Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 août 2017 6 12 /08 /août /2017 11:31

 

Eglise actuelle de Henansal

Une enquête du 4 octobre 1639, nous donne l'inventaire des armoiries qui existaient alors dans l'église paroissiale d'Hénansal (voir à travers le bourg de Hénansal)(canton de Matignon, arrondissement de Dinan, Côtes du-Nord). Cette enquête fut faite par F. Grignart, lieutenant au Présidial de Rennes, à la requête de Catherine Huby, dame douairière de Galinée, pour arrêter les innovations faites depuis vingt-cinq ans par les gentilshommes de la paroisse. Il est à remarquer que, parmi ces nombreux blasons, il y en a fort peu qui appartiennent aux familles possessionnées en Hénansal, de 1423 à 1535 : « Nous avons veu dans le chanceau au haut de la grande et maistresse vitre d'icelle, deux escussons : le premier party, la première moityé de gueulle à une face en fusée de Bretaigne, accompagnée de quattre bezans de mesme, deux en chef et deux en poincte ; l'autre de gueulle, semé de fleurs de lys d'or .Le second écusson : un escartelé d'or et d'azur.

 

 

Armoiries mi-parti : Dinan/Châteaubriant.

 

 

Le second écusson : un escartelé d'or et d'azur : armoiries Tournemine.

Le second écusson : un escartelé d'or et d'azur. Et au desou, deux autres escussons semblables à l'autre, qui sont des escartelé, au premier et dernier cartier de gueulle aux lions leopardez d'argent et les deux et troisiesme cartiers d'azur à trois quintes-feilles d'or, et un chevron brizé d'argent, portant en pointe un croissant montant de mesme.

 

premier et dernier cartier de gueulle aux lions leopardez d'argent et les deux et troisiesme cartiers d'azur à trois quintes-feilles d'or, et un chevron brizé d'argent, portant en pointe un croissant montant de mesme : armoiries Brehan et alliance méconnue

Plus trois autres escussons au-dessous : le premier de gueulle à unze bezans d'or, quatre en chef, troys en face, et quatre en pointe. Le second party en alliance, de gueulle ausdicts unze bezans d'or, la seconde moitié d'argent, à une hache de gueulle, semée derrmynes de sable. Le troisiesme du costé de l'épistre, party : la première moitye de gueulle ausdicts unze bezans d'or, l'autre moityé party, au premier cartier d'or, à trois marmittes de gueulle, le second de Bretaigne au chef de gueulle, le tout en banyère. Et n'aparoist aucun autre escussondans laditte grande vittre.

 

 

le premier de gueulle à unze bezans d'or, quatre en chef, troys en face, et quatre en pointe. Le second party en alliance, de gueulle ausdicts unze bezans d'or, la seconde moitié d'argent, à une hache de gueulle, semée derrmynes de sable

Et dans la vittre qu'est audesur d'un autel, au costé de l'Evangile, avons semblablemant veu troys escussons, le premier d'azur à un lion rempant d'argent, couronné d'or, le second, cartier d'argent au chef endanté à troys quintes feilles de gueulle, le troysiesme cartier d'argent au chef d'asur. En la vittre de la muraille et costalle de laditte esglisse du costé de l'épistre, troys escussons : le premier, de sable à dix mollettes d'esperons d'or, quattre en chef, deux en face, et quattre en pointe.  

 

 

d'azur à un lion rempant d'argent, couronné d'or

Le second escartelé, au premier et dernier cartier du précédant écusson, au second et troiziesme d'argent, à troys merlettes de gueulle et une barre ondée de gueulle. Le troiziesme aussi escartelé, au premier et dernier cartier, d'asur ausdites mollettes desperons comme dessus, le second et troyziesme cartier de gueulle à dix billettes d'or, quatre en chef, deux en face, et quattre en pointe. Le premier et dernier desdits troys escussons en banyère : Les troys acolés du collier de Sainct-Michel. Plus avons veu audict chanseau, au droict et proche le millieu du maistre autel d'icelluy un banc à queue, quy paroist ancien, au devant duquel il y a un escusson en banyère chargé d'unze bezans, quattre en chef, troys en face, et quattre en poincte. Une tombe sous ledict escabeau, chargée de troys espées, et un escusson qu'est sy usé qu'on n'en peult remarquer les armes.

Soubz l'arcade du costé de l'Evangile, aultre banc à queue chargé d'un escusson à troys couronnes, à une face ; une tombe au desou chargée d'un écusson pareil. Plus aultrebanc à queue à costé du précédant, au delà de l'arcade, fort vieil, non armoyé, audesou d'icelluy, deux tombes armoyées d'un escusson où il paraist y avoir un lion. Au desou de la vittre, du costé de l'Epistre, au dedans du balustre, il y a deux petittes tombes et deux escussons chargés de mollettes d'esprons que ledict sieur du Pleisseix, nous maintient avoir esté innové depuis l'an mil seix centz saize.

