Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 avril 2013 1 01 /04 /avril /2013 12:37

 
Messire Simon d'Espinay second de ce nom, Chevalier, fils de Robert premier & de Jeanne de Montbourcher, par ses revenus parvint à l'estat de grand Chambelan de Bretagne sous le Duc Jean 6. du nom. Marguerite de Chasteau-brient fut son espouse, laquelle maison est fort signalée, tant en Bretagne qu'en France, comme on peut le voir cy-dessus, estant l'une des premieres & grandes Baronnies de Bretagne. Il mourut avant son pere, laissant un fils de ladicte espouse, nommé

     

Messire Robert d'Espinay second de ce nom, Chevalier, fils de Symon second & de Marguerite de Chasteau-brient, fut seigneur d'Espinay, de la Riviere, d'Escures, du Bois-du-liers, de la Marche, de Sauldecourt, succedant à son aïeul Robert premier du nom, audit an 1438. Il fut aussi grand Maistre d'hostel de Bretagne, & Conseiller des Ducs Jean & François premier de ce nom en leurs conseils d'Estat & privé, & comme tel, en l'an 1445. le 14.jour de Mars, que ledit Duc rendit l'hommage simple pour son Duché de Bretagne, & lige pour sa Comté de Montfort l'Amaury, & sa seigneurie de Neaufle le chasteau, & autres qu'il avoit en France, au Roy Charles septiesme du nom son oncle estant à Chinon, il assista son Prince, & fut present audit hommage avec Raoul de la Moussaye Evesque de Dol, de Jean Pregent Evesque de S. Malo, Jean Hingant seigneur de Hac, & Pierre de la Marseliere aussi Chevaliers. L'an mil  quatre cents quarante huict apres la prise de Foulgeres par les Anglois, le Duc pour lr recouvrement de la place, & pour celle du Duché de Normandie pour le Roy de France, fist une estroitte alliance & confederation avec ledit Roy Charles 7. pour faire la guerre aux Anglois. Laquelle association fut juree & signee par les grands seigneurs tant de France que de Bretagne, & entre autres par celui-cy, comme l'un des plus auctorisez, prenant ceste qualité : Sire Robert d'Espinay, seigneur d'Espinay, de la Riviere, d'Escures,  de Sauldecourt, de la Marche, grand Maistre de Bretagne. Lequel acte se voit à la Chambre des Comptes de Nantes. Auquel recouvrement de Normandie & prince de Foulgeres, qui fut faict par ledict Duc François, assisté de son oncle Arthur Comte de Richemont Connestable de France, ce seigneur fist de grands & signalez exploits de guerre. Ce qui le fist de plus en plus engraver en l'amitié de son Prince, & se trouverent plusieurs lettres missives au Thresor de ceste maison, comme le Duc recommande ses enfans apres sa mort au Pape Nicolas cinquiesme. Il assista aussi au pourparler de la paix entre le Roy  Charles 7. & le Duc François d'une part, & le Roy d'Angleterre d(autre, & fut envoyé en ostage en Angleterre par lesdits Roys & Duc. Il servit quatre Ducs, sçacoir Jean 6. du nom, François premier, Pierre second son frere, & Arthur second leur oncle.Il espousa Marguerite de la Courbe fille unique & seule heritiere de Messire Pierre de la Courbe, Chevalier, & de Jeanne de Denee, fille de Messire Jean de Denee & d'Olive d'Erbree, lequel Messire Pierre de la Courbe estoit fils d'autre Pierre de la Courbe, & de Jeanne Gaste Dame de la Saudecourt, ausquels ladite Marguerite succeda Ladite Dame grande Maistresse de Bretagne tenoit le quatriesme rang entre les Dames qui furent aux fiançailles de Madame Marguerite de Bretagne fille aisnee du feu Duc François premier, faites solennellement à Vennes par le Duc Pierre, en presence des Estats, avec Monsieur François de Bretagne, Comte d'Estampes, qui fut depuis Duc de Bretagne. D'Argentré le rapporte de mesme. Du temps dudit Robert second du nom sire d'Espinay & de la Riviere, grand-Maistre de Bretagne, & de sadite femme Marguerite de la Courbe, l'Eglise parrochiale de Champeaux estoit fort vieille, caduc & ruineuse. Non loig de laquelle les sires d'Espinay & de la Riviere avoient une chapelle dediee à l'honneur de Dieu & de la Magdelene, qui leur servoit de tombeau & de lieu de sepulture : laquelle ledit Robert feit rebastir tout de neuf, l'agrandit & amplifi& en la façon qu'elle est aujourd'huy, feit aussi bastir & esdifier des maisons, & les fit enclorre & cerner de bonnes & fortes murailles, pour loger cinq Chapelains & un Doyen, qui priassent Dieu en icelle Eglise pour luy & ladite femme, & ses successeurs, & pour les ames de ses predecesseurs, sieurs & Dames d'Espinay & de la Riviere, y celebrans journellement le divin service, comme grandes Messes & Heures Canoniales, à la façon des Eglises Cathedralles & Collegiales. Et d'autant que ladite Eglise parochiale de Champeaux estoit ruineuse & caduque, comme sit est, & pauvre, Guillaume 6. du nom surnommé Brillet, Evesque de Renes, à la priere & requeste dudit Robert, transporta en ladite nouvelle Eglise de la Magdelene, & l'ordonna & institua en Eglise Parochiale. Et le Pape Eugene 4. du nom par ses bulles donnees à Florence l'an 1441. la 15. Calende de Mras( c'est le 15. de Fevrier) l'an II. de son Pontificat, à la priere dudit Messire Robert d'Espinay, crea lesdits Chapelains Chanoinbes, erigea lesdites Chapelenies en prebendes, & ladite Eglise en Eglise Collegiale, comme on la voit aujourd"huy, annexant à chacun e prebende une Eglise Parrochiale, desquelles celle de ladite Magdelene de Champeaux seroit unie & annexee au Doienné d'icelle Eglise Collegiale, à condition que quiconque seroit Doien de ceste Eglise, seroit aussi Recteur de la Paroisse & en percevroit les dismes, & autres fruicts & recenuz, & aux cinq autres prebendes furent annexees cinq autres cures, sçavoir les cures & Paroisses de sainct Jean sur Villaine, de Guipeel, de sainct Mervé, de Vergeal, & de Monstreul sur Perrouse. Et donna ledit Pape Eugene commission ausit Guillaume Evesque de Renes, de mettre en execution le contenu de sesdites bulles. Ce qu'il feit l'an 1447. Toutes lesquelles choses furent confirmees & approuvees par les Papes Nicolas 5. par ses bulles donnees à Rome l'an 1448. 3 Calendus Maÿ, c'est le 29. d'Avril. Sixte 4. & Leon 10. lesquels octroyerent beaucoup de beaux privileges audit College. Du mariahe dudit Robert  2. & de Marguerite de bla Courbe issirent plusieurs enfans, sçavoir
Richard l'aisné
Jacques
Eustache
Andre
Robert
Arture &
Anne. Desquels nous parlerons cy apres, & premierement de Jacques

