Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 décembre 2015 2 29 /12 /décembre /2015 15:04

Jean Ogée dans son ouvrage dictionnaire historique et géographique de la Province de Bretagne, laissait ces notes à la page consacrée à Merdrignac : Le prince Joseph Stuart, cousin germain du dernier prétendant au trône d'Anglelerre, est mort le 22 février 1784 à Kilvala, propriété appartenant alors M. Halba; il était âgé d'environ soixante ans.

 

 

Ce prince avait accompagné le prétendant lorsqu'il débarqua en Ecosse en 1745. Après la bataille de Culloden, Il erra long temps dans les campagnes, et enfin il vint à bout de gagner le bâtiment français qui recueillit le prétendant et le débarqua Morlaix. Le prince Joseph Stuart, accompagné de lord Saint Pill qui lui était resté fidèle, vécut ignoré pendant quarante cinq années dans la modeste campagne où il est mort. Lord Saint Pill avait mis à sa disposition toute sa fortune, qui était considérable: mais le prince n'avait pour tout bien qu'une pension de 1,500 fr. que lui faisait le gouvernement français, comme chevalier de Saint-Louis. Son instruction immense, sa douceur et son affabilité étaient égales à son courage; mais il haïssait profondément les Anglais, « et disait quelquefois qu'il voulait être leur Annibal . » Nous tenons ces détails de M. Bagot du Parc, son filleul, auquel il voulu donner comme troisième prénom celui d'Annibal. Cet épisode de la fatale entreprise du prétendant est certes peu connu.

 

 

La bataille de Culloden en 1745

écarta définitivement les rois catholiques du trône anglais

 

 

Potier de Courcy ajoute ces notes : le manoir de Quilvala à Merdrignac, dans lequel vécut ignoré pendant quarante ans, et mourut non moins ignoré, un des derniers représentants d'une race royale proscrite, un cousin germain du prétendant Charles-Edouard, qu'il accompagnait à la bataille de Culloden en 1746. Nous avons recherché son tombeau ; mais l'église de Merdrignac a été reconstruite, le cimetière déplacé et la charrue passe aujourd'hui sur la sépulture du prince écossais. Les registres de Merdrignac nous ont seulement fourni son extrait mortuaire : « Écuyer Joseph Stuart, chevalier de l'ordre de Saint-Louis, natif d'Écosse, âgé d'environ 60 ans, décédé à Quilvala le 22 février 1784, a été inhumé le 23 en présence de Jean Riquer et de Marie Hello et autres qui ne signent. Signé, P. Morin, recteur. »

 

 

Ces modestes funérailles, dont les témoins ne savent même pas signer, ne rappellent-elles pas le début sublime de Massillon devant le cercueil du grand roi : Dieu seul est grand 

Partager cet article

Repost 0
Published by poudouvre
commenter cet article

commentaires