Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 février 2016 7 14 /02 /février /2016 20:12

 

Montbran relevait d'un château dont il ne reste plus depuis plusieurs siècles qu'une tour démantelée : voici comment s'exprime à son égard l'aveu du 2 novembre 1570 : « Confesse ledit sire (René Tournemine) tenir prochement de ladite dame (Marie de Beaucaire) aux devoirs davant déclairés un fief et bailliage s'étendant en la ville de Montbran, paroisse de Pléboulle ; droit de foire à la Sainte-Croix en septembre, chaque année. Item appartient audit sire, audit lieu et ville de Montbran, une vieille tour et forteresse a champs et une pièce de terre où elle est située, contenant en terre arrable, rochers et vallées, douze journeaux avecques une vieille esglise ruinée, de luy dépendante et plusieurs autres édiflices que l'on dict avoir esté de l'ordre des Templiers.» Enfin Saint-Pôtan relevait du château d'Yrlan ou Yslan, sur lequel je trouve la mention suivante dans l'aveu précité : « Item le bouais, taillix et garenne dudit Yslan, contenant en fons d'héritaiges six journeaux, joignant au moulin daroin déclairé, et d'aultre au chemin qui va de la Villegaud à la Villemoys: et, à cause de ce, y a garannyer ou forestier franc de tous subsides ruraux. » Ce texte serait un peu vague s'il était seul pour établir l'existence de l'ancien château d'Yslan, mais le même aveu contient un autre passage qui ne peut laisser aucun doute ; le voici : «Esquelles choses cy dessus le dit sire a les lieux de cinq places fortes dont l'une d'icelles, qui est le chasteau de la Hunaudaye, est en bonne et deue réparation, et les quatre aultres, scavoir le chasteau de Plancouet, le chasteau de la Motte de Corron, le chasteau de la Motte d'Yslan, et la tour de Montbran sont tous quatre ruineux. » Ces points de départ étant posés, nous allons maintenant suivre la chronologie des sires de la châtellenie de Plancoët ; nous reviendrons ensuite sur chacun des autres membres.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by poudouvre
commenter cet article

commentaires