Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 janvier 2016 1 11 /01 /janvier /2016 20:33

 

La mer était terrible et féroce le vent

Les vagues parcourues de rudes tremblements

Se brisaient sur les rocs, toujours rebondissant

Et l'écume fusait en éclaboussements

 

Et le ciel était noir comme l'encre de Chine

Et comme les tréfonds des profondeurs marines

Et tout le paysage enfiévré de violence

Vibrait de ces atroces hurlements de démence

 

Quand la mer fut calmée et que le vent tomba

Que ma frayeur enfuie, mon esprit s'apaisa

Je pensai en silence aux tristes destinées

De ces bateaux perdus sur les mers déchaînées

 

Partager cet article

Repost 0
Published by poudouvre
commenter cet article

commentaires