Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 juillet 2021 5 16 /07 /juillet /2021 08:58
Quelques notes sur la seigneurie de la Hersardais à Plédéliac.

Illustration M. Frotier de la Messelière et portail Bretania. bzh

 Sous l'Ancien Régime, la terre de la Hersardais relevait de la juridiction de la Hunaudaye en Plédéliac (voir le château de la Hunaudaye en images; cette seigneurie disposait du droit de moyenne justice et c'est en la ville de Plancoët  qu'elle s'y exerçait. L'ancien colombier mentionné par M. Frotier de la Messelière a disparu. Berceau de la famille Hersart depuis le XIIe siècle, les armoiries des possesseurs du lieu sont visibles à l'entrée du lieu, sur l'écu du porche, elles se lisent ainsi : « d'or à la herse de sable », l'ensemble est surmonté d'un heaume. La demeure est ordonnée au fond d'une cour close. La partie la plus ancienne, c'est l'aile dotée d'une tourelle, elle remonte au XVIe siècle, le reste semble avoir été rebâti au cours du XVIIIe siècle.  La famille Hersart de la Villemarqué dont l'histoire a été relatée sur la précédente page comptait parmi ses membres Guillaume Hersart, l'un des participants à la septième croisade en 1249 et semble-t-il un architecte qui aurait conçu le plan de la forteresse de la Hunaudays en la même paroisse de Plédéliac. La famille Hersart dont l'histoire a été relatée sur la page précédente  (voir Généalogie Hersart de la Villemarquéconserva la Hersardais jusqu'au XVIIIe siècle ; il passa ensuite par alliance dans la famille la Fayette, cependant, le marquis de la Fayette le vendit pour subvenir aux dépenses destinées à soutenir les insurgés d'Amérique. Au XIXe siècle, les familles du Breil de Buron, Ricouard d'Herouville  et les Hersart se succédèrent à la tête de la Hersardais.  En 1943, la terre de la Hersardais fut vendue par le vicomte Hervé Hersart de la Villemarqué, à M. Jean de Pontavice. Suite au décés de ce dernier, en 1949, le domaine fut revendu aux fermiers qui exploitaient la terre. C'est en la seconde partie des années quatre-vingt, qu'un membre de la famille Hersard de la Villemarqué fit l'acquisition du lieu qui avait été le berceau de ses aïeux.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires