Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 août 2016 1 15 /08 /août /2016 15:29

 

 

 

 

L'ancienne église de Saint-Jouan de l'Isle (plan ci-dessus -étoile rouge) nous est ainsi décrite : église remaniée à plusieurs époques ; une nef avec chapelles collatérales ; dans celle du sud, fenêtre du XVe siècle avec quelques petits débris de la verrière ; l'autre porte la date de 1623 ainsi que le porche surmonté d'un écusson écartelé de Landujan et... La chapelle sud montre un écu en bannière martelé (La Moussaye) au dessus duquel on lit : « honnour à Moussaye »,

 

 

 

 

et une litre d'écussons martelés (La Moussaye), près desquels se voient quatre fois le mot « honnour. » Dans le chevet daté de 1674, est encadrée une crédence du quinzième siècle, au-dessus de laquelle on lit les noms de I. Poulain et de P. I. Poirier. Au maître-autel, tableau du dix-septième siècle avec représentation des donateurs ; « blason de sable au lion morné d'argent » . Dans le choeur, sur le mur, le même lion en alliance avec trois quintefeuilles, deux et un, le tout martelé. Ci-dessous armoiries Landujan et celles décrites.

 

 

Près du choeur une tombe portant une figure de femme, les pieds appuyés sur un chien, sans armoiries. -Ci dessous cloché éditions Le Flohic.  

 

 

 

 

Dans la longère nord, enfeu avec arc en anse de panier et accolade, bouché maintenant,

 

 

 

 

Dans la chapelle nord, croix fleurdelisée, cantonnée de quatre écussons, (Landujan et alliances) et une autre tombe de prêtre.


 

 

 

L'actuelle église Saint-Jean-Baptiste de Saint-Jouan nous est ainsi décrite par Couffon : -En forme de croix latine avec clocher extérieur et choeur cantonné de deux chapelles ouvrant également sur le transept. En avril 1894, le ministre accorda un secours de 12.000 fr. pour la reconstruction de l'église qui fut bénite le 17 janvier 1897. Elle est due aux plans de M. Angier. Mobilier : Statue ancienne de saint Armel. -Ci dessous, cliché édition Le Flohic.

 

 

 

piscine du XVIe siècle. réemployée; statue tumulaire d'une dame de la Maison de la Moussaye dans la chapelle des fonts; et, au bas de la nef, pierre avec inscription gothique « honour a Moussaye ».

 

 


 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by poudouvre
commenter cet article

commentaires