroisses de Fougeray, Jans, Nozay et Issé. Parmi ses successeurs on remarque Brient Le Boeuf, vivant en 1214, et inhumé dans l'église abbatiale de Melleray, où son tombeau se voyait encore en 1664. En 1235, Nicolle Le Boeuf, dame de Fougeray, épousa Geffroy, seigneur de Rieux, et lui apporta la seigneurie de Fougeray. Puis vinrent Guillaume I, Jean I, Guillaume II, Jean II et Jean III, tous successivement seigneurs de Rieux et de Fougeray. Vers 1425, Marie de Rieux, fille de Jean III, apporta les terres de Nozay et de Fougeray dans la maison d'Amboise, en épousant Louis d'Amboise, seigneur d'Amboise et vicomte de Thouars. De cette union naquit, entre autres enfants, la bien heureuse Françoise d'Amboise, duchesse de Bretagne, l'une des gloires les plus pures de notre Eglise bretonne. Cette pieuse princesse eut quelques rentes sur la seigneurie de Fougeray, mais .cette terre elle-même fut donnée a sa sœur Marguerite, qui épousa, en 1446, Louis de la Trémouille, seigneur dudit lieu. En 1474, ce dernier seigneur échangea la seigneurie de Fougeray contre celle de Saint-Mars-la-Pile, que possédait Jean de Châteaugiron, seigneur de Derval. Celui-ci mourut en 1482, sans enfants légitimes, laissant Fougeray a sa soeur Gillette, veuve de Jean Raguenel, seigneur de Malestroit. Cette dame avait deux filles; l'une d'elles, Françoise Raguenel, épousa Jean IV, seigneur de Rieux, et lui apporta en dot la terre de Fougeray. Une seule fille naquit de cette dernière union ; elle se nommait Françoise de Rieux, et s'unit en 1488 à François de Laval, seigneur de Châteaubriant, qui devint ainsi seigneur de Fougeray. Leur successeur fut leur fils Jean de Laval, l'un des plus grands seigneurs de son temps; mais il mourut sans laisser d'enfants, en 1542. Sa cousine Anne de Montéjean, veuve de Jean VII, seigneur d'Acigné, hérita, entre autres terres, de celle de Fougeray. Ce fut très-probablement son fils, Jean VIII, seigneur d'Acigné, qui vendit la seigneurie de Fougeray, de 1562 à 1567, a René de la Chapelle, seigneur de la Roche-Giffart. Les seigneurs de cette maison, dont nous parlerons plus loin, possédèrent Fougeray jusqu'à la révocation de l'édit de Nantes. Henri de la Chapelle, seigneur de la Roche-Giffart et de Fougeray, préféra l'exil a l'abjuration du protestantisme, qu'avaient embrassé ses pères, et il vendit, avant de quitter la France, ses terres de Fougeray et de la Roche-Giffart à Catherine de Rougé, femme de François, marquis de Créquy Cette dame étant morte après ses enfants, son neveu L,ouis-Gilles de Rougé hérita de la seigneurie de Fougeray, qu'il donna en dot a sa fille Innocente-Catherine de Rougé, mariée à Jean de Kerhoent de Kergournadec, marquis de Coëteufao. Ce seigneur menait une vie fort dissipée, et à sa mort le marquisat de Fougeray fut vendu à Jean-Charles Loquet, sieur de Grauville (1748). Sa famille posséda Fougeray jusqu'à la Révolution. M. Chapelier, puis M. Judicelly sont devenus depuis cette époque propriétaires du château de Fougeray.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by poudouvre
commenter cet article

commentaires