Et au desou, proche le ballustre, du mesme costé de l'Epistre deux aultres tombes à deux escussons où paraissent des lions. Plus bas, au mesme costé, deux autres tombes chargées d'escussons pareils aux précedants, accoliez du collier Saint-Michel. A costé, proche la muraille, il y a un banc à seix chesres pour servir aux prestres. Au dedans du mesme chanceau, au costé de l'autel Sainct-Sébastien, il y a un grand banc neuf à queue, clos des deux costez ou ne paroist aucunes armes, soubz lequelil y a une tombe et un escusson chargé de troys testes de loup arachées.

Et vys à vys ledict autel, soubz l'arcade, il y a aultre banc à queue, chargés de deux escussons, l'un à troys testes de loups arachées, et l'autre à troys molettes. Aultre banc à costé et hors l'arcade chargé de deux pareils écussons.


 

Et un peu audessus, dans la mesme allé du costé de l'Evangille aultre banc a queue, près la muraille, non armoyé. A costé et proche une tombe chargée d'un escusson,party en alliance,au premier party, troys quintes feilles et un chef; au second une face de huict pièces. Au banc dudict chanseau soubs le letring, aultre banc à queue sans armes. Et hors ledict chanséau dans la nef de ladicte esglisse, à vys et proche la chesre du prédicateur, il y a un banc à queue sans armes, soubz lequel il y a une tombe chargée d'un escusson à troys quintes feilles et un chef.

 

 

escussons où paraissent des lions

 

 

 

 

deux escussons où paraissent des lions

 

troys testes de loups arachées...probablement les armoiries de la famille Visdeloup,

 

troys quintes feilles et un chef.

Au costé et près dudict escabeau, il y a une autre tombe chargée d'un escusson de trois merlettes et troys rozes en chef et deux en pointe. A vis l'autel Sainct-Nycollas un banc à queue non armoyé. Du costé de l'Épistre, à vys l'autel Nostre-Dame,un grand banc clos et une arcade en forme de charnier, où ne paroist aucun escusson, fors dans la viltre à costé, où il y a quattre escussons, deux au hault et deux au bas. Le premier desdicts escussons, de gueulle à quattre fussée de Bretaigne mise en face, et seix beczans, troys en chef et troys en poincte, aussi de Bretaigne. Le second, escartelé d'or et d'asur. Le troiziesme audesou, de sable en banière, à dix mollettes d'esprons d'or, comme desur. Le quatriesme aussi en banyère, escartelé au premier et au dernier de sable, ausdittes molettes d'esprons d'or cy desur. Le second et troiziesme, d'argent à troys feilles de chesne de gueulle.

 

trois merlettes et troys rozes en chef et deux en pointe

 

de gueulle à quattre fussée de Bretaigne mise en face, et seix beczans, troys en chef et troys en poincte, aussi de Bretaigne ; Armoiries de Dinan.

 

 

escartelé au premier et au dernier de sable, ausdittes molettes d'esprons d'or cy desur. Le second et troiziesme, d'argent à troys feilles de chesne de gueulle.

Au costé dudict escabeau, au milieu de l'esglisse, une tombe sans armes. Et au desou dudict grand escabeau, un aultre banc à queue fort vieil et sans armes. Troys tombes, deux desou ledict banc, et une à costé, proche la muraille, où ne paroist aucunes armes, fors sur celle proche laditte muraille, où on void une croix en roze. A vys lautel Saincte-Margueritte,un grand banc à queue fermé au costé; au desou deux tombes où ne paraissent aucunes armes ; et c'est proche la muraille du costé de l'Évangille et un peu a costé et au desou, une tombe où ne ce remarque pareillement d'armes. Au dessus dudict autel Saincte Margueritte, se void des restes de cinq ou six escussons en peinture, quy ne se peuvent distinguer.

Et de l'aultre costé de laditte esglisse, à vys l'autel Sainct André, un grand banc à queue sans armes qu'est du costé de l'Epistre. Au desur duquel à la viltre en laditte muraille, il y a deux vieilz escussons, le premier qui paroist freté d'or et de sable. Le second d'or plain. Et estant hors laditte esglise au simetiere d'icelle,avons veu au desou de la porte dans la costalle de l'Épistre, vers le bas d'icelle esglisse, il y a une vieille arcade, et au droict une fenestre grillée proche l'autel dudict Sainct André, soubz laquelle arcade il y a une tombe eslevée, chargée d'une espée et d'un escusson à une teste de serf, accompagnée de cinq mollettes d'espron. Au desur de ladicte porte, aultre arcade vers le simetière, au droict dudict grand escabeau, devant l'autel Notre Dame, soubz laquelle arcade de dehors, il y a une tombe chargée d'une espée et un escusson à dix molettes d'espron. »

 

freté d'or et de sable ; armoiries de la Motte-Rouge.

 

une teste de serf, accompagnée de cinq mollettes d'espron

 

un escusson à dix molettes d'espron

 

Eglise de Henansal, porte XVe, avec archivolte en accolade, ornée de crochets, choux, panaches etc...

Partager cet article

Repost 0
Published by poudouvre
commenter cet article

commentaires