Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 août 2016 2 02 /08 /août /2016 12:00

Louis Le Berruyer, écuyer, est donné sieur de Coibicor en avril 1582. Il semblerait que ce soit ledit Louis Le Berruyer qui soit ainsi mentionné dans un acte : " Louys Lebesruyer sieur de Kouesbicor en Eréac et du Margaro en Sévignac né le premier apvril 1578 à Coesbicor ". Sa fille Anne ainsi que nous l'évoquions dans la précédente page consacrée au sujet de Coëbicor et ses possesseurs, transporta le dit domaine en épousant Raphaël de Langan, fils de Olivier de Langan, sieur du Bois Gestin et Louise Piedevache. De leur union naquirent sept enfants dont Jean cité ci-dessous. "Le quinzieme jour de novembre 1612 fut ensepulturé escuier Raphaël de Langan sieur de la paroisse (a)n l'égli(s)se d'eréac au tombeau de coabicor, les sacrements luy administrez par missire Jullien Nogues recteur de ladite églisse". Devenue veuve, Anne Le Berruyer épousa escuier Alain de Langan, sieur des Houssays, dont elle eut quatre autres enfants titrés de la Villeon. Elle s'éteignit le 8 mai 1637.

 

 

Quant à la famille de Langan, elle est connue depuis l'an mil à travers Guillaume de Langan marié avec Tiphaine Boutier. 

 

voici quelques notes sur ceux qui disposèrent de la terre du Bois-Février. La seigneurie du Bois-Février fut portée en mariage en 1431 par Isabeau Février à Simon de Langan, Ecuyer, Seigneur des Portes, fils de Géoſſroi mort en 1415 & de Jeanne du Perrier-de-Quintin, & petit-fils de Simon de Langan, & de Perronelle, Dame des Barres. Isabeau fut mere d'Etienne de Langan, Ambassadeur du Roi auprès d'Anne de Bretagne, qui, de Julienne du Bouchet-du-Mur, eut Guyon de Langan, Seigneur de Bois-Février, décédé en 1545, père par sa premiere femme Marguerite & Orange-de-la-Feuillée, de Tristan de Langan, Baron de Bois-Février, mort le 10. Mai 1569. Il avoit épousé en 1540. Jeanne de la Ferriere, Dame de Pascoux, qui fut mere de René de Langan, Baron de Bois-Février, Chevalier de l'Ordre du Roi, Gentilhomme ordinaire de la Chambre, Chambellan du Duc d'Anjou en 1571, marié en 1572. à Susanne de la Vove, Dame de la Vove au Perche, de Saint-Agil & de Saint-Vandrille au Maine. Leur fils, Pierre de Langan, Baron de Bois-Février, Gentilhomme ordinaire de la Chambre du Roi, Capitaine de cent hommes d'armes, épousa en 1619. Sainte le Fevre des Roufîeres, qui fut mere de César de Langan, Gentilhomme ordinaire de la Chambre du Roi, marié en 1640. à Charlotte Constantin de la Feraudiere, dont naquit en 1642. Gabriel de Langan, en faveur duquel la Châtellenie de Langan, les Terres & Seigneuries de la Trumiere, de Breil, de la Chauſfaye & de Bressain, furent unies à la Baronnie de Bois-Février, & érigées en Marquisat sous le nom de Bois-Février, par Lettres de 1674, registrées le 13. Juillet de la même année. Le Marquis de Bois Février laissa de sa premiere femme Claude-HippoIite Visdelou de Bienassís, Pierre-François-Charles, Marquis de Bois-Février, marié le premier janvier 1697. à Marie-Charlotte de Puysaye de Mesvieres, dont sont nés, 1 °.Louis-Charles de Langan, Seigneur de Bois-Février, de la Vove, d’Aulnai, de Monsbrons, &, marié 1  à Louise de Montgommeri ; 2. le 13. Juillet 1735. avec Bonne-Marie-Charlotte de Farci, née le 22. Octobre 1711, fille de René François, Seigneur de Pontarci, Conseiller de Grand-Chambre à Rennes, & d'Anne-Marie Moland. 2°. Pierre-Hercule de Langan, reçu Page du Roi en 1728.; & 3°. une fille. 


