Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mars 2016 6 26 /03 /mars /2016 07:25

 

 

Au temps jadis, il y avait au château de Galinée à Saint Potan (Côtes-du-Nord), un seigneur qui maltraitait sa femme, parce qu'elle ne lui donnait pas d'enfants. Elle mourut des privations qu'il lui fit endurer et de ses mauvais traitements ; mais elle aimait tant son brutal de mari, qu'elle revient dans les environs du château et passe son éternité à réciter le rosaire pour le salut de son bourreau. On ne la voit pas, mais on distingue une sorte de fumée blanche. Lorsque le château était encore entouré d'avenues, on entendait le bruit du rosaire qu'elle égrenait en les parcourant. Depuis l'incendie du château (vers 1855), on ne l'a vue qu'une fois : deux gars qui revenaient d'une filerie virent sortir des douves une grande fumée blanche, d'où semblait partir le bruit, bien connu dans ce pays, des grains du chapelet que l'on égrène. Depuis l'on pense qu'elle a enfin obtenu la miséricorde de son mari.

Partager cet article

Repost 0
Published by poudouvre
commenter cet article

commentaires

contes-et-merveilles.com 26/03/2016 11:03

votre blog est riche de beaucoup d'infos que j'apprécie !
Je trouverais juste de donner la source précise de cette "légende", contée, oui par Louise Berthelot, de Saint-Pôtan,
ET
rapportée par LUCIE DE V. H., dans la Revue des Traditions Populaires R.T.P., t. 16-1901, page 92
Sans cette "collectrice-médiatrice", à l'instar des frères Grimm, et sa collaboration avec Paul Sébillot (de Matignon/St-Cast) notamment dans cette revue qu'il anima brillamment... c genre de témoignage serait des plus rares


Du fait de leur collaboration, Saint-Pôtan a gardé trace d'une vingtaine de récits du même ordre, parus dans la même revus aux N° 16.1901, 21-1906, 22-1907, ainsi que dans les Légendes Locales de Haute Bretagne, t.1. le Monde Physique, 1887
tels :
Le houblon et le bain dans la rivière
chapelets protecteurs (êtres malfaisants) pour une bonne naissance
cloches du baptême et danse
cris au baptême et belle voix de chanteur plus tard
préceptes variés pour une bonne naissance et bien grandir
premiers vêtements à la naissance
préserver des coliques par des rituels à la naissance
prosternations à tous les croissants de lune pour une bonne naissance
que manger pour une bonne naissance
s'abstenir de dormir sur le côté gauche pour une bonne naissance
sucer un os d'agneau pour faciliter la dentition des enfants
malheurs parce que la fée de la fontaine Saint Maudez a repris sa hache
Le moine qui marche sur l'eau
l'anguille fée et l'eau de jeunesse
métamorphoses en torrent, chêne, fontaines
faire sortir les chats pour un bon accouchement (qu'ils n'aillent pas conter la nouvelle aux lutins et ...)
arbres qui empêchent l'inondation

Ils nous ont aussi légué 3 contes moins légendaires, davantage merveilleux (sans réel attachement géographique) :
Le prêtre et le tailleur (relève du N° 0821 B de la classification internationale "Les intérêts des oeufs cuits", in "Joyeuses Histoires de Bretagne", 1910)
Comment il arriva malheur à Jean le Diot (relève du N° 1696 A de la classification internationale "l'idiot PARLE à contre-temps (sot, homme stupide), qu'est-ce que j'aurais du dire, in "Contes Merveilleux", 1880)
L'enfant de choeur et la fille amoureuse (in "Joyeuses Histoires de Bretagne", 1910)