Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juillet 2016 7 03 /07 /juillet /2016 06:01

L'église Sainte-Agnès à Tréfumel nous est ainsi décrite par M. Joachim Gaultier du Mottay dans son inventaire :  l'église romane, en appareil formé de pierre presque cubiques,  rappelant l'appareil gallo-romain, est composée de deux nefs soudées bout à bout, et qui semblent de la même époque (douzième siècle). L'ensemble à dix-huit mètres de long sur une largeur de six mètres. -La première nef est éclairée au nord par deux barbacanes. -La deuxième formant le choeur est séparée de la deuxième par une arcade du style roman primitif, avec clavaux saillants ; elle est percée à son chevet par une lancette aveuglée ; pareille lancette se retrouve au-dessus de la porte occidentale. Toutes ces ouvertures ont à l'extérieur un mètre sur dix-huit centimètres et à l'intérieur un mètre vingt centimètres sur quatre-vingt centimètres. -La longère sud remaniée en 1866 a encore une fenêtre du quatorzième siècle et une jolie piscine à arc trilobé de la même époque. -Le retable de l'autel présente des torsades de la fin du seizième siècle, avec dôme. -Ancienne chapelle primitive servant de sacristie, ayant une porte à pilastres de la Renaissance, sur le linteau de laquelle on lit la date de 1660. Bannière en velours brodé de 1778. -Petit calice en vermeil à pied octogone. Au musée de Rennes on voit deux panneaux en chêne sculpté, du style flamboyant, provenant de cette église. (voir L'église Sainte-Agnès de Tréfumel en images

 

 

Le calice fut offert en 1474 à l'église de Tréfumel par Marie de Coëtquen épouse de Rolland de Beaumanoir (d'après sources des éditions Le Flohic).

 

 

La bannière de procession datée de 1778, fut exécutée par le maître-brodeur rennais Jean Loup dit l'Epine. (même sources)

Partager cet article

Repost 0
Published by poudouvre
commenter cet article

commentaires

Présentation

Recherche

Liens