Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 janvier 2016 7 10 /01 /janvier /2016 13:30

Nous avions brièvement abordé en évoquant Nominoë, comment celui-ci tenta vainement de détacher le clergé breton de la Métropole de Tours (voir Nominoë, page n° 4 ). Si sous le règne de son fils Erispoë le sujet de fut pas d'actualité, en revanche, sous le roi Salomon, le sujet redevint source de préoccupation. Salomon entretint avec la papauté des relations très suivies, avec échange de cadeaux. Dom Morice affirme que le fondateur de l'évêché de Dol, à savoir Saint Samson se serait intitulé archevêque et de constater que l’église de Dol ne fut point sans évêque jusqu’à Mansuetus, qui signe archevêque des Bretons à un concile tenu à Tours en 461. Déric prétend avec raison que l’évêque de Dol seul put, en cette occasion, prendre ce titre parmi les évêques de la Gaule, tous étrangers aux Bretons. Les prélats de la Cornouaille seraient allés Tours pour leurs tenues de conciles, etc., eux qui ne connaissaient qu’à peine Tours! Leur isolement du reste de la Gaule, le langage méme de leurs peuples, exigeaient qu’ils tissent leurs affaires chez eux. Cependant, il semblerait que le statut de Métropole de Bretagne fut accordé à la cité de Dol par le Pape Nicolas Ier (ci-dessous) sous l'épiscopat de  Festinianus, ce avec l'assentiment de Charles le Chauve.

 

 

 Mais, dit-on, le pape Innocent Il! anéantit, le 1er juin 1199 cet établissement merveilleux. Il déclara que l’évêque de Dol serait soumis celui de Tours; qu'il le reconnaîtrait pour son métropolitain, ainsi que tous les évêques de la Bretagne. A cela, nous répondrons comme Pelage put faire Dol métropole de l’Armorique, de même et par la même puissance, Innocent put détruire l’œuvre de son prédécesseur. Les motifs qui firent agir Innocent nous sont connus. Longueval, dans un plaidoyer astucieux et mensonger, intitulé: Préliminaires de la décision sur la Métropole de Dol en Bretagne, nous les notifie. La Bretagne était écrasée par une longue guerre, et son jeune duc Arthur était aux mains de Jean-Sans-Terre, son oncle, qui en voulait à sa vie pour s’emparer de ses états. La duchesse Constance était au pouvoir d‘un roi que les Français appellent Philippe-Auguste, et que nous appelons Philippe-l'Impudique. Un abbé courtisan de Sainte-Geneviève, Etienne de Saint-Eurerte, bel esprit, écrivain audacieux; Barthélemi de Vendôme, archevêque de Tours, furent les instruments mis en jeu pour nous enlever notre privilège. L’archevêque nommé et approuvé de Dol, le pieux et savant Jean de La Mouche, étant à Home depuis longtemps sans pouvoir être sacré, on lui propose de démembrer sa province. Il dit en bon Breton Tout ou rien

 

 

Ancien palais épiscopal de Dol

 

Partager cet article

Repost 0
Published by poudouvre
commenter cet article

commentaires