Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2015 5 11 /12 /décembre /2015 10:47

 

Canao, Comorre ou Conobre, 4e fils d'Hoël I, Comte de Vannes, voulant posséder seul les Etats de son père, après avoir fait tuer Hoël, se défit encore de deux autres frères, Budic & Varoc, & auroit traité de même Macliau, St Félix, Evêque de Nantes, n'eût intercédé pour lui sauver la vie. Canao épousa la veuve de Hoël II, prit le titre de Roi, & contraignit Alain, ou Judual, son neveu, de se retirer à la Cour du Roi Childébert. Canao ayant donné retraite à Cramne, fils de Clotaire I, Roi de France, révolté contre son père, est attaqué par les François, & périt l'an 560 dans une bataille, donnée près de S. Malo. Cramne fut pris & brûlé avec sa femme & ses enfans. (ci dessous)

 

 

 

C'est ainfi que la Justice divine éclata sur ces deux Princes, dont l'un avoit trempé ses mains dans le sang de 3 de ses frères, & l'autre avoit pris les armes contre fon père. Le règne, ou la tyrannie de Canao fut d'environ 13 ans. Clotaire, après la victoire remportée sur Canao, s'empara des Comtés de Rennes, de Vannes, de Nantes, & abandonna le reste du pays aux Bretons.

 

 

Macliau, 5° fils de Hoël I, craignant les entre prises de son frère Canac, avoit abandonné sa femme pour se retirer dans un Monastère, & s'étoit fait ensuite sacrer Evêque de Vannes ; mais voyant Canao mort, il s'empare du territoire de Vannes, puis du Comté de Cornouaille, sous le nom de tuteur de son neveu Théodoric, fils de Budic, dernier Comte de Cornouaille, que Canao avoit fait périr. Théodoric ayant un juste sujet de tout craindre de la part de son prétendu tuteur, s'enfuit prudemment; mais dans la fuite, il forma un puissant parti, vint attaquer Macliau, & le tua l'an 577, avec un de ses fils, nommé Jacob. Guérech, appelé aussi Varoc, autre fils de Macliau, demeura Comte de Vannes.

 

 

Judual, fils de Hoël II, né l'an 535, avoit été obligé de se retirer en France à la Cour de Childébert, après la mort de son père ; il revint en Bretagne avant celle de Canao, son oncle, le meurtrier de son père, & l'usurpateur de ses Etats ; il remporta deux victoires sur lui, recouvra une partie du Comté de Cornouaille, & après la mort du Tyran, il le posséda tout entier. Il jouit de la moitié de la Bretagne depuis l'an 550, jusqu'à la mort de Macliau, arrivée l'an 577. Alors la Bretagne fut soumise à 3 Comtes, qui étoient Judual, fils de Hoël II, Varoc, ou Guérech, fils de Macliau, & Théodoric, fils de Budic. Varoc fut le plus puissant des trois. ll s'empara d'abord de la ville de Vannes, & refusa les tributs que le Roi Chilpéric avoit coutume d'en tirer. Chilpéric envoie contre lui des troupes, que Varoc, aidé peut-être de Judual, met en fuite. Il se soumet néanmoins au Monarque François, & lui donne son fils pour gage de fa fidélité. La guerre recommence en 579. Après la mort de Chilpéric Varoc embrassa le parti de Frédegonde & de Clotaire, son fils. L'an 587, Varoc & Judual dévastent le pays de Nantes, & continuent les années suivantes. L'an 590, le Roi Gontran envoie contre eux les Ducs Beppolen & Ebracaire. Ces deux Généraux furent battus, & le premier perdit la vie dans le combat. L'an 594, Childébert, neveu & successeur de Gontran, fait marcher une nouvelle armée contre les Bretons. Elle est battue entre Rennes & Vitré par Varoc & Canao, son fils. C'est la dernière action connue de ces deux Princes. Leur postérité disparoît dans l'Histoire, ainsi que celle de Théodoric, Comte de Cornouaille. ll n'en est pas de même de Judual; il avoit épousé une princesse nommée Azenge, dont il laissa plusieurs enffans, entre autres Hoël, ou Juthaël, qui suit, Grallon, Comte de Cornouaille, Hailon, différent de celui dont il est parlé dans les actes de St. Malo, Deroch, ou Budoc, Evêque de Dol, Théodual, Comte de Nantes, & Archuel.

 

Hoël III, ou Juthaël, l'aîné des fils de Judual, né l'an 560, succéda à son père, & fut d'abord Comte de Cornouaille ; maître ensuite de Rennes & de la plus grande partie de la Bretagne, il régna en Souverain, sans concurrens parmi les Princes Bretons, & sans opposition de la part des Princes François, qui n'exercèrent plus sous son règne la même autorité qu'ils avoient exercée sur la Bretagne sous les règnes précédens. Hoël III mourut l'an 612, après avoir régné 18 ans. Il eut de Pratelle, son épouse, 22 ou 24 enfans, dont 3 sont honorés Saints, Judicaël, ou St Gicquel, Judoc, ou Joffe, & Winnoc ou Guennoc

Partager cet article

Repost 0
Published by poudouvre
commenter cet article

commentaires