Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 septembre 2015 4 03 /09 /septembre /2015 16:23

 

 

 

 

Le « Marnot » c'était la pipette, au tuyau rogné, et qu'on fumait l'envers, pour faciliter le tirage, car on l'emplissait de tabac carotte, de tabac à chiquer, haché menu dans le creux de la main, et lié avec de la salive.  Les bureaux de tabac s'alimentaient à la Prénessaye, au bourg perdu entre des ressauts de collines, dans les environs de Loudéac. Pierre Gaspaillard, un des p'tits gars du pays, né à la chute du second Empire lança la mode en fabriquant ses marnots tout en entretenant sa terre. Mais pourquoi marnot, parce que cette dénomination s'appliquait exclusivement aux pipes fabriquées non avec du kaolin, mais avec de la marne, de la tangue des fonds de baie. La production de la Prénessaye est devenue spécifiquement locale. de pipes. Du « Zouzon à Napoléon III. » la dynastie artisanale des Gapaillard reste fidèle à ses principes On redoute souvent, quand on a l'esprit ombrageux, de servir de tête de Turc. Et pourtant les personnages célèbres ne doivent-ils pas s'attendre, en même temps qu'ils entrent dans la gloire, et qu'on les statufie dans des Panthéons ou sur des places publiques, à servir de têtes de pipe ?

 

 

Napoléon Ier, Thiers, Gambetta y sont passées. Et même l'humble zouzou, le fameux zouave turban et à guêtres hautes, qu'on a immortalisé au pont de l'Alma. C'était au temps où l'on fumait encore des pipes en terre, où tulotter une Gambter ou un Jacob, demandait autant d'acharnement dans la recherche de la volupté, que les raffinements esthétiques d'un Baudelaire ou d'un Thomas de Quincey. Le souci du confort nous a rendus plus exigeants nous mettons le prix dans une racine de bruyère, une écume, ou un bols de violette. La gloire des fabricants de pipes en terre ne s'eteignait pas, pour autant, dissipée, et il est des bourgs de Bretagne, où l'on fume encore le Marnot. Extrait d'un article de Ouest éclair en date de l'année 1941

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by poudouvre
commenter cet article

commentaires