Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juin 2016 5 24 /06 /juin /2016 05:31

 

 

Branche des Seigneurs & Marquis de Villaines

 

 

 

XVII.

 

 

 

Brandelis de Champagne, second fils de Nicolas, premier Comte de la Suze, & de Françoise de Laval-Lezay, Marquis de Villaines, Baron de Turé, Seigneur de la Chassigniere, Vaucelles, &c. Chevalier des Ordres du Roi, Gentilhomme ordinaire de sa Chambre, Conseiller d'Etat, Capitaine de cent hommes d'armes, Commandant en chef dans le Pays du Maine ; Gouverneur de Laval, & nommé Maréchal de France obtint au commencement de l'an 1587, du Roi Henri III, l'érection de sa Baronnie de Villaìnts en titre de Marquisat, & se trouva le 20 Octobre suivant à la bataille de Coutras, dont il échappa heureusement. Le feu de la guerre civile s'étant rallumé à l'avénement du Roi Henri IV, ce Prince à qui le Marquis de Villaines conserva toujours une fidélité inviolable, lui donna le commandement du Pays du Maine & le Gouvernement de Laval. II soutint avec un courage extraordinaire le siège de Pichelier en 1589. Ayant marché ensuite au secours de la Ville de Mayenne assiégée par les Ligueurs, il les attaqua dans leur camp, & les tailla en piéces : à peine purent-ils s'en sauver 6 à 700 de 2000 qu'ils étoient. Le Vainqueur y gagna deux pièces de canon, six enseignes, une cornette, & fit 300 prisonniers. Cette action se passa en 1590, avec 500 Arquebusiers & 100 chevaux seulement. II assiégea le Château de Malauze situé entre Rennes & Vitré, qui capitula à l'approche du canon ; de-là il marcha contre le Fort de la Patriere, & ayant obtenu une entrevue du Commandant de cette place, il l'engagea à le soumettre. La prise du Château de Coudray, situé sur la rivière de Mayenne, & qui, outre l'avantage de sa situation, avoit encore celui d'être bien fortifié, lui coûta plus de peine ; le sieur de la Brochardiere, zélé partisan de la Ligue, commandoit dans ce poste. Sur le refus qu'il fit de se rendre, après quelques volées de canons, le Marquis de Villaines fit escalader la place & I'emporta. II contribua beaucoup au gain de la bataille de Craon le 24 Mai 1592, conduisit ensuite du secours au Maréchal d'Aurnont, pour faire le siège de Rochefort-sur-Loire, au-dessous d'Angers ; & continua de rendre des services importans à l'Etat par ses exploits jusqu'à la paix. Le Roi Henri IV, en reconnoissance, le créa Chevalier de l'Ordre du S. Esprit, à Paris dans l'Eglise des Grands Augustins le 3 Janvier 1599, & le nomma Maréchal de France, par Brevet donné au commencement de l'année 1619. II mourut au Château de la Chassigniere le 29 Octobre suivant, âgé d'environ 62 ans, & fut inhumé dans le choeur de l’Église Paroissiale de Villaines. II avoit épousé par contrat du 14 Avril 1603 , Anne de Fichai, fille & unique héritière de Jean, Baron de Turé, & de Charlotte Auger-de-Crapado, dont il n'eut qu'Hubert, qui suit. Elle se remaria avec Urbain de Bouillé, Comte de Créance, fils de René, II. du nom, Seigneur de Bouillé, Comte de Créance, Chevalier des Ordres du Roi, Capitaine de 50 hommes d'armes, Conseiller d'Etat, Gouverneur de Périgueux, & de Renée de Laval-Lezay.

 

 

XVIII.

 

 

 

