Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mai 2017 3 17 /05 /mai /2017 13:57

 

 

 

Lanvallay, est un petit bourg & Paroisse prés-la ville de Dinan de l'autre costé de la riviere de Rence, en l'evesché de Dol vers Orient. De ce costé sur lesdites riviere & Paroisse, se voyent les ruynes & masures d'un vieil & ancien Chasteau de mesme nom, qui servoit de demeure aux anciens seigneurs de Lanvallay. L'antiquité desquels j'ay remarqué de quatre cents ans & plus. Le colombier de la Croix Rolland, avec sa toiture de pierre, sans charpente (XVIIe siècle), c'est tout ce qui reste de l'ancien château de Lanvallay.

 

 

 

Du temps d'Alain Vicomte de Dinan, qui vint à ceste seigneurie l’an 1182. la tint 14 ans, & mourut l'an 1196 vivoit un Yvon de Lanvallay Chevalier expressement denommé en un acte dudit Alain Vicomte de Dinan, avec Robert Baron de Vitré, son frere, Raoul d’Aubigné, & Bernard Prieur de Lehon.

 

 

 

 

De cest Yvon de Lanvallay vint autre seigneur de Lanvallay nommé Alain de Lanvallay, qui fut un sage Chevalier non moins pieux & religieux que vaillant, hardy & courageux. C'est-luy qui fut fondateur du Couvent des freres Prescheurs de Dinan. Couvent dis-je qui a toujours nourry, produit,& fourny des hommes excellens 8c renommez, tant pour lintegrité de leur vie, que pour leur sçavoir & doctrine. Voicy la cause de la fondation dudit Couvent cet Alain de Lanvalay en l'an 1216. se croisa avec Pierre Giraud Evesque de S. Malo, & alla contre les Heretiques Albigeois avec une troupe de gendarmes & soldats, du temps que sainct Dominique Patriarche, Autheur & fondateur de l'Ordre des freres Prescheurs, preschoit & combaroit avec l'espee de la predication & glaive de la parolle de Dieu (qui est plus coupant & tranchant que n'est l'espée materielle qui trenche des deux costez) contre lesdits Albigeois es parties de Languedoc & de Tolose, & contre iceux mesmes le devot Simon Comte de Mont-fort l’Amauri combatoit auec les armes materielles. l'use du mesme discours du pere Louys de Grenade en son livre qu'il a fait du Sainct Rosaire de la Vierge Marie. Il y avoit en son armee un certain seigneur natif du pays de Bretagne prés la ville de Dinan, nomé Alain de la Vallée ou du Val-Coloote (il y a ainsi, mais à la verite il faut lire de Lanvallay) lequel ayant assisté à la predication de Sainct Dominique, qui loüoit & preschoit hautement les excellentes de la Confrairie du Rosaire de la bien-heureuse Vierge Marie, se delibera, comme aussi il l'executa, de se faire inscrire en icelle compagnie, pource que desja au precedent il disait devotement & à genoux le Chapellet. S’estant donc adjoint ceste saincte compagnie, il cogneut beaucoup de choses miraculeuses luy estre advenuës par la vertu de ce tressainct Rosaire & Pseautier, entte autres iceluy estät une fois â la guerre accompagné de peu de soldats Catholiques, & quasi comme assiegé, environné d’une tres-grande multitude d'Heretiques,il se trouva tant las & pressé, qui ne trouvoit plus aucune esperance de pouvoir resister. Pour ceil eut son recours à lattes sacrée Vierge laquelle comme tres-douce Dame luy donna suffisant secours, combatant pour luy avec cent cinquante pierres, lesquelles furent divinement jettées contre les ennemis avec une tres -grarnde impetuosité, & icelles en ayant mis plusieurs par terre estonnerent si fort le reste, que pleins de crainte ils se mirent tous à fuyr, & luy parce moyense veit avec tous ses soldats estre delivré….

 


 

L'an 1215. 8c 1226. vivoit un autre seigneur de cest maison appellé Guillaumme de Lanvallay, Chevalier, mentionné en une enqueste par nous alleguée. Par mes recherches ie trouve que environ l'an 1300.

 

 

Messire Raoul de Lanvallay, Chevalier, estoit seigneur de Tressainct, & qu'il eut un fils nommé Guillaume de Lanvallay. Cy devant au traitté de Bertrand du Guesclin Connestable de France. Laquelle maison de Lanvallay entra depuis en celle.de Coequen, soit par alliance ou par acquest, & y est encore puisnez dicelle ont long-temps possedé & esté seigneurs de la terre & seigneurie de Tressainct, sise & s’estendant en une paroisse de mesme nom & és voisine, Evesché de Dol.

 

 

Guillaume de Lanvallay, aussi Chevalier, & sieur de Tressainct, qui vivoit l’an1335 comme il conste par acte daté dudit an, & par autre datté du I0, de Decembre l'an 1374.il est porté qu'il estoit ayeul de Robin de Lanvallay, parce qu'il eut un fils appelle

 

 

Raoul de Lanvallay, second du nom, seigneur de Tressainct, Chevalier, qui print en mariage Tiefaine Raguenel, fille de noble & puissant Guillaume Raguenel, Vicomte de Dinan seigneur du Chastel Oger & de Jeanne de Montfort, fille de Raoul VII du nom, Sieur de Montfort & de Gael & d’Ysabeau de Loheac Dame dudit lieu & de la Roche-Bernard (voir les défenses des sires de Gaël, page n° 7), de Brecilian, de Plelan, de Neant, de Campzillon,& de la Roche en North. De ce mariage sortit un fils susmentionné, appellé

 

 

Robert & Robin, come on disoit lors de Lanvallay, Chevalier, sieur de Tressainct, & de Clerc-fontaine, qui vivoit és an 1363. 1375. 1381 & 1397 espousa Marguerite Tournemine (voir Le château de la Hunaudaye à Plédéliac et ses possesseurs, page n° 1) , fille du second fils de la Hunaudaye et en eut un ſils & trois filles, sçavoir

 

 

 

Charles duquel sera parlé cy-après.

