Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juillet 2016 4 21 /07 /juillet /2016 04:52

 

 

 

La comtesse Judith de Nantes, épouse de Alain Canhiart ajouta aux donations de celui-ci cinq villages en la paroisse de Clohal, qui sont proche de la mer Caerpuz, Gaerpadell, Tercaerlnou, Monokan Kistillic, et la moitié du bourg de Global, avec les dismes, droits funéraux de l'église, et les rentes de la terre ou trêve nommée Treuquiloë. Ces villages lui appartenaient comme faisant partie du douaire qui lui avait été assigné quand le comte l'épousa dans l'Isle d'Aindre, qui est en la rivière de Loire, deux lieues au-dessous de Nantes. D'autres généreux donateurs se manifestèrent, ainsi, Huelin, fils de Bérenger, qui avait épousé la sœur d'Alain Canhiart, la dénommée Avan, donna à Sainte-Croix l'isle de Tanguethen, de la manière qu'il la possédait, et exempte de toute charge et devoir, et parce que la donation lui sembla infime, il y ajouta l'église de saint Guthiern, en l'Ile de Grovais, et l'église de saint Meloire, avec les terres qui en dépendent, en considération que les religieux l'avaient reçu en leur fraternité. Ils lui offrirent en présent pour cela, trois chevaux et un tapis. Cet acte fut passé à Quimperlé du consentement de sa femme Avan et de son fils Guégon, en l'an 1037, en présence et à la cour du comte Alain, qui était alors à Quimperlé, qui y signa : Alain Cainard, avec Budic ou Benoist, évêque de Vannes,

 

 

 

 

Les premiers abbés de l'abbaye sainte-Croix de Quimperlé :

 

 

-Gurloés, qui était alors prieur claustral de l'abbaye de Saint-Sauveur de Redon devint premier abbé en 1029 et gouverna pendant vingt-cinq ans et mourut l'an 1057 et fut enterré en la crypte de l'abbaye

 

 

-Jean, successeur de Gurloés en 1054 et mourut deux ans plus tard.

 

 

-Vital, soussigna divers actes, c'est à la fin de son mandat que s'éteignirent le comte Alain Canhiart en 1058, Vital le suivit dans la tombe l'année suivante après trois ans de présence à l'abbaye Sainte-Croix. 

 

 

-Jongomar, il gouverna l'abbaye de l'an 1059 à l'an 1066 et s'éteignit le 4 mars 1088.

 

 

-Benoît, fils du comte Alain Canhiart, et frère de Hoël, du duc de Bretagne, fut secondé dans sa tâche par Haemeric. S'estant donc retiré dans son abbaye pour y finir ses jours au pied de la croix en 1114, il choisit en la mesme année un de ses religieux nommé Gurhand, qu'il envoya à Tours pour estre béni par les mains de Raoul, archevesque, et il luy donna le gouvernement de l'abbaye, Haemeric, abbé second, mourut quant à lui le 6 juin 1130

 

 

-Gurwand, fut reçut abé en 1114, il mourut le 25 janvier 1131.

 

 

 

-Adonias ne succéda à son prédecesseur qu'à partir du 5 juillet 1131. Cet abbé levait sur quarante terres, on parle aussi d'Huelgumarc'h, de Caer maës, Lesluch, Lesneleach et la moitié de Lezureck. Cet abbé quitta le gouvernement quelques années devant sa mort survenue en 1143.

 

-Rouaud devint abbé jusqu'en 1160

 

 

-Rioc, abbé mort le 21 mai 1160

 

 

-Donguallon, abbé de Sainte-Croix de 1160 à 1163)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by poudouvre
commenter cet article

commentaires