Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2017 3 29 /03 /mars /2017 06:11

 

Cette voie sort de Vannes par la route d'Auray, qu'elle quitte à la sortie de la ville, près de l'ancienne chapelle de la Magdeleine.

 

 

Vannes : La Madelaine

 

Là même elle commençait à séparer les paroisses de Plescop et de Ploeren

 

 

 

Plescop : Béléan-Ploeren

 

jusqu'à un quart de lieue au-delà de la chapelle de Bethlehem, dont le nom est écrit Béléan sur la carte de Cassini, et ainsi prononcé dans le pays, C'est près de cette chapelle, vers le sud, qu'on remarque, au village de Kermeurier, en Ploeren, une enceinte entourée de gros fossés, qui est évidemment un camp romain.

 

 

Détail du plan de Kermurier en Ploeren

 

De Bethlehem, la voie laisse au Lezoïreh, traverse la petite rivière du Sal à quelques cents mètres au-dessus du manoir de Coët-Sal ; jusque-là elle délimite les communes de Plescop et de Plou-gou-melen. Elle arrive ensuite au village de Mériadec, où l'on remarque sur le bord de la voie, dans le fossé d'un jardin, une pierre de granit, taillée de forme cylindrique, qui pourrait être le débris d'une colonne milliaire.

 

 

Mériadec

 

Elle présente une cavité à sa partie supérieure, qui paraît avoir été creusée pour recevoir le pied d'une croix. Noyée dans le talus du fossé, cette pierre pourrait bien, dans sa partie cachée, receler une inscription romaine. Il en coûterait peu pour s'en assurer. La voie forme ici et jusqu'à la rivière de Tréauray, limite entre les communes de Plumergat au N., et de Pluneret au S. Le village de Mériadec se trouve ainsi coupé en deux et dépendre de deux communes.

 

 

Sainte-Anne d'Auray

 

La voie atteint bientôt la chapelle de Sainte-Anne, célèbre pélerinage en Bretagne, qui, quoique située sur le territoire de la commune de Pluneret, est beaucoup plus connue sous le nom de Sainte-Anne d'Auray. Ce lieu se nommait Ker Anna, ou Ville d'Anne, avant qu'en 1625 on y eût construit la chapelle actuelle. Ce lieu de Ker-Anna, situé sur une voie romaine et où l'on trouve de nombreux fragments de tuiles à rebords et autres débris antiques, a été fort anciennement habité. Au-delà de Sainte-Anne, on n'a pas de documents bien certains sur la direction de la voie. Si elle continue à former la limite des communes de Pluneret et de Plumergat, elle doit aller traverser la rivière de Tré-auray, à la chaussée d'un moulin situé au-dessous de la maison de Ker-an-Ber. De là traversant de l'E. à l'O. la grande commune de Brech, elle irait passer à la chaussée de l'étang du Cranic,

 

 

Plumergat : Kerambert, Brech : étang de Cranic

 

où on a trouvé des tuiles romaines, et se confondrait avec la route royale de Vannes à Hennebont jusqu'au bourg de Landévant, et peut-être jusqu'à cette dernière ville, dont le nom Hen Pont suivant les uns, ou Hend-Pont selon les autres signifierait en breton le vieux pont ou le pont du chemin. Cette direction conduirait à Quimperlé et à Quimper, ville où arrivent d'autres voies romaines, et près de laquelle on a trouvé des constructions antiques. Il serait d'autant plus curieux de bien suivre la voie depuis Ste.-Anne, qu'il doit, à la hauteur de Landévant, en exister un embranchement vers le bourg de Nau-Stang, localité où M. Ch. Gaillard a découvert de très-nombreux débris romains, et qui a dû être un port au fond de cet autre Morbihan, dont le goulet forme ce qu'on nomme la rivière d'Intel.

 

 

Hennebont

 

Partager cet article

Repost 0
Published by poudouvre
commenter cet article

commentaires