Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2012 3 26 /09 /septembre /2012 17:01

 

Ce 15 octobre 1137, Olivier II de Dinan * et Agnorie de Penthièvre reçoivent la délégation monastique venue de Bégard afin de prendre possession de la terre située en lisière de la forêt de Boquen, afin d'y fonder l'abbaye cistercienne : MCXXXVII, Institutum est monasterium Sanctae Mariae de Bochian sub Olivero principe de Dinan. L'endroit est isolé  aux confins des paroisses de Plénée-Jugon et du Gouray, un site marécageux que les moines courageusement défrichèrent. Adonias premier abbé de Boquen fut bénit par Monseigneur Guillaume évêque de Tréguier. La chronique de Lamballe nous présente Adonias comme frère de Olivier II de Dinan, en revanche celle de Nantes lui donne une toute autre origine : frère dudit évêque de Tréguier, mais qu'importe car très vite la communauté élira Guéthenoc pour remplacer celui ci. Guéthenoc, un homme très pieux, et très versé dans les sciences divines et humaines. Kennaroc lui succèdera, mais, comme pour ses deux prédecesseurs, on ignore la date de sa mort. Bientôt un monastère émergea, le jardin attenant servait au ravitaillement des prieurs, de partout des dons affluèrent bientôt. Boquen comptait pense-t-on près de deux cents moines à la fin du XIIe siècle.   L'abbaye était pour partie composé de clercs et pour partie de convers. Les premiers avaient suivis des études théologiques, célèbraient les offices et transcrivaient les actes, les convers vaquaient à l'entretien du domaine secondés dans leur besogne par la main d'oeuvre locale qui trouvait là l'opportunité d'apprendre ou de réapprendre à défricher pour ensuite récolter. Sous l'égide de Boquen ici et là des hameaux importants se dévellopèrent aux environs de l'abbaye : Carbehault à Plénée, Pengly et Saint Cado à Sévignac, la Ville es Sébille à Broons. Ci dessous Sceau de Boquen   

  

   

 

Diverses donations à Boquen sont effectuées :

 

1148 :  Donation d'un moulin par Rolland de Dinan


1163 :  Bulle d'Alexandre III pour Boquen

 

1173 :  Donation par Georffroy Boterel, comte de Lamballe

 

Fin XIIe :

 

Donation par Hingand Judicaël

 

Donation par Geoffroi de La Roche  

 

Aumône par Guinaman de Merdrignac 

 

1204 : Donation par Gervaise de Dinan

 

1205 : Fondation en de la duchesse Constance

 

           Ratification de Gui de Thouars

 

           Donation par Guillaume de Fago

 

          Cession d'une terre en faveur de Boquen par le prieur de Léhon

 

           Juhel de Mayenne confirme les biens de Boquen  


Vers 1206-Ominibus etc., Juhellus de Meduane , Brittanie scenecallus, salutem et omne bonum. Noverit universitas vestra quod ego, ad rogatum B. abbatis et tocius conventus Sancte Marie de Boquian, confirmavi eis quecumque habebant a feodo meo : grangiam videlicet de Heremo de Broon, cum villa Boissel et cum omnibus aliis pertinenciis * ; et molendinum eorum de Quemecle; et omnes homines eorum in nostra curia, nisi ad episcopi audienciam transferri debeat, juri statuto. Ominibus igitur balivis nostris et senescallis districte precipio ut predictis Christi famulis super hac confirmationemea nullum sustineatur gravamem inferri . Actum publice in nostra curia in ecclesia Santi Salvadoris de Dignan, in presentia domini Petri, Macloviensis episcopi.

 

1207  : Bulle d'Innocent III pour Boquen (ci dessous)

 

   

 

1208  : Donation par l'évêque de St Brieuc et le chapitre en faveur de Boquen

 

1210  : Donation  par Bertrand Hamon du Gouray

 

1211  : Donation par les seigneurs de Broons

 

          : Confirmation des possessions de Boquen par Alain  comte des Bretons:    

            
1214  : Donation par Guillaume de Saint Gilles 


1216  : Donation par Pierre Mauclerc   

 

1218  : Accord entre Boquen et Geoffroy Bataille seigneur du Plessix en Sévignac

 