Hubert de Champagne, Marquis de Villaines, Baron de Luré, Seigneur de la Chassigniere, Vaucelles & autres lieux, fut Capitaine d'une Compagnie de Chevaux-Légers qu'il commanda à la guerre d'Allemagne, sous le Comte de la Suze, son cousin. II épousa 1°. Louise d'Arcona, fille & Adrien d'Arcona, Seigneur de Hubercourt, & de Louise de Clerc. Elle étoit soeur de Claude d' Arcona, mariée à Charles de Tilly, premier Marquis de Blaru, Gouverneur de Vernon, nièce de Jérôme, Comte d'Arcona, surnommé le menton d'argent, Gouverneur de Vernon, & petite-fille de Gaspard, Seigneur d'Arcona, Gentilhomme Milanois ; & 2°. Catherine Fouquet-de-la-Varenne, fille de René Fouquet, Marquis de la Varenne, Gouverneur des Ville & Château de la Flèche en Anjou, & de Jeanne Girard-de-la-Rouspere, par contrat du 29 Décembre 1644. II eut du premier lit : 1. Louise-Marie de Champagne, mariée par contrat du 18 Décembre 1660, à Claude de Talaru, Marquis de Chalmazel, Guidon des Gendarmes de la Garde du Roi, Maréchal de ses Camps & Armées, qui commanda en 1674 l'arrière-ban des Provinces de Lyonnois, Forez & Beaujolois. 2. René-Brandelis, qui suit; 3. Hubert-Jérôme, Seigneur de la Roussiere, dit le Comte de Villaines, Capitaine au Régiment de Piémont, Infanterie, mort à Paris le 7 Avril 1713, & inhumé dans la Chapelle du S. Sacrement de S. Severin. II avoit épousé Madelene-Françoise de Champagne, fille de Gaspard de Champagne, Comte de la Suze, de Bedfort & de Ferrette, Lieutenant-Général des Armées du Roi, &c. & de Louise de Clermont-Gallerande, sa. seconde femme, par contrat du 21 Octobre 1699, morte le 17 Avril 1731, âgée de 64 ans, à Saint-Romain près de Mellé en Poitou, où elle est inhumée. Il en eut : (a) François-Hubert de Champagne, Comte de Villaines, Lieutenant au Régiment du Roi, Infanterie, mort à l'âge de 19 ans en sa Terre de Mortefons, le 16 Novembre 1721, enterré à S. Romain de Mellé ; (b) & Louis-Hubert de Champagne, Seigneur de la Rouisiere, le Barost, la Forest & autres lieux, dit le Comte de Champagne, né le 20 Février 1704, marié 1°. à Bonne-Judith de Lopriac, veuve de Jean-François Jubert-de-la-Bastide, Comte de Château-Morand, Lieutenant-Général des Armées du Roi, Commandeur de l'Ordre Militaire de S. Louis, mort le 17 Avril 1727, fille de René de Lopriac, Marquis de Coëtmadeuc, & de Julie-Hiéronime Ragon, & soeur de Guy-Marie de Lopriac, Marquis de Coëtmadeuc, dit le Comte de Donges, Capitaine de Cavalerie dans le Régiment de Courtenvaux, par contrat du 18 Octobre 1731, & morte à Paris, après une longue maladie, âgée d'environ 35 ans, le 17 Juin 1735 ; 2°. à Françoise-Judith de Lopriac, nièce de sa première femme, & fille de Guy-Marie de Lopriac, Comte de Donges, & de Marie-Louise Roye-de-la-Rochefoucauld, soeur du Duc d'Estissac, Chevalier des Ordres, avec dispense, & par contrat du 17 Novembre 1738 morte Dame de Compagnie de feu Madame la Dauphine, le 16 Juin 1748, âgée de 27 ans, & inhumée dans l'Eglise de S. Sulpice, la paroisse, dont il a eu : Marie-Judith de Champagne, née à Paris le 17 Février 1745, mariée, contrat signé le 25, célébration le 27 Janvier 1761, à Anne-Léon de Montmorency, appellé le Marquis de Fosseux, fils du chef de la plus ancienne Maison de l'Ille de France, Capitaine Lieutenant des Gendarmes de la Reine, morte le 23 Mai 1763, âgée de 18 ans, laissant un fils mort après elle ; & 3°. avec Louise-Julie-Silvie de Maridor, fille de Charles-Louis-Auguste de Maridor, Baron de Bourg-le-Roi, Grand Sénéchal de la Province du Maine, & Julie-Hortense de Colbert-de-Linieres, fille du feu Comte de Linieres, & de Marie-Louise du Bouchet-desourches, 4. Jeanne-Pélagie, Religieuse au Maine ; 5 6 & 7 Anne -Marie, Jacqueline & Angélique, mortes sans alliance.

 

 

XIX.

