Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juin 2017 4 15 /06 /juin /2017 15:50

Fremeur.

 

A été pendant des siècles, la propriété et la demeure de la noble et très illustre famille des d'Angoulvent, dont un membre, Alain, se croisa, dit l'Armorial de Courcy (voir La famille d'Angoulvent). Dans les siècles suivants, on les voit paraître dans les guerres et à la suite de Du Guesclin, dans les montres, dans les réformations, sur les registres ecclésiastiques de la paroisse d'Yvignac, jusqu'à la dernière moitié du XVIIe siècle. De 1650 à 1655, François d'Angoulvent eut de son épouse, Hélène Lefresne, plusieurs enfants, du nombre desquels, Servanne, qui épousa, le 3 février 1675, écuyer Pierre Lechat, sieur de la Croix. Les époux Lechat eurent, à Fremeur, plusieurs enfants, tous morts sans alliance, excepté Bonaventure, née le 3 février 1679, et mariée le 10 juin 1704, à écuyer Jean Poulain, sieur de la Chaussière.

 

 

 

 

François-Claude Poulain, leur fils et héritier principal, épousa en premières noces, Jeanne de Fondebon, dont il eut plusieurs enfants, et en secondes noces, une paysanne d'Yvignac, nommée Jeanne Menier. Joseph Poulain, fils de François-Claude et de Jeanne Fondebon, né à Fremeur en 1738, épousa Anne Ferté, dont il eut dix-huit enfants, qui ont épousé des personnes du peuple, et presque tous leurs descendants sont tombés au-dessous de la condition moyenne.

 

 

 

 

Frémeur avec armoiries de ses possesseurs : d'Angoulvent, Lechat et Poulain

Partager cet article

Repost 0
Published by poudouvre
commenter cet article

commentaires