Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 décembre 2015 2 01 /12 /décembre /2015 07:55

 

 

Conan Meriadec, qui constamment est la tige et la souche de tous les Princes qui ont régné en Bretagne, passa l'an 383. avec l'Empereur Maxime de la Grande Bretagne dans l'Armorique, à la tête d'une Armée de Bretons Insulaires. Geffroy de Montmouth les fait débarquer à un Port peu éloigné de Rennes. Ils s'établirent dan l'Armorique par la concession de Maxime. Conan servit dans les armées de ce Prince, et revint dans les terres qui lui avoient été accordées depuis Saint-Mahé, fin de la terre, et le Mont-Saint-Michel jusqu'à Nantes. Il porta la guerre dans l'Aquitaine, et s'y rendit maître du Païs de Retz vers l'an 405. Il secoüa le joug des Romains l'an 410, et se fit un royaume en Bretagne, dont Nantes fut la capitale vers l'an 416. Ce Prince mourut l'an 421 ou environ, et fut inhumé à Léon avec cet épitaphe Hic jacet Conanus Rex Britonum. Note -L 'empereur Romain auquel il est fait allusion Magus Maximus était originaire de la péninsule Ibérique. Nommé Gouverneur de l'Île de Bretagne, il combattit les Scots et les Pictes, il finit par être proclamé empereur en cette île. C'est alors qu'il constitua une Légion exclusivement composée de Bretons d'Outre-Manche, lesquelles troupes furent placée sous le commandement d'un certain Riothime. Souhaitant être associé au pouvoir de Rome, il fit irruption à Lutéce et triompha des troupes de son adversaire l'empereur Gratien l'an 383. Durant cinq ans il gouverna l'Empire Romain d'Occident jusqu'à son exécution survenue sur ordre de Théodose, Empereur Romain d'Orient. S'agissant de l'épitaphe mentionnée, il n'est pas exclu qu'elle fasse référence à Conan Ier Le Tort (duc de Bretagne de 990 à 992) qui prit le titre de Roi et fit frapper à Nantes une médaille avec cette légende de Conanus Rex Britonum.

 

 

Rivuelin alias Huelin surnommé Mur-Mac-Con, frère de Conan Meriadec et Urbien, troisième fils de Conan Meriadec gouvernèrent l'Etat durant la vieillesse dudit Meriadec.

 

 

Salomon, dit Guitol, Guiton, et Witric, fils d'Urbien, succéda l'an 421  à son ayeul. Il fut tué à Nantes l'an 434. dans une émotion populaire elle fut suscitée par les Goths de l'Aquitaine, auxquels l'Empire avoit donné la Ville de Nantes et le Pays des environs.

 

 

Grallon, dont Conan en sa vieillesse avoit épousé la soeur, régna à  la mort de Salomon l'an 434. Le voisinage des Goths l'obligea à quitter Nantes et à se retirer en Basse-Bretagne. Il mourut vers l'an 445. Littorius Capitaine Romain battit les Armoricains l'an 439. Les Armoricains un peu rétablis, firent le siège de Tours l'an 444. Note -Littorius était un général romain, mais en combattant les Goths, il fut fait prisonnier par ceux ci. La Chronique de Sigebert se contente de dire que l'an 444, les Romains commandés par Littorius, combattirent misérablement contre les Wisigoths.

 

 

Audren, fils de Salomon l'an 445. mourut l'an 464. quelques uns mettent sa mort à l'an 471. son fils Erech lui succeda.

 

 

Erech, dit Riothim et Riothame, l'an 464. Il fut défait dans le Berri à la tête de 12000 Bretons des bords de la Loire, c'est-à-dire, du Diocèse de Nantes, par Euric Roy des Goths allié de l'Empire, l'an 472. St. Sidoine lui a écrit quelques Lettres.

 

 

Eusebe, l'an 473. il mourut l'an 490. Nantes étoit de sa dépendance, mais sa résidence ordinaire fut à Vannes. On le croit fils de Rivalon. d'autres le disent fils d'Erech.

 

 

Budic, fils d'Audren. l'an 490. il fut maître de Nantes, de Rennes,  de Dol et du reste de la Bretagne. Il mourut à Nantes vers l'an 509.  et fut inhumé à l'Eglise de St Cyr qu'il avoit fait bâtir hors les murs.  Les Saxons commandés par Marcil Chillon firent du tems de Budic  le siège de Nantes sans la prendre, mais ils occuperent le Pais  Nantois jusques vers l'an 515.