 

Cependant, c'est à un cadet de cette famille qu'il faut rechercher les aïeux du Sieur de Coëtbicor. En effet, Simon de Langan et son épouse Isabeau Février eurent en outre le dénommé Guyon qui fut le détenteur de la terre du Bois-Février mais aussi François dont le petit-fils Raphaël fut détenteur de la terre de Coëbicor et dont il a été mention ainsi que Guy lui même marié à Arthuze Le Berruyer. 

 

La descendance de Raphaël de Langan et de Anne Le Berruyer est évouée dans un article précédent  (voir les villages d'Eréac, page n°6). Ci dessous, acte de mariage, le 19 février 1765 entre Rpse-Emilie de Langan héritière de Coëtbicor et de la Rochette en Langourla (voir histoire de Langourla, page n° 11) , fille de Jean-Michel de Langan et de Jeanne-Michelle Larcher et Jules-Félix-César de la Nouë, fils de Toussaint-Marie de la Nouë et de Marie-Magdelaine de Pressac. 


 

La famille de la Noue puise ses origines tant en Bretagne qu'en Anjour, elle comptait parmi ses membres : Vivant et Salomon de la Nouë qui vivaient vers 1088, et furent témoins d'une sentence en faveur de l'abbaye de Saint-Serge d'Angers. La famille de la Noue comptait aussi au sein de sa famille le célèbre François de la Nouë dit Bras de Fer un des proches de Henri IV lors des Guerres de la Ligue.


 

Haut et puissant seigneur messire Toussaint-Marie de la Noue, chevalier, comte de la Noue, seigneur de Bogard, etc., conseiller au parlement de Bretagne, épousa avant 1720 Marie-Madeleine de Preissac ; mais ce mariage ayant été abusivement célébré, il le fut derechef en 1724. Il mourut vers 1744, ayant eu de cette alliance (en bleu les membres de Coëtbidor) :


 

1° Joseph-Sylvain-Toussaint-Marie, IIe du nom, chevalier, comte de Bogard, seigneur de la Noue, la Villenorme, la Ville-Morel (voir Histoire de Broons : le manoir de la Ville Morel - La Ville-Morel à Broons) etc., conseiller au parlement de Bretagne, né en 1720, épousa en 1745 Françoise-Marcelle Geslin, dame de Coëtcouvran (voir Coëtcouvran à Yvignac - Coëcouvran en Yvignac) 

 


2° Françoise-Jérôme, né en 1725, vicaire-général et archidiacre de Saint-Brieuc, mort vers 1810 à Moncontour ;

 

 

3 ° Jules-César-Félix, chevalier, vicomte de la Noue, né en 1729, capitaine aide-major d'infanterie, chevalier de Saint-Louis), marié en 1765 à Rose-Emilie de Langan-Boisfévrier, dame de Coëbicor, dont :

 

a) Augustin-Henri-Gabriel-Rose, né en 1766, admis en 1774, après preuves de noblesse, au Collège Royal de La Flèche,  où il mourut le 30 mai 1775 ;

 

b) Jules-César-Marie, né en 1767, admis en 1775, après preuves de noblesse, au même Collège, marié à N... de Lorgeril, dont:

 

1° Frédéric, mort sans alliance en 1886 ;

2° Louis, mort sans alliance en 1886.

 

c) Toussaint, mort au service du Roi dans la marine ;

 

d) François-Louis, né en 1774, admis en 1782, après preuves de noblesse, à l'Ecole Royale Militaire ;

 

e) Pélagie-Antoinette-Louise, née en 1772, admise en 1782, après preuves de noblesse, dans la Maison Royale de Saint-Cyr ;


 

4° Thérèse-Rose-Sainte, née en 1733 sans alliance en 1776 ;

 

 

 

5° Toussaint, né en 1735, mort jeune;

 

 

 

6° Louise-Françoise-Anne,née en 1737, élevée à la Maison Royale de l'Enfant Jésus, vivante en 1768. 

Partager cet article

Repost 0
Published by poudouvre
commenter cet article

commentaires