Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 décembre 2015 5 04 /12 /décembre /2015 07:02

A la mort de Mathias II, Comte de Nantes, survenue en 1104, Les Nantais furent près de 46 ans sans avoir de Comtes particuliers ; c'est à dire de 1104 jusqu'en 1149. Conan III, (voir ducs de Bretagne au Xe & XVe siècle, page n° 8) ne reconnut pas son fils Hoël comme son héritier sur le trône ducal de Bretagne. En effet celui ci fut désavoué au profit de sa sœur Berthe mariée à Alain Le Noir de la Maison de Penthièvre (voir le premier comté de Penthièvre, page n° 2) qui fut la légataire désignée. Le jeune Prince Hoël fut cependant reconnu Comte par les Nantais. D'une épouse méconnue, il eut une fille qui rentra dans les ordres religieux. Après avoir été écarté du trône par son père, Hoël se rapprocha de sa sœur Berthe et lui apporta son soutien contre son second époux Eudon, vicomte de Porhoët père de ses trois derniers enfants Geoffroi, Adélaïde et Alix (voir Géographie féodale : le comté de Porhoët par M. Aurélien de Courson (extrait du Cartulaire de Redon), page n° 1). En 1153 Eudon, vicomte de Porhoët était bien décidé à évincer du trône ducal de Bretagne, Conan, le fils issu de la première alliance de son épouse Berthe. Une attaque se déroula l'année suivante, le vicomte de Porhoët à la tête de toutes ses troupes passa la Loire, le 16 décembre, à Rezé, près de l'embouchure de la Sèvre afin de surprendre les Nantais qui ne l'attendaient que du côté gauche. Averti de ce mouvement, Hoël, Comte de Nantes se transporta jusqu'à Rezé, ayant prit des vaisseaux, il arriva la nuit devant Rezé. Eudon de Porhoët se défendit vaillamment, tuant un grand nombre d'adversaires, mais il accepta de négocier. Eudon de Porhoët ayant eut connaissance que Conan était allé chercher aide auprès du roi d'Angleterre, préféra se réfugier en France devant pareille menace. Hoël fut chassé en 1156 de son Comté par les Nantais qui lui préférèrent Geoffroy d'Anjou, frère du roi d'Angleterre Henri Plantagenêt. En réalité, Geoffroi VI d'Anjou ne fut Comte de Nantes que très peu de temps. Sa mort survenue le 27 juillet 1158 permit à Conan de se proclamer Comte de Nantes, puis l'année suivante, Conan avec ses alliés assiégea Rennes. De nouveau un Comte de Nantes devenait Duc de Bretagne, mais s'il fut surnommé Conan Le Petit, c'était non pas en raison de sa taille mais parce qu'il ne fut qu'un petit prince minable, un simple pantin entre les mains du puissant Henri Plantagenêt qui s'appropria le Comté de Nantes -comme héritier de son frère cadet, et aussi le trône de Bretagne en tant que tuteur du jeune couple : Constance de Bretagne, fille de Conan IV et de son épouse Margaret of Huntingdon, ayant épousé le quatrième fils du souverain anglais et de sa femme Aliénor d'Aquitaine, Geoffroy Plantagenêt. C'est donc en tant que tuteur du jeune couple que Henri II Plantagnêt régna sur la Bretagne, mais quand son fils Geoffroy put se dégager de l'encombrante présence paternelle, il s'avéra un remarquable souverain, parti prématurément âgé de 28 ans (voir l'Assise au comte Geoffroy -la très ancienne coutume de Bretagne.). Il laissait une jeune veuve avec deux filles : Aliénor et Mathilde, et cet héritier posthume au nom prédestiné et au destin fatal : Arthur Ier de Bretagne. Constance de Bretagne fut celle qui réunit définitivement le Comté de Nantes entre les mains des Ducs de Bretagne. Devenue veuve elle fut contrainte, sur ordre de son beau-frère Richard Coeur de Lion, d'épouser Ranulph de Blondeville. Mais à la mort de Richard Coeur de Lion, les deux époux se séparèrent, et la Duchesse Constance épousa alors Gui de Thouars auquel elle donna deux filles : Alix et Catherine. Gui de Thouars fut à l'origine de la construction du château de la Tour Neuve en 1207 (voir Titre : Mandement du duc François II pour la reconstruction du château de Nantes (1466) par A. Le Moyne de La Borderie, page n° 1) depuis occupé par le château devenu résidence des ducs de Bretagne.

 

 

L'aînée des filles du couple, Alix de Thouars transporta la couronne ducale de Bretagne à la Maison de Dreux en épousant Pierre Mauclerc. Ce sont les aïeux des Ducs de Bretagne qui se succédèrent sur le trône ducal jusqu'à Anne de Bretagne. 

Partager cet article

Repost 0
Published by poudouvre
commenter cet article

commentaires