Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2015 3 02 /12 /décembre /2015 14:25

C'est au sein d'une coalition que ce Premier Août 939 à Trans près de Dol que les Normands furent vaincus (voir Ce premier août 939... - Premier août : fête de la Bretagne - Kentañ d'ar miz eost : Gouel Breizh et les invasions Scandinaves en Bretagne, page n° 4 ). Déjà, Juhel Bérenger, Comte de Rennes en avait attaqué une partie en 931, et ses puissants vassaux parvinrent bientôt à contrôler des points stratégiques qui devinrent un jour des châtellenies imposantes. Alain Barbetorte héritait des Comtés de Nantes et de Vannes et du Poher, en revanche, il dû renoncer au Maine, à l'Anjou ainsi qu'à l'Avranchin et au Cotentin, mais surtout au titre royal. Marié avec Roscille d'Anjou, fille du duc Foulques Le Roux. Il n'y eut aucun enfant de cette première union. En revanche d'une union illégitime avec une certaine Judith, il eut deux fils nommés Hoël & Guerech, enfin devenu veuf de Roscille d'Anjou, il épousa Roscille de Blois, sœur de Thibault Le Tricheur dont il eut un fils : Drogon. Sa dernière volonté avant de trépasser vers 952 fut de rassembler tous les évêques et les seigneurs de son duché qui reconnaissaient son autorité. Il leur demanda de prêter serment à son fils Drogon ainsi qu'au tuteur de celui-ci, son beau-frère Thibault Le Tricheur. Après son décès il fut inhumé en l'église Notre-Dame de Nantes qu'il avait fondée, mais à peine était-il sous terre que Thibault Le Tricheur accorda la main de sa sœur Roscille, jeune veuve, au comte d'Anjou Foulques III.

 

 

Sceau de Foulque III Nerra

 

Ce dernier se proclama Comte de Nantes et Régent de Bretagne. Pourtant cet opportuniste appelé par les Nantais pour les défendre contre une nouvelle menace normande ne daigna pas leur répondre. Les barbares assiégèrent le château qu'Alain Barbetorte avait réparé, ils firent aussi des prisonniers au nombre desquels figurait l'évêque Gaultier. La veuve de Alain Barbetorte fut émue de cette situation, d'autant que les Nantais durent s'acquitter de payer rançon afin de voir les prisonniers relâchés. En prime c'est aussi au cours de cette époque tourmentée que mourut le jeune Drogon. Il est probable que le Comte d'Anjou ait souhaité la disparition du jeune héritier du trône de Bretagne, en effet, lui et son complice Thibault Le Tricheur, pouvaient ainsi dépecer la Bretagne des richesses dont elle disposait ; l'un occupait le Sud de la Péninsule, l'autre la partie Nord. C'est alors que Hoël, fils illégitime de Alain Barbetorte entra en scène, Après s'être emparé du Comté de Nantes, il guerroya contre Conan, Comte de Rennes, fils et héritier de Juhel-Bérenger, lequel était lui même flls de Bérenger. Le comte de Rennes agacé contre l'intrépide jeune Hoël décida de se venger en dépêchant un de ses domestiques nommé Guluron, qui le moment opportun le tua d'un coup d'épée lors d'une partie de chasse en 981. Guerech, frère de Hoël, qui avait hérité de l'évêché de Nantes, obtint ce Comté de Nantes, les Nantais l'ayant prié de quitter son bâton épiscopal contre une épée..(voir aussi La famille d'Ancenis, page n° 1). Bien décidé à se venger de Conan de Rennes, responsable de la mort de son frère, le Comte Gurech s'allia au nouveau Comte d'Anjou Geoffroy Ier, Grisegonelle, alors en mauvaise relation avec le Comte de Rennes, son gendre. Une lutte s'engagea sur les Landes de Conquereuil près de Derval, Le Comte de Rennes grièvement blessé au bras regagna son Comté, et selon la Chronique de Nantes, Guerech profita de sa victoire pour aller mettre les terres de son adversaire à feu et à sang. Mais une nouvelle vengeance de Conan Le Tort allait être fatale au Comte de Nantes. Cette année 987, il le fit empoisonner.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by poudouvre
commenter cet article

commentaires