 

 

 

René-Brandelis de Champagne, Marquis de Villaines, & de la Varenne, Baron de Turé, Seigneur de la Chassigniere, Vaucelles, & autres lieux, mort à Paris le 5 Avril 1715, avoit épousé par contrat du 6 Juin 1701, Catherine-Thérèse le Royer, fille & unique héritière de René le Royer, Seigneur du Mesnil-Saint-Samson, & de Catherine-Thérèse Pannard, dont : 1. Marie de Champagne, Marquise de Villaines, & mariée le 30 Avril 1732, à César-Gabriel de Choiseul, dit le Comte de Choiseul, Lieutenant-Général des Armées du Roi, au Gouvernement de Dauphiné, fils d'Hubert de Choiseul, Seigneur de la Rivière, dit le Marquis de Choiseul, & d'Henriette-Louise de Beauvau, sa seconde femme ; 2. & Anne-Catherine de Champagne, mariée le 26 Mai 1739, à feu Louis-Charles-César leTellier de Louvois appellé le Comte d'Estrées, Maréchal de France, Chevalier des Ordres du Roi, Ministre d'Etat, Gouverneur Général des Evêchés de Metz & de Verdun, & Gouverneur particulier des Ville & Citadelle de Metz & Général des Armées en Westphalie en 1761, fils de Michel-François le Tellier, Marquis de Courtenvaux, de Villequer, & de Crusy, Comte de Tonnerre & de la Ferté-Gaucher, Baron de Montmirail, &c. Capitaine-Colonel des cent Suisses de la Garde du Corps du Roi & de Marie- Anne-Catherine d'Estrées, morte sans enfans le 10 Juillet 1743, âgée de 28 ans. Son mari s'est remarié en Janvier 1744, à Charlotte-Louise Brulart, née le 5 Novembre 1715, fille de Louis-Philogène Brulart, Marquis de Puisieux, & de Charlotte-Félicité le Tellier.

 

 

 

Branche des Seigneurs de Morcins

 

 

 

XIV.

 

 

 

Jean de Champagne, Seigneur de Lonvoisin, de Vendeuil, de Saint-Bon, cinquième fils de Pierre, I. du nom, Sire de Champagne, Prince de Montorio & d'Acquilla & premier Baron du Maine, &c. & de Marie de Laval-Loué, fut présent au procès-verbal de rédaction : de la Coutume de Vitry, où la Noblesse du Bailliage fut appellée, pour donner son avis, au mois d'Octobre 1509. II laissa de Marguerite de Véelur sa femme, à laquelle Jean de Véelu, Doyen de l'Eglise Collégiale de Saint Etienne de Troyes, fit donation de plusieurs héritages le 9 Janvier 1513 : 1 . Robert, qui laissa de Béatrix de Verdelot, sa femme, qu'il avoit épousée le 19 Septembre 1508, fille de Georges de Verdelot, Seigneur des Prez, et de Catherine de Psailly, Nicolas de Champagne, mort avant sa mère ; Jean de Champagne, Seigneur de Neuvy, & Chanoine de Noyon ; & Pierre de Champagne, aussi Seigneur de Neuvy, mort sans alliance. Cette Terre est encore possédée aujourd'hui par les descendans de Louis, frère de Robert ; 2. & Louis, qui suit

 

 

XV.

 

 

 

Louis de Champagne, I. du nom, Seigneur de Lonvoisin, de Vendeuil & de Lechelle, fut appellé à la rédaction de la Coutume de Vermandois, & fait prisonnier à la bataille de Pavie. II avoit épousé avant le 3 Avril 1524, date d'un acte par lequel il fit avec sa femme, vente de certains héritages, à Jeanne de Condé, veuve de Jean de Beuzié, Ecuyer, Seigneur de Lechelle : Madelene de Bouzié„ dont : Roland, qui suit ; 2. Nicolas, dont la postérité sera rapportée après celle de son frère, & qui continue la branche des Seigneurs de Morcins ; 3 & 4. Denis & François, morts sans alliance.

 

 

 

XVI.

