Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 septembre 2017 4 14 /09 /septembre /2017 12:01

 

L'héritier présomptif du duc Jean, ou, comme on a dit quelquefois, le comte de Nantes car on a donné ce titre aux premiers nés des ducs de Bretagne, parvint au trône en 1445, et est connu dans l'histoire sous le nom de François Ier. La cérémonie du couronnement de ce nouveau duc a été décrite avec des circonstances qui ne François Ier, duc ne paraissent pas avoir été introduites pour la première fois à cette époque, mais qui n'avaient pas été rapportées dans le récit de l'installation de ses prédécesseurs. Ce prince se mit en marche à cheval, accompagné de son cortège, pour faire son entrée dans la capitale. Les portes de Rennes étaient fermées. Le clergé et les états étaient en dedans : l'évêque de Rennes fit ouvrir le guichet , baisser le pont-levis, et alla au-devant du duc lui demander ce qu'il voulait. Celui-ci répondit : « Je viens faire mon entrée dans ma capitale et y prendre les marques de ma dignité. » Alors on lui fit prêter deux serments : le premier, qui fut reçu par le clergé, garantissait les libertés et les franchises de l'Église ; le second promettait le maintien des prérogatives de la noblesse et des droits du tiers-état ; il fut reçu par le vicomte de Rohan, apparemment comme premier baron. Après ces deux serments, le duc fut introduit dans la ville. Le cérémonial voulait qu'il passât la nuit en prières dans la cathédrale. I^e lendemain l'évêque lui présenta l'épée en lui disant : « On vous donne cette épée au nom de monseigneur saint Pierre, comme on l'a donnée aux rois et ducs vos prédécesseurs en signe de justice, pour défendre l'Église et le peuple qui vous est commis, en prince équitable. Dieu veuille que ce soit ainsi, et que vous en puissiez rendre vrai compte au jour du jugement, au sauvement de vous et dudit peuple. » Ensuite, en lui posant le cercle ducal sur la tête, le prélat ajouta : « On vous baille, au nom de Dieu et de monseigneur saint Pierre, ce cercle qui désigne que vous recevez votre puissance de Dieu le tout puissant, puisque étant rond, il n'a ni commence ment ni fin. Ce Dieu vous réserve une couronne plus durable dans le ciel , si vous remplissez vos devoirs en contribuant par vos soins à l'exaltation de la foi et à la tranquillité de l'Église et de vos sujets. Vous jurez à Dieu et à monseigneur saint Pierre, sur les saints évangiles et les saintes reliques, qui sont ici, que vous conserverez les libertés, franchises, immunités et coutumes de l'Église, que vous ne ferez aucun tort, aucune in justice ni à nous ni à vos autres sujets, et que vous ferez rendre la justice selon votre pouvoir. » Il y avait quatre ans que le duc était en possession de son duché sans qu'il eût encore rempli envers le roi l'obligation de l'hommage. Cette cérémonie fut précédée d'une réconciliation entre la maison de Bretagne et la maison de France, réconciliation qui est remarquable par sa forme, car elle fut consignée dans des lettres d'abolition et de pardon que le roi accorda au duc et à ses sujets, pour l'assistance qu'ils avaient donnée aux ennemis de la France.

Partager cet article

Repost 0
Published by poudouvre
commenter cet article

commentaires