Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 novembre 2015 2 10 /11 /novembre /2015 13:10
 

 

 

 

Corporation des Imprimeurs , Libraires et Papetiers. Elle portait : D'azur à  une Bible fermée d'or. Cette corporation n'a laissé aucun document après elle ; mais nous pouvons , au moyen des pièces imprimées qui se trouvent aux archives et à la bibliothèque de la ville, donner le nom de quelques-uns des imprimeurs qui ont existé à Brest, avant la suppression des corporations. Le premier imprimeur que nous connaissions exerçait sa profession à Brest, en 1681. Nous avons de lui les lettres patentes de Louis XIV, données à Versailles au mois de Juillet 168, qui réunirent Brest et Recouvrance en une seule mairie et créèrent la ville de Brest telle qu'elle existe encore maintenant. Elles sont imprimées sur papier grand format in-f* avec un entête. Cet imprimeur se nommait Ollivier Drillet ; il prenait le titre d'imprimeur du roi et de la marine. La famille Drillet appartenait toute entière à cette profession et formait des alliances avec les aulr.es imprimeurs du pays , car un nommé Nicolas du Brayet, imprimeur à Morlaix, en 1647, avait pour épouse Roberte Drillet, probablement soeur, parente au moins du Drillet de Brest. Le second imprimeur que nous pouvons citer se nommait Guillaume Camarec, imprimeur-libraire de la marine; sa boutique était située sur le quai de Brest, rue de la Rive, en face de la Maison du Roi ou Intendance , qui se trouvait au bas de la Grand'Rue et a été démolie en 1793. Les archives possèdent de lui les statuts réformés de la corporation des cordonniers, portant la date de 1699. C'est une belle feuille de parchemin imprimée in-plano. En tête sont les armes de France soutenues par des anges placés dans des nuages. Ce fleuron est fort bien gravé. Une grande lettre ornée, un L, se trouve en tête de la première ligne. On y voit un personnage nimbé placé sur un fond parsemé de fleurs de lys. Après ces deux imprimeurs, nous trouvons Mme Ve Malassis, Romain , imprimeur de la marine et des armées navales de Sa Majesté, qui imprimait en 1722 et 1729 la liste générale des officiers de la marine, petits volumes in-12. Nous ne pousserons pas plus loin nos recherches ; tous les autres imprimeurs de Brest ne datent que d'une époque postérieure à la destruction des corporations.

 

Extrait du Bulletin Archéologique de Brest

Partager cet article

Repost 0
Published by poudouvre
commenter cet article

commentaires