 

 

 

Roland de Champagne, Seigneur de Lonvoisin, de Vendeuil, de Lechelle & de Neuvy après la mort de ses oncles, épousa par contrat du 13 Décembre 1544, Jeanne de Ravenel, fille de Thibault de Ravenel, Ecuyer, Seigneur de Saint-Eugène, dont entr'autres enfans : Louis, II. du nom, dont la postérité a fini en la personne d'Henri de Champagne, son petit-fils, premier Capitaine dans le Régiment d'Epagny, qui n'a laissé que deux filles qui vivoient encore au mois d'Août 1669 : outre ce petit-fils, il avoit encore une fille nommée Charlotte de Champagne, qui épousa David de Montigny, Seigneur de Viollaines ; 2. Robert qui suit ; 3 & 4. & deux filles ; l'une mariée à Claude de la Place, Seigneur de Rouge-Bois : l'autre à Antoine de Vandiere, Seigneur des Mignons.

 

 

 

XVII.

 

 

 

Robert de Champagne, I. du nom, Seigneur de Lonvoisin, de Vendeuil, de Lechelle & de Neuvy, épousa Charlotte le Cordellier, dont il n'eut que Robert, qui suit ;

 

 

 

XVIII.

 

 

 

 

Robert de Champagne, II. du nom, Seigneur de Lonvoisin, Vendeuil, Lechelle, Neuvy, &. s'allia par contrat du 2 Décembre 1610, à Claude le Goux, fille de Jacques le Goux, Ecuyer, Seigneur de Lourps & de Mareil, & de Claude de Saint-Belin, dont entr'autres enfans : 1. Charles, qui suit ; 2. Jacques, Seigneur de la Borde, des Moeurs, de Longeville, & en partie de Lourps, Capitaine d'Infanterie dans le Régiment de Langeron & Créancé, qui n'a laissé qu'un fils, père de trois enfans ,sçavoir: Jacques-Charles de Champagne, duquel est issu un fils N. . . . de Champagne, marié sans enfans, vers l'an 1766, à N. . . . Vitard-de-Passy, fille de feu N, . . . Vitard-de-Passy, Capitaine de Cavalerie ; Denis-Gabriel de Champagne, qui n'a qu'une fille; & Catherine-Agathe de Champagne, mariée à Paul-Sébastien du Peret de la Gaufroye, Seigneur de Subligny ; 3. & Catherine, mariée à Gabriel de Reilhac, Seigneur des Hautes-Maisons.

 

 

 

XIX.

 

 

 

Charles de Champagne, I. du nom, Seigneur de Lourps, Longeville, Montigny, & . a laissé de son mariage entr'autres enfans : 1. Charles, II. du nom, Seigneur de Lourps, & qui s'est marié avec Claude de Saint-Belin , dont est né Bénigne-Antoine de Champagne, Seigneur de Lourps, reçu Chevalier de Malte en 1700, & mort en 1715 ; 2. Jean, Seigneur de Longeville, de Toulotte, & de Lourps, qui est le bisaïeul de Louis-Antoine de Champagne, né vers 1752, qui paroît aujourd'hui se destiner à l'état Ecclésiastique, & n'a que des soeurs. Jean eut aussi pour fille Angélique de Champagne, mariée à N. . Delomoy, Seigneur de Coufery ; 3. & Marie, qui a épousé François de Morru, Seigneur de Saint Martin-du-Bauçhet,

 

 

 

XVI. Nicolas de Champagne, Seigneur de Morcins, Lechelle, Fonda, Leuze & Frenay, second fils de Louis, I. du nom, & de Madelene de Bouzié, fut tué à labataille de Dreux en 1562, & laissa de Marie de Verdelot, sa femme, soeur de Nicolas de Verdelot, Chevalier de l'Ordre de Saint-Jean-de-Jérusalem, qu'il avoit épousée par contrat du 12 Septembre 1546 : 1. Pierre de Champagne, mort sans alliance ; 2. Olivier, qui suit ; 3. Louis, mort sans alliance ; 4. Jacques, Seigneur de Neuvy, Ljnieres & Condry, marié à Antoinette le Fêvre, dont quatre enfans, sçavoir : Hector de Champagne, Seigneur des mêmes Terres, mort sans enfans de Marguerite de Barbin, sa femme, fille de Dreux de Barbin, Baron de Broyés, & de Suzanne de Navieres ; Abel de Champagne, mort jeune ; Antoine de Champagne, mort sans enfans de Jeanne de Montigny, fille de Jacques de Montigny, Seigneur de Saint-Onyne & d'Aubilly, & de Marguerite de Drapierre ; & Antoinette de Champagne, femme de Nicolas de Chavigny, Seigneur de Nouilly ; 5. & Antoinette, mariée à Edme de Ballaine, Seigneur de Lorme.

