Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 novembre 2015 1 30 /11 /novembre /2015 16:12

 

 

Une autre famille a laissé son emprunte sur le terroir Yvignacais, la famille d'Angoulevent dont le premier membre connu, écuyer Alain d'Angoulvent, prit également part à la septième croisade de 1248. Il est nommé dans une procuration datée de Limisso, en avril 1249. Ce dernier était l'aïeul de Hamon d'Angouvent. Voici un extrait de document où il est fait mention dudit Hamon : Comme contens fut meu entre frere Eon, abbé de la Viezville, et Hamon d'Angoulvent, autrement dit Ventre-d'Orge, sur certaines donaisons que Thomasse, jadis mère dudit Hamon, avet feit à la Viezville dessus une maison size du Champ aux Chevaux à Dinan, etc. - Accord de l'an 1317. Ledit Hamon opposoit que la donnation n'étoit pas passée du tabellion de la jour ni scellée du sceau des contrats, etc.  

Tristan d'Angoulvent, capitaine breton à la bataille de Chissey en 1372, écuyer du duc en 1381, ratifie le traité de Guérande en 1381 (Preuves dom Lobineau). Berthelot d'Angoulvent, fils du précédent, prête serment de fidélité au duc épousa semble-il une demoiselle de Plouer, laquelle en devint veuve. En 1400, comme lieutenant du capitaine du château de Solidor, puis reçoit des lettres de créance, pour une députation vers le duc Jean IV en Angleterre.

Berthelot d'Angoulvent, lieutenant de Robert de Guitté en 1387 est représenté sur son gisant la tête surmontée d'un dais, rappelant les actes pieux de sa vie (voir La terre de la Griponnière à Yvignac et ses possesseurs). Son nom apparaît avec celui d'un autre membre de cette Maison : Geoffroy d'Angoulvent. 

Bertrand d'Angoulvent, frère du précédent, servait sous du-Guesclin et ratifia à Dinan le traité de Guérande le 24 avril 1381.

Olivier d'Angoulvent prêta serment de fidélité au duc Jean IV en 1437, il est cité en 1428 parmi les témoins noble d'Evignac, En 1440 à Taden, on mentionne les Métaier d'Olivier d'Engoulvent, à la Garaie en Taden. Il semble que ce soit lui dont le nom soit mentionné le 24 avril 1469, et qui par testament fit de Guillaume du Margaro son héritier. Le nom de Marie d'Angoulvent apparaît aussi le 16 août 1477, ledit Guillaume du Margaro étant aussi donné comme héritier de cette dernière. On peut supposer que la dite Marie d'Angoulvent, fille ou soeur de Olivier épousa le seigneur du Margaro en 1449 : Jéhan du Margaro. Messire écuyer Guillaume du Margaro est dit héritier principal de messire Olivier d'Angoulvent, seigneur de Coëcouvran, et de Marie d'Angoulvent, probablement sa mère, qui par testaments datés, le premier, du 24 avril 1469, le second 16 août 1477. (voir Coëtcouvran à Yvignac)   

Tristan d'Angoulvent -En 1475,est cité seigneur de Fremeur, il perçoit 60 livres de revenu et paraît armé d'un archer et vêtu en brigandine, à deux chevaux, il partagea noblement avec sa sœur Jeanne en 1465. Tristan, vivant en 1479 est donné aïeul de Gilles, il fut marié, vers 1540, à Jeanne de la Haye, et partagea noblement sa sœur Jeanne en 1465 

Jean d'Angoulvent fils du précédent est cité en 1513 : Nob. h. Jean D'Angolevant, fils de Tritan, et sa feme, sr et dame de la Griponnière et y demeurant, tienent ledit lieu noblement ; Guill. Dangolevant, seigr de Frameur, lient noblement led. lieu de Frameur, n'y a nulles rot. 

Guillaume alias Gilles d'Angoulvent épousa vers 1540 Jeanne de La Haye. Guillaume d'Angoulvant sieur de Frémeur en 1513 possède une métairie noble nommée Guehugan en la paroisse de Medréac et n'y demeure et y sont des rôtutiers 

François d'Angoulvent, petit-fils des précédents épousa Guillemette Mauvoisin. Ce sont les aïeux de autre François d'Angoulvent, marié en 1644 avec Hélène du Fresne.

Partager cet article

Repost 0
Published by poudouvre
commenter cet article

commentaires