Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 avril 2021 6 03 /04 /avril /2021 11:13
Quelques notes sur la famille Lamour de Lanjégu.

Famille Lamour, seigneurs de Lanjegu et du Glorozel, en la paroisse de Medreac, de la Villegreslier et de Caslou, en la paroisse de Montauban, de la Bergais. Ancienne extraction, reférence 1669, cinq générations, références et montres de 1448 a 1513, par. de Medréac, évêché. de Saint-Malo.

 

Les armoiries de cette maison étaient : «  D’azur a trois lacs d’amour d’argent. »

 

Jehan Lamour, premier du nom, dit l'aîné.

 

 

Guillaume Lamour, fils du précédent.

 

 

Pierre Lamour, probable frère du précédent, il est cité en avril 1448, au trait du Foustel, paroisse de Medréac, donné à la Villeneuve, où il a un métayer.

 

 

Jehan Lamour, IIe du nom, fils de Guillaume, seigneur de la Verrie et Villeneuve près de Bécherel épousa le 16 mars 1489 Marguerite du Breil, fille de Messire Roland du Breil, IIe du nom et de sa seconde épouse Jeanne de Férigat, héritière des Ormeaux et de Terlaé. Il comparait en 1480 pour la paroisse de Médréac porteur d'une brigandine et comparaît en archer et perçoit la somme de quatre-vingt livres de revenu. D'après la réformation de 1513 comparaît pour la paroisse de Medréac Jean Lamour, il dispose d'une métairie nommée la Clos Rosel, terre roturière, mais depuis longtemps exempte de fouage et fut acquise par Jean Lamour, l'aîné. Le même à la métairie de Villeneuve et y demeure, et y sont deux journaux de roture.

 

 

Allain Lamour, vivant en 1575, écuyer, sieur de Villeneuve, épousa Jeanne Cojalu.


 

Jean Lamour, IIIe du nom,  seigneur de la Croix, écuyer, sieur de la Croix, épousa Françoise de la Morinays

Ecuyer Guy Lamour, sieur de la Villegreslier et de Langegu en Médréac ; de la Jigauy en Guenroc, qui épousa, par contrat de mariage du 27 janvier 1635, demoiselle Françoise de la Rondoitte, lequel Guy est dit fils de Jean Lamour. Contrat de mariage fait et passé le 27 janvier 1635, devant l’Épine, notaire, en la paroisse de Guerre, évêché de Saint-Malo, entre écuyer Guy Lamour, sieur de la Villegreslier et de Lanjegu, pour lui et en son nom, d’une part ; et demoiselle Françoise de la Rondoitte, dame de Maubusson et la Jaignais, fille de défunts nobles personnes écuyer Jean de la Rondoitte et de demoiselle Renée Garfauld, sa femme, vivants seigneur et dame de la Rondoitte, le Brail et de la Plusdais, pour elle et en son nom, d’autre part. Acte fait et passé le 14 février 1623, entre Guy Lamour, écuyer, sieur de Lanjegu, comme fils aîné, héritier principal et noble de feu Jean Lamour, écuyer, sieur de la Croix, et de demoiselle Françoise de la Morinays, ses père et mère, d’une part ; et demoiselle Guillemette Lamour, sa sœur, d’autre part, suivant lequel appert que ledit Guy a donné à sadite sœur une somme énoncée pour la remplir de ce qui lui revenait dans les successions de leurs père et mère.


 

Mathurin Lamour, écuyer, seigneur de Lanjegu, a été maintenu en la qualité de noble et d’écuyer, ainsi que ses enfants nés et à naître en légitime mariage, pour jouir des honneurs et prérogatives dont jouissent les autres nobles du royaume, et ce après avoir prouvé sa noblesse par titres en bonnes formes par lesquels on voit que ledit Mathurin Lamour est dit fils de Guy Lamour. Extrait des registres des baptêmes de la paroisse de Guenroc, par lequel il est dit que le 4 novembre 1635 fut baptisé Mathurin, fils d’écuyer Guy Lamour et de demoiselle Françoise de la Rondoitte, sieur et dame de la Villegreslier, Lanjegu, la Brigaye et autres lieux ; ledit extrait collationné, délivré et signé le 12 novembre 1766 par le sieur Tessier, recteur de ladite paroisse. Mathurin Lamour épousa 1° Jacquemine de La Haye, 2° Mélanie de la Porte. Contrat de mariage fait et passé le 9 août 1691, devant Dufresne et son confrère, notaires royaux en la ville de Rennes, en Bretagne, entre Mathurin Lamour, écuyer, seigneur de Lanjegu, pour lui et en son nom, d’une part ; et dame Mélanie de la Porte, dame des Chapelles, veuve de noble homme François Triobert, vivant sieur des Chapelles, pour elle et en son nom, d’autre part.

 

 

De la première union naquirent treize enfants dont : Guy François Lamour de Langégu, devint avocat au Parlement de Bretagne, il épousa Marie Andrée de Trolong. Leur fils Claude-Guy Lamour fut l'auteur de la branche Lamour de Caslou.

 

Du second mariage de Mathurin Lamour de Lanjegu avec Mélanie de la Porte naquit Péronnelle Lamour de Lanjégu. Extrait des registres des baptêmes de la paroisse de Medreac, évêché de Saint-Malo, par lequel il est dit que le 26 de février 1692 naquit et le 5 mars suivant fut baptisée demoiselle Perronelle-Claude Lamour, fille d’écuyer Mathurin Lamour et de dame Mélanie de la Porte, sieur et dame de Lanjegu. Ledit extrait collationné, délivré et signé le 1er août 1708, par le sieur Rolland Le Bourdonnel, recteur de ladite paroissePéronnelle Lamour de Lanjégu épousa François de Chateaubriand ; ce sont les aïeux de l'écrivain (voir Les Chateaubriand de Mégrit et de Guitté. - Sur les traces des parents de Chateaubriand au Pays de Dinan.). Sera revu en cet endroit l’acte de célébration de mariage de messire François de Chateaubriand, aïeul paternel, ci-devant énoncé en date du 27 août 1713, avec demoiselle Perronelle-Claude Lamour, laquelle est dite fille de Mélanie de la Porte, sa mère, dame de Lanjegu.

Partager cet article
Repost0

commentaires