 

 

Hoël dit le Grand, alla à la mort de son pere en Angleterre, solliciter des secours contre les Saxons il reparut à Nantes vers l'an 512. Il étoit fils de Budic, il mourut vers l'an 545. après avoir chassé de Bretagne les Saxons et les Frisons, on les avoir mis dans un état à ne pouvoir plus nuire. Marchil Chillon qui occupoit le Comté de Nantes depuis plusieurs années, fut battu en plusieurs rencontres par les Troupes d'Hoël, sous la conduite du Prince Jean son fils dit Jonas. Les cinq fils d'Hoël, sçavoir Jean qui prit le nom d'Hoël, Conobre, Budic, Varoc et Maclau partagerent ses Etats et prirent le titre de Comte.

 

 

Hoël II. dit Jean Reith, ou le Roi Jean et Jona, fils aîné d'Hoël, fut tué par son frère Conobre l'an 547. son fils Judual se retira à la cour de  Childebert Roy de France, à Paris.

 

 

Conobre dit Comorre, Conaumur et Conobert, c'est-à-dire, Conan l'illustre ou Conan le Grand, Comte de Nantes et Roi de Bretagne par usurpation sur son neveu Judual l'an 547, périt l'an 560. dans le combat que Chramne livra au Roi Clothaire du côté de Guerrande.

 

 

Judual fils d'Hoël II. tint l'an 557. une partie de Bretagne, ou. plutôt  du Païs de Retz. Il fit sa résidence dans les dernieres années de sa vie à Penochen, c'est Penboeuf. Pen en breton signifie Tête, et Ochen signifie Boeuf.

 

 

Théodoric, fils de Budic, troisiéme fils d'Hoël le Grand, après avoir tué son oncle Macliau et son cousin Jacob fils de Macliau  occupa l'autre partie du Pais de Retz, dit Ratiate.

 

 

Clotaire I. Roi de France, s'empara de la Ville de Nantes au mois de Novembre 560. aprés la mort de Conobre Comte de Nantes, et la tint un an, étant mort en Novembre 561. Nantes se vit pour la premiere fois sous la domination des François. St. Félix Eveque, Gouverneur de Nantes.

 

 

Agathe'e, ou Asquier, Evêque & Comte de Nantes l'an 680. 

 

 

Amemelon, Eveque et Comte de Nantes vers l'an 700.

 

 

Aemilien, Evêque et Comte de Nantes, il fut tué l'an 725. par les Sarazins proche la ville d'Antun, où il portoit du secours.

 

 

Salvius, Evêque et Comte. Il se trouva l'an 732. à la Bataille que Charles Martel livra aux Sarazins d'Espagne.

 

 

Hoël III. Comte de Nantes du tems de Roi Charlemagne. Il suivit ce Prince en Espagne avec 2000 hommes l'an 778. Il fut tué au retour à Roncevaux, de même qu'Arastagnus Roi de Bretagne, qui commandoit 8000 hommes.

 

 

Daniel Uva, autrement Unna, se porta pour héritier d'Arastagnus et d'Hoël. La Chroniquede Landevenec citée par d'Argentré, livre 2. chap. 8. fait mention de ce Daniel à Fan 786. On croit que ce fut celui de sa mort.

 

 

Widon, autrement Gut Comte de Nantes et des Marches, par la concession de Charlemagne. l'an 799. et avant.

 

 

Gondebault, successeur de Widon dans le Gouvernement du Comté de Nantes du tems de l'Empereur Loüis le Debonnaire. Il le quitta pour se faire Moine.

 

 

Lambert I. l'an 827. sous l'Empereur Loüis le Debonnaire, qui le destitua l'an 831. pour avoir pris parti contre lui en faveur du Roi Lothaire.

 

 

Richovuen, sous le même Empereur l'an 831. Il fut tué à la Bataille de Fontenay l'an 841. combattant pour Charles le Chauve.

 

 

Rainauld, Comte d'Herbauge, fait Comte de Nantes par le Roi Charles le Chauve l'an 841. fut tué par Lambert l'an 843.

 

 

Lambert II. Comte de Nantes par violence, et contre la volonté du Roi Charles l'an 843. fut chassé l'an 849, par Nominoë à la priere du Roi.

 

 

Amauri, Comte de Nantes l'an 849. nommé par le Roi Charles, sans effet.

 

 

Nominoë, Roi de Bretagne et maître de Nantes l'an 850. Il mourut l'an 851.

 

 

Eripoë, Roi de Bretagne et maître de Nantes l'an 851. son cousin Salomon fils de Rivalon frere puîné de Nominoë, le tua l'an 857.

 

 

Salomon, Roi dé Bretagne et maître de Nantes l'an 857. tué l'an 874. par Pasquiten son gendre, et Gurvand gendre d'Erispoë.

 

 

Pasquiten, se dit Comte de Nantes et de Vannes l'an 874. Gurvand le fut de Rennes.

