Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 novembre 2015 3 25 /11 /novembre /2015 20:29

Le premier château de Quintin nommé Castellum Novum est mentionné dès 1202. Il était désigné au cours des XIIIe & XIV siècle, le Chastel-Neuf, et la ville bâtie autour, la ville du Chastel-Neuf de Quintin, sans doute par opposition au Vieux-Bourg de Quintin. Dans la paroisse de Saint-Donan, sur le bord de la rivière du Gouët, une vieille motte castrale encore existante, à double rempart de terre, par conséquent une forteresse de la plus ancienne féodalité, et qui s'est toujours nommée Château-Boterel.

 

 

Plan de Saint Donan avec mention du château Boterel

 

Là fut croyons nous, le chef-lieu primitif de la grande châtellenie donnée en partage au frère puîné d'Henri d'Avaugour, et c'est pourquoi ce puîné et ses descendants prirent le surnom de Boterel. Ainsi s'exprimait Arthur de La Borderie au sujet de la défense primitive de Quintin. La ville fut démantelée en 1294, mais ses fortifications furent relevées peu de temps après. En 1468, les habitants de la ville étaient tenus de fournir la garde du château, en 1487 la ville fut assiégée et pillée ainsi que le château. Au cours des guerres de la Ligue, Mercoeur assiégea la ville en 1597. C'est à la fin du règne de Louis XIII, qu'une autorisation fut accordée par la Régente de bâtir un nouveau château, mais les travaux ne furent jamais terminés. La démolition du vieux château avait commencé quatre ans plus tôt en 1639. Le château actuel de Quintin repose sur les ruines de l'antique forteresse dont les voûtes sont encore dans un bel état de conservation.

 

 

 

Plan de Quintin

 

l'étoile marque l'emplacement du château actuel 

 

 

La ville du Chastel-Neuf de Quintin (7 mars 1379)

 

Sachent touz que en nostre court de Quintin en droit personelment establiz Guillemot, fiulz Perret Bidault et Peronne sa fame...cognurent et confessèrent eulx avoir vendu, baillé, livré et ottroié, et encore par nostredicte court vendirent, baillèrent, livrèrent et ottroièrent en nom et en titre de vente perpetuelle à Geffrei de Quintin, à ses hairs et à qui cause aura de lui, une place a la maisons desus et le courtil darière, sis en nostre ville du Chastel Neuff de Quintin, dedans les murs et fortresce de nostred. Ville, entre la place au fiulz Henry Jahan que le sieur de la Rocherouxe tient à present, d'une partie, et nostre maison de la mareschaucie, d'autre partie, achevant du chef darière sur les maisons de nostre chappelain de Saint Jahan, et sur les rues de nostre donjon du chief davant, et comme se desreme des terres et des maisons voisinables : c'est à savoir pour la somme de vingt et cinq libvres mongnaie courante, dont lesditz mariez se tindrent pour bien paiez...Donné tesmong le siau estably ès contraz de nostre dicte court mis à ces lettres ensemble o le siau de Robert Le Véer, de prières et requestes desditz mariez. Le lundi après Reminiscere, l'an mil IIIc sexante dez et ouyt.      

Partager cet article

Repost 0
Published by poudouvre
commenter cet article

commentaires