1218 Accord au sujet de la Vigne de Sevignac Omnibus, etc., Gaufridus Prigent salutem in eo qui est ce vera salus. Noverit universitas vestra quod cum essem senescallus nobilis viri Petri comitis Brittanie in tota terra Rollandi de Dinnano, versa es concentio inter Gaufridum Batelle, ex una parte, et monachos de Boquian, ex altera, super vinea quadam quam monachi habebant in feodo ipsius Batelle . G. Batelle requirebat circa vineam ex utra parte auferrentur usque ad fundum fossati; requirebat insuper ab eis ad se vel ad filium suum faciendum auxilium, et ad filiam suam maritandam, et quod in curia sua responderent et ei emendam redderent . E contrario monachi dicehant hec omnia se de jure non debere reddere. Super his omnibus facta est composicio amicabilis inter ipsos coram me apud Sevinar : predicti monachi pro bono pracis dederunt predicto G. Batelle XXXIII solidos : predictus G. Batelle com (sic) assencu filii sui primogeniti concessit ex utraque parte fructera circa vineam usque ad chimino integra remanere; ex parte vero agri arabillis ita provisum fuit ut nec ager perturbetur ad colendum nec clausura vinee prematur. Concessit eciam predictus monachis predictam vineam de cetero possidendam quitam et liberam ab omni calumpnia et exactione, et quod monachis de cetero in curia sua vel suorum post eum non tenebuntur respondere, nec ipsis vel suis monachi auxilium ad militem faciendum nec ad filiam maritandam, nec aliquam emendam, vel aliud aliquod servicium persolvent preter unam minam frumenti ad velanem mensuram de Jugun ei annuatim reddendam et emendam si predicta frumenti infra natale Domini non fuerit persoluta; etc. Actum anno Domini M° CC° XVIII°. (Arch. des Côtes du Nord.)


1219  : Donation par la veuve de Geoffroy du Champneuf

 

1224  : Procès entre Boquen et Robert de Broons

1224-Ominibus etc., P., decanus de Plomaudan, salutem in Christo : litis...conentus de Boquian contra Robertum de Broon, militem, super hoc videlicet quod lictus abbas et convenctus (sic) dice (bant se esse in) veram et diutinam possessionem de Esgaez de Broon in eo quod percipere poterant in eisem ligna...proprias quasque habebant vel haberent in parrochia de Bron, videlicet in hermitagio et in...et ligna mortua ad cremandum et pasturam ad animalium suorum tam porcorum quam al...offerebant se per testes idoneos probaturos : et hoc idem ex parte dicti militis infimaretur...dum decrevimus admoniciones, quibus receptis ordinario jure in omnibus observato...tis dictus miles...ut credimus dictos monachos intencionem suam...sentencia minime expectata a dicta causa penitus se dimisit dicens...reprobare non poterat nec volebat, et quo ipsi monachi predictam possessionem sicut primitus...munimens litteras nostra dictis monachis dedimus sigilli nostri munimine...Domini M° CC° XX° IIII° apud Broum, mense februarii. Dans cet acte datant de février 1224, il est dit que Boquen a longtemps désservi l'église de Broons. Ils revendiquent (les moines) la possession de l'hermitage et de brûler du bois mort et du pâturage pour leurs porcs, ce que nie Robert de Broons, un soldat, d'où procès....

 

1225  : Accord entre Boquen et Etienne Perrouc de Tramain

 

1225  : Accord entre Boquen et Alain Boiere de Broons

1225 Accord au sujet du fief de Trasmachoit en Broons : Ominibus etc., Gaufridus, Macloviensis archidiaconus, etc., Noveritis quod cum contencio verteretur inter venerabilem abbatem et conentum de Boquian, ex una parte, et Alanum Boiere, ex altera, coram judicibus delegatis a domino papa apud corle, super uno cartengio frumenti annui redditus quod Guillelmus Le Corbe contulerat Deo et beate Marie de Boquian in perpetuam elemosinam in feodo suo de Trasmachoit, in parrochia de Broon; idem Alanus dictum cartengium frumenti et quoddam aliud quod dictis abbas et conventus habebant ibidem de elemosina Galteri de Bellen, ad mensuram veterem de Broenise (sic) Deo et dictis abbati et conventui concessit pro salutem anime sue, decetero in feodo de Trasmachoit, ad natale Domini annis singulis percipendium et habendum : ita quod supra dicti abbas et conventus in dicto feodo nichil aliud percipient per elemosinam supradictam. Supradicti vero ababs et conventus quittarevunt eumdem Alanus de expensis dedutis (sic) in causa supradicta et de excommunicacione in ipsum a dictis judicibus lata per sentenciam dicti...absolvi; et in bonis spiritualibus dicte domus eidem participacionem concesserunt, etc., Actum anno gracie M° CC° XX° V mense januarii.