 

 

Alain, fils d'une fille de Salomon et qui depuis prit la qualité de Duc sous le nom d'Alain Rebré, c'est-à-dire, le Grand, se dit Comte de Nantes l'an 877. en qualité de Tuteur de Gurrmhailon son Neveu fils de Pasquiten. Il y fut troublé d'abord par le Roi Charles, et ensuite par les Normans, qui successivement paroissent avoir été maîtres de Nantes jusques vers l'an 888. Il fut paisible possesseur l'an 889 que ses grandes actions contre les Normans le firent proclamer Duc de- Bretagne. Il mourut l'an 907.

 

 

Gurrmhailon, Comte de Nantes et de Vannes l'an 907. vécut peu ou ne pu se soutenir les Normans avait été maîtres de Nantes et du reste de la Bretagne, depuis 910.jusques en 936.

 

 

Alain Barbetorte. Comte de Nantes et son réparateur, chassa les Normans l'an 936. Il mourut l'an 952. avec la qualité de Duc.

 

 

Drogon, fils légitime d'Alain Comte de Nantes l'an 952. d'abord sous la tutelle de Thibauld Comte de Blois son oncle.maternel, et ensuite sous la tutelle de Foulques Comte d'Anjou, qui le fil périr.

 

 

Foulques, Comte d'Anjou, et après la mort de Drogon, Comte de Nantes par usurpation.

 

 

Hoël IV. fils naturel d'Alain Barbetorte Comte de Nantes l'an 965. Conan le Tors fils de Juhel fils de Beranger, fils de Judichael, fils de Gurvand Comte de Rennes, le fit assassiner l'an 980.

 

 

Guerech, frere d'Hoël IV. L'an 980. Conan le Tors le fit empoisonner l'an 987.

 

 

Alain III. fils de Guerech Comte de Nantes l'an 987.

 

 

Conan le Tors, maître de Nantes l'an 990. fut tué à la Bataille de Concreux l'an 992.,

 

 

Judichael fils de Guerech, Comte de Nantes l'an 992. sous la tutelle de Gui de Touars. Geffroi Comte de Rennes, fils de Conan le Tors, se saisit de Nantes quelques tems après sur Judichael, et la lui rendit à condition de relever de lui, et d'homage. Il fut tué l'an 1005. sur le chemin de Rennes, où il alloit voir le Comte Geffroi.

 

 

Budic, fils de Judichaël Comte de Nantes l'an 1005. mourut l'an1037. sa sœur Judith épousa en 1026. Alain Cagnard, Comte de Cornoüailles.

 

 

Matthias, fils de Budic et d'Havoise, l'an 1037. mourut l'an 1051.

 

 

Hoël V. fils d.'Alain Cagnard et de Judith, soeur de Matthias, lui succeda l'an 1051. il mourut le 13. Avril 1084. ses freres Quiriac et Benoît furent de son tems Evêques de Nantes l'un après l'autre. Hoël fut Duc de Bretagne l'an 1066. à cause de sa femme soeur de Conan II. Comte de Rennes et Duc de Bretagne mort sans enfans.

 

 

Matthias. dit Mathatias fils d'Hoel cinquiéme, et frere cadet d'Alain Fergent, qui succeda à la Duché à la mort d'Hoël, fut Comte de Nantes, comme puîné, l'an 1084. il mourut l'an 1104.

 

 

Alain Fergent, fils aîné d'Hoël Duc de Bretagne le 13. Avril 1084. et Comte de Nantes à la mort de son frere Matthias, l'an 1104. se  démit l'an 1112.

 

 

Conan III. dit le Gros, Duc de Bretagne et Comte de Nantes l'an 1112. mourut l'an 1148.

 

 

Hoël VI. qui passoit pour fils de Conan le Gros sans l'être veritablement, fut Comte de Nantes l'an 1148. Les Nantois le rejetterent l'an 1156. et appellerent Geffroi d'Anjou. Hoël se maintint dans le Païs de la Mée, et se disoit Comte de Bretagne l'an 1163.

 

 

Geffroi d'Anjou, Comte de Nantes l'an 1156. mourut à Nantes au mois de Juillet 1158.

 

 

Conan de Richemont, dit le Petit ou le Jeune, Duc de Bretagne dès l'an1148, prit la qualité de Comte de Nantes l'an 1158.

 

 

Henri II. Roi d'Angleterre, se dit Geffroi II. fils du Roi d'Angleterre Henri II. prit la qualité de Comte de Nantes par stipulation de mariage avec Constance fille du Duc Conan le Jeune Il mourut à Paris l' an 1186.

 

 

Constance veuve de Geffroi, Comtesse de Nantes et Duchesse de Bretagne l'an 1187. Le Comté de Nantes depuis ce tems est toujours demeuré en la main du Souverain de Bretagne.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by poudouvre
commenter cet article

commentaires