Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 janvier 2012 7 22 /01 /janvier /2012 17:28

 

 

 

 

La famille de la Motte disposait ici à Trémeur d'une seigneurie composée d'une défense castrale. Si l'on s'en réfère aux armoiries de cette famille il il semble qu'il s'agissait d'une des branches cadettes de la famille de Broon (voir histoire de Broons, page n° 2). Alain de la Motte, Jean de la Motte, Thiebault de la Motte sont mentionnés parmi les hommes d'armes de la compagnie de du-Guesclin en 1370. Guillaume de La Motte, fils d'Alain épousa Isabeau du Chastelier (voir La famille du Chastelier en Eréac). Capitaine de de Saint Malo, il fut de ceux, avec son père qui suivirent Arthur de Richemont frère du duc Jean V, dans sa lutte contre les Anglais, mais ce 7 mars 1425, ils furent tués lors du siège de Saint James de Beuvron. Son fils Guillaume II de La Motte est seigneur de la Gueurine, il figure également dans les montres nobiliaires pour la paroisse de Trémeur en 1472. Jean de La Motte fils du précédent contracta une première alliance avec Jeanne Rebour dont était issue Laurent de la Motte seigneur de la Gueurine, vivant en 1515 et auteur de la branche du Menu-Bois. La famille Visdelou était possesseur de la Gueurine en 1696(voir histoire de Trémeur : le manoir de la Ruais). En 1731, Jacques René Le Saige, chevalier de la Ville-ès-Brunes originaire de St Suliac épousa Marie Jeanne de La Motte. Ils eurent huit enfants dont Pierre Le Saige, seigneur de la Gueurine à la veille de la Révolution, il s'exila mourut à Jersey âgé de 69 ans et fut inhumé à St Helier le 31 juillet 1801. Joseph François Xavier Pierre Jacques Le Saige et Julie Louise Caroline Le Saige épouse d'Augustin Le Mintier, sont désignés comme enfants du dépossédé et ayant seuls droit à l'indemnité en date du 25 mars 1826. La Gueurine avait été confisquée, son possesseur s'étant exilé, ensuite elle fut vendue comme bien national

Partager cet article

Repost 0
Published by poudouvre
commenter cet article

commentaires