Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2016 3 25 /05 /mai /2016 12:53

 

 

 

Jean, comte de Montfort et Edward III, roi d'Angleterre

 

Mais Jean de Montfort, sitôt que la succession de Jean III fut ouverte, se proclama lui-même duc de Bretagne et partit en guerre, avec l'alliance d'Edouard III, contre Charles de Blois et Philippe VI. Ce fut une série de combats de partisans, qui permirent aux routiers anglais de parcourir et d'exploiter la Bretagne. Duguesclin se battit pour Charles de Blois, mais celui-ci fut tué dans la bataille d'Auray (1364). Par le premier traité de Guérande en 1365, Jeanne de Penthièvre et Charles V reconnurent le fils de Montfort (ce dernier était mort en 1345) comme le duc de Bretagne Jean IV. Ce dernier continua de sympathiser avec l'Angleterre : marié d'abord avec une fille d'Edouard III, il se remaria avec une belle-fille du Prince Noir (1366). Quant la guerre reprit, en 1369, entre Edouard III et Charles V, Jean IV noua des négociations avec le roi d'Angleterre, et conclut secrètement alliance avec lui (1372) : des détachements anglais revinrent en Bretagne, et lorsque Duguesclin réussit à battre Jean IV, ce dernier chercha refuge en Angleterre (1373), d'où il partit guerroyer en Aquitaine pendant que son adversaire reprenait la Bretagne, sauf Brest que Jean IV vendit aux Anglais en 1378.Cependant Charles V voulut consolider trop vite sa conquête. En considérant Jean IV comme vassal félon, le roi fit prononcer par le Parlement de Paris la « commise » du duché de Bretagne, procédure de saisie qui équivalait à réunir le grand fief au domaine royal. Ce faisant, Charles V n'avait tenu aucun compte des droits de Jeanne de Penthièvre, et cela provoqua la protestation des nobles bretons qui, d'accord avec Jeanne, rappelèrent Jean IV (1379). Mais celui-ci ramenait les Anglais : deux partis se reformèrent en Bretagne, et la guerre reprit jusqu'au deuxième traité de Guérande (1381) : sous la pression de sa noblesse, lasse de voir ses domaines dévastés, Jean IV promit de se soumettre au roi de France et de renvoyer ses conseillers anglais. Richard II, successeur d'Edouard III, lui confisqua le comté de Richmond qui fit alors retour définitivement à des titulaires anglais. Mais une trêve étant intervenue entre Richard II et Charles VI, Jean IV put racheter Brest au roi d'Angleterre (1397). (Extrait  : les sources de l'histoire médiévale de la Bretagne en Angleterre, par G. Peyronnet)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by poudouvre
commenter cet article

commentaires