 

Jacques d'Espinay second fils de Robert 2. du nom sire d'Espinay, & de Marguerite de la Courbe, dès son jeune aage s'adonna à l'estude des bonnes lettres, & cy fist tel progrez, profit & avancement, qu'il devint tres-sçavant en toutes sortes de sciences. Il estoit sage & discret, prudent en conseil, & grave en ses moeurs, lesquelles vertus le rendirent aymé des Ducs Jean 6. du nom, François premier, & Pierre second son frere, qui le receurent de leur conseil privé : & sur tous il tenoit grand rang aupres du Duc François premier, avec un Gentil-home nommé Messire Jean Hingant seigneur du Hac, qui tenoient & possedoient l'affection de leur Prince, luy faisoient faire ce qu'ils vouloient, & le tenoient en rigueur contre son frere Messire Giles de Bretagne, come on disoit, & l'histoire le rapporte. Nostre Jacques par le merite de son sçavoir & autres verus, acquist la cognoissance, & eut l'honneur d'estre cogneu & aymé du Pape Nicolas 5. du nom, grand amateur des gens doctes& vertueux, qui vint au Papat le treziesme de Mars l'an mil quatre cents quarante & sept, & presida huict ans 19. jours; laquelle amitié & faveur du Pape luy servit beaucoup depuis, lors que quelque calomniateurs & courtisans jaoux de la vertu qu'ils voyoient luire en cet homme, & marris du bon oeil duquel il estoit veu par son souverain, tasherent ç luy faire encourir l'indignation du Duc Pierre second; sa Saincteté luy fist l'honneur d'escrire en sa faveur audit Prince une lettre excusant ledit d'Espinay, & remonstrant audit Pierre que c'estoient oures calomnies qu'on luy rapportoit, que ledit d'Espinay eust entretenu le different entre le feu Duc François premier, & Monsieur Giles de Bretagne son frere. Apres le decez de Pierre Piedru Evesque de S.Malo, ledit Jacques d'Espinay, & Jean l'Espervier furent esleuz à cet Evesché  en controverse, dont s'ensuivit procez entr'eux qui dura long temps, & enfin l'an 1453. le Pape Nicolas par lettres datees du 27. de juillet audit an, transfera Messire Jean de Coetquiz sz Renes à l'Evesché de Treguer, lequel en vertu desdites lettres en print possession par Procureur, le 16. de Mars de l'an suivant qu'on disoit 1454. Et le jeudy d'apres le Dimanche de la Passion unziesme jour d'Avril audit an, il fist son entree Episcopale en ladite ville & Eglise de Treguier...

 

Eustache d'Espinay, seigneur de Treves, grand personnage, fut l'un des Ambassadeurs du Duc François second du nom vers le Roy Louys unziesme l'an 1458. avec son frere Jacques Evesque de Renes, l'an 1476. fut Conseiller au privé Conseil du Dic, & choi pour estre du nombre de ceux , qui donnerent leur advis pour accorder ledit seigneur Duc & Jean de Chaalons Prince d'Orange son neveu sur la demande de partage qu'il faisoit ausit Duc. Lesquels luy fut baillé, ainsi qu'il est tesmoigné par l'acte qui en est en la chambre des Comptes de Nantes.

 

Messire André d'Espinay, fut seigneur de la Courbe, & apres la mort de son grand oncle Guy d'Espinay grand Escuyer, seigneur du Bois-du-liers decedé sans enfans, ladite terre & ses appartenances luy furent baillees pour augmentation de son partage. Il suivit les armes en son jeune âge, & fut faict Chevalier, puis se feit d'Eglise. Car il avoit fort bien estudié, & fust Scholastique en l'Eglise de sainct Pierre de Renes, & fist une fondation à Champeaux, de laquelle il est faict mention au testament du grand Guyon son neveu.

 

Robert d'Espinay cinquiesme & dernier fils de Robert, second & de Marguerite de la Courbe, fut Tresorier & Chanoine de l'Eglise de sainct Pierre de Renes, & eut plusieurs autres benefices.

 

Arture d'Espinay fille aisnee de Robert 2. & de Marguerite de la Courbe, fut mariée avec Messire Jean de la Houssaye, fils aisné de Messire Eustache de la Houssaye, Chevalier, seigneur de la Houssaye, & de Raulcon, le 24. de Juillet l'an 1435. Ledit Jean deceda avant son pere Eustache, & laissa un fils de ladite Arture d'Espinay nommé Raoulet, qui succeda à son grand pere.