 

 

Marguerite de Lanvallay, Femme d'Escuyer Pierre Milon, seigneur de la Ville Morel (voir Histoire de Broons : le manoir de la Ville Morel) , duquel mariage vint Bertand Milon seigneur de la Ville Morel (voir La Ville-Morel à Broons), President & juge universel de Bretagne, & autres enfans ; ‘

 

 

Thyphaine de Lanvallay, femme d’Escuyer Robert de Linet, seigneur du dit lieu, &

 

 

Marie de Lanvallay, femme de Nesmes de Pleguen, sieur de Couraude, duquel elle eut deux filles, sçavoir Marguerite de Pleguen femme de noble homme Raoul Boutier, sieur de la Haye Boutier, -dont elle eut Jean Boutier, qui espousa Ysabeau de Montauban, fille d'Olivier seigneur de Montauban, & Yvonne de Pleguen, femme de noble homme Robin Baudoin, duquel elle eut une fille nommée Marguerite Baudoin, heritiere principale & noble, mariée avec noble homme Roland Berthelemer.

 

 

Messire Charles de Lanvallay Chevalier, seigneur de Tressaint, & de Clerefonteine de la parroisse de Treffumel, fils de Raoul susdit, & de Marguerite Tournemine, espousa Ysabeau du Parc dame de Sainct Mirel. Il vivoit l’an 1400, le 5. de May, & l’an 1448. le 6. d’Aoust. Son tesament est daté du 28. d’Avril l’an 1449. indiction 12.par lequel il choisit sa sepulture en l'Eglise de Tressainct institué son fils Raoul son heritier principale, donne à Ia quette sa fille cinquante livres de rente de bonne assiette à en jouyr par heritage, & deux cents reaulx en outre, ou dix livres de rente lequel qu'il plaira à son' hoir principal, fonde deux Messes perpetuelles en l'église de Treſſainct, l’une au Vendredy, & l'autre au Samedy, & veut que sa femme joüisse de son manoir & seigneurie de Clere-fontaine en Treffemel. Il laissa un ſils & deux filles de sadite femme, sçavoir -Raoul, Gillette & Jacquette de Lanvallay.

 

 

 

Messire Raoul de Lanvallay, dit aussi Raoullet, seigneur de Tressainct, de Sainct Mirel, puis de Clerc-fontaine, apres la mort de sa mere qu le tenoit en doüaire, fut Chevalier fort renommé, & feit de bons services a ses seigneurs souverains les Ducs Jean VI, François Ier, Pierre Ier & François II. Du temps du Duc Jean VI, il fut Capitaine & garde du chasteau, ville, & forteresse de Dinan, (ci-dessous)

 

 

 

 

mais François Ier ayant succedé audit Jean son pere l'an 1442 l'en deschargea pour y substituer & mettre en sa place Messire Jean Hingant seigneur du Hac son favori (voir Le château du Hac au Quiou). Le Duc François Il, l'an 1467 luy donna permission & pouvoir de faire lever & avoir des fourches de justice patibulaire à trois posts. Auquel an le 7. Avril le mesme Duc luy donne commission de tenir les monstres des Nobles de l’Archidiaconé de Porhoet à Ploarmel & par lettres donnees à Nantes le 21 de May, l'an 1468 ; ledit Duc. François l'institue Capitaine de garde du Chastel de Landal, (ci-dessous)

 

 

 

 

& luy donne & ordonne cinquante combatans à cheval pour la defence de la place, & du pays d'alentour. Il mourut l’an 1472 & ce devant le 9. Decembre dudit an. Et estoit riche de mil livres de rente, qui estoit beaucoup pour ce temps là, & de dix mil francs en meubles. II avoit espousé Jeanne de la Houssaye, fille de Messire Eustache de la Houssaye (voir la Houssaye en Saint Maden et ses possesseurs), Chevalier de renom & de proüesse, seigneur du dit lieu,& de Janne de Rostrenan (voir Le château de Rostrenen et ses possesseurs par M. Habasque extrait de l'Annuaire des Côtes du Nord)  de laquelle il ne laissa aucuns enfans. Ladite Janne de la Houssaye se remaria avec Lancelot Madeuc (voir Maison de Guémadeuc par Jean Le Laboureur - Quelques notes sur les possesseurs du Vaumadeuc à Pléven.), escuyer, sieur de Vaumadeuc puis avec, noble homme Henry Cohu, sieur de la Marre-souris, & de la Motte-Geraud.

 

 

Gillette de Lanvallay, fille de Charles de Lanvallay,& d’Ysabeau du Parc, fut la premiere femme de Messire Simon de Lorgeril, seigneur dudit lieu & du Bodou,comme dit a esté cy-devant, & mourut avant son frere Raoul, laissant un ſils à sondit mary mommé

 

 

Jean de Lorgeril (voir Généalogie de la famille de Lorgeril) seigneur de Repentigné, ayeul de ladite Guyonne de Lorgeril, premiere femme de Jean de Rohan, Seigneur de Landal.

 

 

Jacquette de Lanvallay, seconde fille de Charles & Ysabeau du Parc, fut mariee avec noble homme Jan Chesnel, seigneur de Malechat.

 

(extrait de Histoire généalogique de plusieurs Maisons illustres de Bretagne par F. Augustin du Paz)

Partager cet article

Repost 0
Published by poudouvre
commenter cet article

commentaires