 

 

 

XVII. Olivier de Champagne, Seigneur de Morcins, Dagaulne, de Vidano & de Leuze, avoit sept ans lorsque son père fut tué à la bataille de Dreux, donnée en 1562. II fut d'abord Capitaine de 100 Hommes de pied par Commission du Maréchal de Bois-Dauphin, du 4 Octobre 1598, puis Capitaine d'une Compagnie de 100 Hommes de guerre, du nombre des dix qui dévoient composer le Régiment dont le Roi avoit donné le commandement au Maréchal de Vitry. Entre grand nombre de lettres que lui écrivit Henri IV, il y en a deux principalement qui prouvent suffisamment l'estime particulière que ce Prince faisoit de son mérite, & l'affection qu'il avoit pour lui. La première datée du Château de Noyon, est du 19 Août 1591 ; & la seconde de Lyon, est du 3 Septembre 1595. Le Roi lui donna en 1616 le Gouvernement de la Ville de Meaux. Il laissa de Madelene de Montigny, sa femme, fille de Benoit de Montigny, Seigneur de Framoizelle & de Saint-Eugène, & de Jeanne de Ravenel, qu'il avoit épousée par contrat du 4 Aout 1579 : 1. Claude, qui suit ; 2. Antoine, qui fut Capitaine, par Commission du 4 Juin 1649, d'une Compagnie de Chevaux-Légers du nombre de 90 Maîtres montés & armés à la légere, & n'a laissé qu'une fille, Religieuse à Sezanne ; 3. Louis, qui fut père, par Henriette de Champtin, sa femme, de quatre enfans, sçavoir: Louis de Champagne, II. du nom, Seigneur de la Villeneuve, mort sans alliance ; Madelene de Champagne, mariée 1°. à N. . . . de Guidoti, 2°. à Charles de Hanniques ; & 3°. à Hugues, Comte de Chaumont ; N. . . . de Champagne, Religieuse ; & N de Champagne, morte sans alliance ; 4. Charles, qui eut Commission du Roi le 7 Août 1631 , pour lever une Compagnie de Gens de pied, & ne laissa de son mariage avec Marie d'Haucour, que Claude de Champagne, Seigneur de Coupigny, & Madelene de Champagne, femme de Jean-Louis de Vaudetar, Seigneur de . . . ; 5. & Madelene, mariée le 9 Juillet 1601, à Michel de Chalmaisons, Seigneur de Chalante.

 

 

 

XVIII.

 

 

 

Claude de Champagne, I. du nom, Seigneur de Morcins & de Leuze, fut Capitaine d'Infanterie, & s'allia par contrat du 24 Juillet 1611, à Françoise le Goux, fille de Jacques le Goux, Seigneur de Lourps & de Mareil, & de Claude de Saint-Belin, dont : 1. Claude, qui suit ; 2. Antoine, mort jeune ; 3. Olivier, Capitaine de Cavalerie au Régiment de la Ferté, tué à la bataille de Réthel le 15 Décembre 1650 ; 4, 5 & 6. Marie, Madelene & Antoinette, mortes sans alliance.

 

 

 

XIX.

 

 

 

Claude de Champagne, II. du nom, Seigneur de Morcins, Neuvy, Condry, Leuze, la Villeneuve, Linieres, Beauregard, Joiselle en partie, Capitaine d'une Compagnie de Chevaux-Légers des nouvelles levées de 90 Maîtres, par Commission du 18 Février 1648, Commandant du Régiment du Maréchal de la Ferté, dès 1653, fit ses preuves de Noblesse en 1667, lors de la recherche par M. de Caumartin, Intendant de la Province de Champagne, & il eut de Suzanne de Gepz, mariée le 18 Juin 1653, fille de Paul, Seigneur de Flavigny, la Godine & Chapton, & de Claude de Barbin, Baronne de Broyés : 1. Henri-Claude, qui suit ; 1, 3 , 4, 5 , 6. Antoine, Paul, Mathias, Olivier, & François-Joseph, morts sans postérité ; 7. Claude-Charles, dont la postérité sera rapportée après celle de son frère aîné ; 8. Suzanne, morte jeune ; 9. & Madelene, morte sans être mariée.