 

Anne d'Espinay fut mariee deux fois, la premiere avec Messire Jean Buffon seigneur de Gazon, duquel mariage issit Robert Buffon. La seconde avec noble homme Jean le Seneschal fils de Messire Pierre le Seneschal, sieur du Rocher Seneschal, duquel elle eut Jeanne le Seneschal mariee avec noble homme Jean Eder seugneur de Beaumanoir Eder. Ladite Anne d'Espinay eut pour son partage cent livres de rete en assiette, sur les lieux du Val, de la Gallerie, & de la Gedouiere.

 

Messire Richard d'Espinay, Chevalier, fils aisné de Robert second & de Marguerite de la Courbe, succeda à sondit pere, & fut Chevalier de grand merite, adroit aux armes, sage & vertueux Seigneur, & merita d'estre Chambellan du Duc François second du nom.Il espousa en premieres nopces & du vivant de son pere Marie Gouion fille de noble & puissant Jean Gouion seigneur de Matignon & de Marguerite de Mauny sa compagne, Dame de Torrigné, le 16. jour de Septembre l'an 1433. duquel mariage n'y eut enfans. Et apres, sçavoir le 13. de Septembre 1435. son pere vivant encor il espousa en secondes nopces Beatrix de Montauban fille de deffunct Messire Guillaume sire de Montauban & de Landal, & de Bonne Visconte fille aisnée & heritiere  par la mort de ses freres & soeur de la maison des Ducs de Milan, si son heritage n'eust point esté usurpé sur elle. De ce mariage sortit une tres belle, tres noble, & vertueuse lignee (sçavoir
Guyon d'Espinay.
Andre d'Espinay.
Jean d'Espinay l'aisné.
Jean d'Espinay puisné.
Guillaume d'Espinay                                                                            

Jacques d'Espinay.
François d'Espinay.                                                                         

Renee d'Espinay. &
Jeanne d'Espinay. Desquels nous parlerons cy apres.
De la maison de Mautauban dont est issue Beatrix de Montauban du costé maternel, il en faut dire quelque chose en cet endroit. L'un des seigneurs de ceste maison nommé Estienne second du nom fils de Mathieu surnommé le Grand, & Bonocofa fille de Spartin seigneur de Milanois, espouusa Valentine fille de Bernardo de Spinule seigneur Genevois, de lquelle il eut deux fils entre autres, l'un nommé Bernardo Vicomte, l'autre Galeaz Viscomte, lesquels diviserent cette grande seigneurie esgalement. Beranrdo tenant son siege en la ville de Molan, & Galeaz à Pavie. Ce Bernardo fut riche & puissant seigneur, & en eut plusieurs guerres contre ses voisins. Il espousa Beatrix fille de Martin Prince de Verone, de laquelle il eut cinq fils & neuf filles, qu'il maria à de Grands Princes...

 

.  
Andre d'Espinay, second fils de Richard sire d'Espinay & de Beatrix de Montauban, fut premierement Prieur de S.Martin des champs de l'Ordre de Cluny à Paris, puis fut creé Archevesque d'Arles l'an 1476. par le Pape Sixte 4. du nom, qui estoit de l'Ordre de Saincy François, apres le decez de Philippe de Leuy-Archevesque dudit Arles, & Cardinal du titre de Sainct Marie Majeur, qui estoit decedé à Rome audit an le 9. de janvier. Apres il fut Archevesque de Bordeaux il fut créé Cardinal Orestre des saincts Silvestre & Martin des montagnes, du titre d'Equitius, par le Pape Innocent 8. l'an 189. le 14. de Mars, à la premiere creation des Cardinaux faites par ledit Innocent, & fut appellé le Cardinal de Bordeaux..Ce Prelat mourut à Paris l'an 1500...