 

1231  : Donation par Olivier de Pacé

 

1231  : Donation par Eudes de Porhoët

 

1232  : Donation par la famille Lovel

 

1232  : Transaction entre Boquen et Geoffroi Bellamy

 

1232  : Acte relatif à la donation faite à Boquen par par Olivier de Pacé

 

1236  : Vente à Boquen par l'abbaye de Vieuville

 

1239  : Donation par Guillaume du Chastellier (Sceau du Chastelier ci dessous) 

 

 

1239  : Donation par  Anne de Merdrignac 

Anne de Merdrignac, fille de Guynamant, femme en seconde noce de Alain Rouxel, chevalier avec le consentement de ce dernier et de son fils Jean de Beaumanoir, donne à Boquen la dîme de Lescouët , en Lanrelaz

 

1239  : Donation par Robert de Langourla 

Universis, etc., Robertus de Langourla, miles, salutem in Domino Noveritis quod ego iter arripiens Jerosolimitenum per presentes litteras meas, cum assencu Girardi filii mei, confirmavi eccelesie beate Marie de Boquian et monachis ibidem Deo, serventibus unum quarterium siliginis in decimis meis de Langourla, ad mensuram venalem, quod quarterium ego dudum elemosinaveram monachis predictis percipiendum imperpetuum in decimis meis annuatim, nichil michi et heredibus meis retinens preter retribucionem divinam; etc. Actum anne Domini millesimo CC° XXX° nono, mense Julii

 

1239  : Emprunt à Boquen par  Oren Beifvin 

 

1239  : Acquisition par Boquen dans le Gouray 

 

1239  : Accord entre Boquen et Rolland de Hillion au sujet de l'étang de Quilliori (ci dessous)

 

1241  : Universis, etc., frater A., abbas et conventus beate Marie de Bokyan, salutem in Domino. Noveritis universi quod nos, de assensu et voluntate Rollandi de Helion, militis, et Thomasse uxoris sue et Johannis et Alanis filiorum eorumdem, efcimus quoddam stangnum et molendinum juxta Kylliori super rivulum qui dicitur Kymer, tali pacto apposito quod ipsi et heredes qui eis succedent percipient a nobis annuatim in festo omnium Sanctorum unam ninam frumenti ad mesuram Jugonoi propter prisiam chalceie a parte terre sue, quam chalceiam faciemus altam prout voluerimus, et propter instagnacionem aque et refluxionem : et eciam propter molendinum sive molendina que ibi fient, in quo vel in quibus poterunt capere nan pro dicto frumento si non fuerit redditum ad terminum supradictum : concesserunt eciam quod homines eorum in illis partibus de debito tenentur molere ibi blada sua pro moltura, et dicti Rollandus et uxor sua bladum ad hospicii sui usum sine moltura, et ille similiter qui pro tempore erit heres eorumpost illud bladum quod erit in tremeia si bladum consimile fuerit, sin autem quam citius posterit comodius fieri. Si autem aliquis dictorum hominum ad aliud molendinum moleret, ipsi vel allocatus eorum sine strepitu protelacione cause compellerent eum ad querelam molendinarii molturam reddere duplcatam et expensas factas in lite refundere : ad hoc si molendinum vel molendina ibi non fureint aliquo casu contigente, et nos illud non euraverimus reparare, dictis Rollando vel heredibus suis frumentum prehabitum non reddetur sel medietatem piscium dicti stagni sine deterioracione vel ruptura chalceie percipient si hoc magis elegerimus; etc. Actum anno Domini M+ CC° quadragesimo primo, mense aprili.  

 

1241 : Pierre de Morzelle, sénéchal de Penthièvre et de Dinan, fait savoir que Jean Rossignol et Jeanne sa femme ont vendus à Boquen un pré sis dans la paroisse du Gouray, entre la forêt et villa de la Haie, qui lui venait de sa mère


1242  : Donation par la dame de Moncontour et ses enfants d'un boisseau de froment, grande mesure de Moncontour, sur des rentes mengières

 

1242  : G. recteur du Gouray, renonce à ses prétentions sur les dîmes de Collinée en faveur de Boquen (ci dessous)

Juillet-Maître Guillaume Abbas, persona ecclesie de Gorreio, après discussion, fait un accord par lequel il abandonne à Boquen deux parts de dîmes de Coithlinex, d'après l'arbitrage de Simon, évêque de Saint Brieuc, et Hamon, évêque de Tréguier. En 1247 d'après un acte très effacé, l'abbé de Boquen transigeait, devant Philippe, évêque de St Brieuc, avec le sénéchal de Penthièvre, au sujet d'une portion de dîmes en Coetlines, que ce dernier réclamait au nom du seigneur de Lamballe

 

1243  : Philippe, évêque de Saint Brieuc, donne à Boquen, une chapelle sise à Morieux

 

1245  : Bulle d'Innocent IV pour Boquen *

 

Partager cet article

Repost 0
Published by poudouvre
commenter cet article

commentaires