 

 

 

XX.

 

 

 

Henri-Claude de Champagne, Seigneur de Morcins, Condry, Linieres, Beauregard, Neuvy, Leuze, des Hautes, & Joiselle en partie, Major des Régimens de Cavalerie d'Harlus & de Montpeyroux, a eu de Françoise de Saint-Maurice, son épouse : I. François-Claude-Henri, Seigneur de Morcins, Commandant de bataillon au Régiment du Roi, Infanterie, Brigadier des Armées de Sa Majesté le 20 Juillet 1753, mort en 1756, sans enfans d'Anne-Nicole-Madelene Nacquart, sa femme ; 2. René-Paul-Louis, Seigneur de Neuvy, Colonel d'Infanterie le 17 Juillet 1747, qui a eu d'Elisabeth de Champagne, sa cousine-germaine, deux garçons & une fille, morts jeunes ; 3. Louis-Joseph-Aubert-Nicolas, Seigneur des Hautes, du Chesne, de Ventelette, & de Vendiere en partie, Capitaine de Grenadiers au Régiment du Roi, qui n'a laissé en mourant que des filles, dont cinq encore vivantes, d''Anne-Radegonde de Chartogne, sa femme ; 4. Eutrope-Joseph, mort en 1751, Capitaine-Lieutenant de la Colonelle au Régiment du Roi, Infanterie, sans avoir été marié; 5.Marie-Elisabeth-Antoinette, femme de Pierre-Dominique Largentier, Seigneur de Chamguion ; 6. Marie-Madelene-Nicole, femme d'Isaac Largentier, Seigneur de Joidelle ; 7. Angélique-Bénigne-Henriette, femme de Jacques-Christophe de Mongeot, Seigneur d'Armonville ; 8. Marie-Madelene-Jacquette, qui n'est point mariée ; 9. & Marie- Anne, femme de N, .... de Fuard-de-Passy, Capitaine de Cavalerie,

 

 

 

XX

 

 

 

Claude-Charles de Champagné, seigneur de Chapton, la Vlleneuve, Leuze, Saint-Prix, la Noverégnante, Capitaine de Cavalerie dans le Régiment d'Harlus, dont son frère aîné Claude étoit Major, épousa par contrat du 19 Février 1699, Elisabeth du Belay, fille de Salomon du Bday, Seigneur de Soizy-au-Bois & de Salnove, & de Marie de Salnove, dont : 1. François-Claude-Jacques, qui suit ; 2. Elisabeth, mariée le 18 Avril 1728, à René-Paul-Louis de Champagne, son cousin-germain, Seigneur de Neuvy ; 3. & Madelene-Claude, mariée à François-Anne de Vendeuil, Seigneur de-Montgivroux.

 

 

 

XXI.

 

 

 

François-Claude-Jacques de Champagne, Seigneur de Villeneuve, Chapton, la Noverégnante, Fréçu, Saint-Prix & Salnove, né le 18 Mars 1701, a servi dans la Cavalerie ainsi que son père. De son mariage contracté le 13 Mai 1726, avec Angélique-Madelene de Marguerie, fille de François-Charles de Marguerie, Seigneur de Courbetin, Toraille, & de Jeanne-Madelene de la Coutrie-Perdrix , est né un fils unique qui suit :

 

 

 

XXII.

 

 

 

Charles-François -Ferdinand de Champagne, dit le Marquis de Champagne, né le 28 Avril 1727, est entré au Régiment du Roi , infanterie, en 1741, a été fait Capitaine-Lieutenant de la Colonelle de ce Régiment en 1751, Colonel du Régiment de Rouergue en 1759, de celui d'Auvergne en 1761 ; & Brigadier des Armées du Roi le 22 Janvier 1769. II est marié du 17 Octobre 1763, avec Jeanne-Perrette de Busancy-Pavant , fille de Jules- Ange, Vicomte de Busancy-Pavant, Seigneur de la Croix-aux-Bois, &c. & de N. . . . Reynault-d'Yrval, dont : 1. Louis-Brandelis-Ferdinand, né le 1 Juin 1769 ; 2. & François, né le 30 Avril 1770.  

 

Partager cet article

Repost 0
Published by poudouvre
commenter cet article

commentaires