Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juillet 2016 5 08 /07 /juillet /2016 19:05

 

Le pagus Gouëlou

 

 

 

Le pagus Gouëlou

 

 

Aussi désigné Pagus Velaviensis, le Goët séparait ce terroir du terroir voisin.… La ligne de démarcation entre les pagi de Poher et de Quintin par Glomel, Kergrist-Moëlou, Maël-Pestivien et Magoar, frontière naturelle séparant le bassin de Châteaulin de celui de Rennes, enfin la ligne de partage des eaux séparant le pagus Quintin des pagi Tricurius et Velaviensis, par le nord de Saint-Gilles-Pligeaux, le Vieux-Bourg et Lanfains. Il est à remarquer, d'ailleurs, que de part et d'autre de cette ligne l'on trouve un grand nombre de camps gaulois et romains, de retranchements gallo-romains et de ruines dénommés par les Bretons des noms caractéristiques de mogoar, moguerou, mogueron. Il reste à déterminer, à partir de Lanfains, la limite des cités des Osismes et des Curiosolites. L'on peut hésiter, à priori, entre le Gouet, séparant le Velaviensis pagus (Goelo) du pagus Pentevriæ (Penthièvre) et le Leff, formant la séparation des pagi Velaviensis et Tricurius (Trecor). On peut donc raisonnablement penser que ce pagus Gouëlou fut occupé par la tribu des Osimes. Le pagus Goëlou vit se constituer au cours du XIIe un comté qui échoua à un des membres de la famille de Penthièvre.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by poudouvre
commenter cet article

commentaires