Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 septembre 2016 3 21 /09 /septembre /2016 13:15

 

I. -Préambule.

 

 

« Les documents qui mentionnent le pèlerinage des Sept Saints sont très rares et contiennent peu de détails sur ces pieuses pérégrinations.» Croira-t-on que pas un seul de nos anciens historiens et hagiographes ne donne les noms des Sept-Saints ? et, ce qui est plus incroyable encore, c'est que, comme nous le verrons, l'exact et savant Lobineau n'a connu ces noms d'une manière certaine qu'après l'impression de son Histoire de Bretagne. Pierre Le Baud mort en 1505, Alain Bouchard mort après 1513, ont été contemporains, peut-être témoins du pèlerinage des Sept-Saints. Or, ils n'en font aucune mention. Le Baud a écrit le premier. Par deux fois, il mentionne non les sept, mais « les neuf saints patrons de la Bretagne et fondateurs des neuf évêchés. » Dans son texte, Alain Bouchard ne donne pas une liste des Sept-Saints ; mais, en deux endroits, une gravure sur bois publiée par lui, représente sous le titre collectif les Sept-Saints de Bretaigne un évêque portant la croix archiépiscopale et six évêques. Au-dessous de la ligure de l'archevêque, se lit le nom de saint Samson, et au-dessous des six autres figures les noms de saint Malo, saint Brieuc, saint Pater(n), saint Corentin, saint Tudual, saint Paul (voir Les évangélistes Bretons, page n° 2). Saint Samson est à gauche et les six autres, moins saint Patern placé au milieu, sont tournés vers lui, « le reconnaissant comme métropolitain. » On le voit, cette image dessinée aux premières années du XVIe siècle nous reporte au temps où Dol se prétendait métropole des six évêchés de Saint-Malo, Saint-Brieuc, Tréguier, Léon, Cornouaille et Vannes. -Nous aurons à y revenir. D'Argentré (1582) n'aurait-il pas vu cette image, ou bien n'aurait-il pas ajouté foi à ces indications ? Toujours est-il que, dans la liste qu'il donne, non des Sept-Saints de Bretagne, mais des « sept évêques venus de Bretagne en Armorique au temps des Saxons. », il omet saint Corentin. Albert le Grand a écrit la vie de chacun des Sept-Saints figurés dans le livre de Bouchard. Nulle part il ne rappelle leur titre de Sept-Saints ; seulement dans la Vie de saint Patern, et avec de singuliers anachronismes, il nous montre Patern, Malo, Tugdual, Paul, Brieuc, plus l'évêque de Quimper qu'il ne nomme pas, tenant un synode à Vannes, sous la présidence de saint Samson leur métropolitain. D'après notes laissées par J. Trévédy : Les Sept-Saints de Bretagne et leur pèlerinage.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by poudouvre
commenter cet article

commentaires