Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 septembre 2015 7 13 /09 /septembre /2015 15:20

 

 

Le mot de Pont-Château semble indiquer qu'il y avait anciennement un château. Il parait que ce château était situé sur les bords du Brivé, dans le lieu où se trouve maintenant un petit bois taillis. Quelques personne m'ont assuré y avoir vu quelques ruines ; mais je les ai cherchées en vain. On trouve dans la paroisse de Pont-Château de très-bonnes terres à blé, d'excellentes prairies et une quantité considérable de landes qui demandent à être défrichées; le sol en est bon. Ce territoire contient aussi quelques bois taillis, entre autres celui de la Magdelaine...En 1089, il est fait mention d'un Daniel, fils de Jarnagon, seigneur de Pont-Château, qui se trouva à une assemblée tenue à Redon, sous Allain Fergent, au sujet d'un différent survenu, la nuit de Noël, entre les moines et les chapelains du duc. II est encore mention, en 1125, sous Conan le Gros, duc de Bretagne, d'un Olivier, fils de Jarnogon, de Pont-Château , homme féroce et débauché, qui se mit à la tête d'une troupe de jeunes étourdis et de libertins comme lui, commit beaucoup de ravages dans le pays, pilla l'abbaye de Redon, profana l'église, et y soutint un siège contre les troupes du duc, qui marchèrent contre lui pour arrêter ses brigandages. Il fut pris et conduit à Nantes, où il fut renfermé dans la tour du Bouffai. Cette affaire s'arrangea au moyen de la terre de Ballac, dont Olivier se dépouilla, le 24 octobre 1127, avec de pieuses formalités et au pied du maître-autel, en faveur de l'abbaye de Redon. Cette terre située dans la paroisse de Pierric, formait encore en 1789, un prieuré considérable. Olivier, plus irrité leurs terres. Brice, évêque de Nantes, l'excommunia. Olivier ne put faire lever l'excommunication, qu'en donnant aux mêmes moines sa terre de Brenen, voisine de celle de Ballac, qui était par conséquent à leur convenance. Les autres seigneurs de Pont-Château se sont surtout distingués par les donations qu'ils ont faites aux moines. En 1225, la seigneurie de Pont-Château passa dans la maison de Rohan ; l'an 1290, dans celle de Clisson. L'an 1625 René de Cambout, marquis de Coislin , grand-maître des eaux et forêts de France, acquit la baronnie de Pont-Château; enfin, elle était, en 1789, dans la maison de M. le comte de Menou.

Partager cet article

Repost 0
Published by poudouvre
commenter cet article

commentaires