Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juillet 2016 7 10 /07 /juillet /2016 14:06

Le pagus Vendellesis

 

 

 

 

 

Bordé au nord par le pays de Coglès et celui du Désert, à l'ouest par le pays de Rennes, au sud par le pays de Guerche de Bretagne, le Pagus Vendellesis ou Pays Vendelais était sans nul doute un pagus minor des temps anciens. Le Vendelais formait un doyenné distinct dont faisait partie 21 paroisses, mais dès le XIIe siècle il fut réuni à celui de Fougères composant ainsi la plus grande subdivision du diocèse de Rennes. La défense de Fougère fut l'une des défenses aménagées dans le courant du Xe siècle, et qui faisait partie des points défensifs breton sur cette ligne frontalière appelée Marche de Bretagne (voir Notice historique et statistique sur la baronnie, la ville et l'arrondissement de Fougères par MM. Amédée Bertin & Léon Maupillet, page n° 1)Le comté de Rennes, qui confinait au Vannetais et au Nantais sur sa bordure méridionale, s'étendait au Nord jusqu'à l'Avranchin. Nous ne savons guère de lui qu'une chose, c'est qu'il était administré en 820 par le comte Rorgon, de qui les relations incestueuses avec la fille aînée de Charlemagne, Rotrude, avaient défrayé la chronique scandaleuse de la cour une dizaine d'années auparavant. Rorgon troqua son comté de Rennes contre celui du Mans, en 834, à la suite des événements dont nous allons bientôt parler. Notons que ce comte était de la famille des Gauzbert-Gauzlen, probablement d'origine alémanique comme les familles alsaciennes du célèbre abbé Fulrad de Saint-Denis et de l'archichapelain Ebroin, évêque de Poitiers, avec lesquelles elle était apparentée. (extrait la Marche de Bretagne de Léon Levillain)

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by poudouvre
commenter cet article

commentaires