 

Jean d'Espinay l'aisné 6. fils de Richard sire d'Espinay & d Beatrix de Montauban, fut premierement pourveu de l'Evesché de Mirepoix par le Pape Innocent 8. l'an 1485/ & depuis de celuy de Nantes par le Pape Alexandre 6. l'an 1493. & ce apres le decez de Robert d'Espinay son frere aussi Evesque de Nantes. Il fut homme de grand entendement, & fort e docte, & tenoit le party du Roy Chatles 8. La cause pourquoy ces Prelats avoient abandonné le parti du Duc, estoit pour l'injustice & injure faite à leur oncle Jacques d'Espinay Evesque de Renes qui avoit aidé à les eslever comme estant vrayement nobles ne pouvoient qu'ils n'eussent ressentiment d'une telle meschanceté.

Guillaume d'Espinay autre fils de Richard sire d'Espinay & de Beatrix de Montauban fut premierement Doien de Nostre Dame de Cleri, puis Evesque de  Laon.

 

Jean d'Espinay, le jeune, autre fils dudit Richard & Beatrix fut premierement Scolastique & Chanoine de sainct Pierre de Renes, & en l'an 1482. il fut pourveu par le Pape Sixte 4. de l'Abbaye de Aquanius, Aiguevive de l'Ordre de S.Augustin au diocese de Tours, & depuis fut Evesque de Valence en Daufiné, & en fut Prelat fort docte.

 

Robert d'Espinay, autre fils desdits Richard & Beatrix fut premierement Tresorier & Chanoine de sainct Pierre de Renes puis fut pourveu de l'Evesché de Nantes par le Pape Innocent 8. l'an 1488. en septembre, gouverna l'Evesché cinq ans, & mourut l'an 1493.

 

Messire Jacques d'Espinay, Chevalier, autre fils desdits Richard & Beatrix fut seigneur  d'Ussé & de sainct Michel sur Loire, & espousa une Dame de laquelle je n'ay trouvé le nom, qui estoit Dame de Moncontour en Poictou, & en eut un fils nommé Charles, qui fut seigneur desdits lieux d'Ussé, Moncontour, & sainct Michau sur Loire. Il y a encore maintenant plusieurs qui sont issus de ce puisné, qui portent le nom d'Espinay, & se sont alliez en de bonnes maisons au pays de Touraine & de Poictou, comme en celle des Barons & des Comtes de Cricé, & autres..

 

Françoise d'Espinay, fille aisnée desdits Richard & Beatrix fut mise en religion en l'Abbaye Sainct Georges de Renes, de laquelle elle fut Abbesse...  

 

Jeanne d'Espinay, fille desdits Richard & Beatrix, fut mariee avec Messire Jean de Chasteau-brient seigneur de Beaufort, du Plessix Bertrand, & de Marie d'Orenge, Dame dudit lieu, duquel mariage issirent deux fils, l'aisné nommé Guillaume, le puisné  nommé Jean, qui fut Escuyer du Roy Charles 8. & Capitaine de Meulan.

 

Noble et Puissant Guy Sire d'Espinay I de ce nom, seigneur  de la Riviere,  de l'Escures,  de la Marche, de Serigné, de Villiers-le-Bocage, d'Estiau, Baron de Monfiquer, fils aisné de Richard & de Bonne Vicomte de Milan,  fut dit & appellé le grand Guyon , pour ses grandes vertus & vaillances & fort renommé pour sa magnanimité, proüesse, & actes genereux, & fut Chambellan du Duc François second du nom qui l'employa souvent en ses plus grandes affaires, d(autant qu'il estoit fort vaillant au fait des armes, & hommes de conseil & grand jugement, pour raison dequoy le Duc l'envoya pour traiter la paix avec le Roy Charles 8. Il poursuivit la justification de deffunct Messire Jacques d'Espinay son oncle, Evesque de Renes, envers le Duc, & l'obtint, & le Duc s'obligea à luy de payer vingt mil escus pour la reparation des torts & injures qui avoient esté faits audit Evesque, duquel il estoit heritier.  Il mourut au service du Roy Louys douziesme du nom, Duc de Bretagne, son souverain seigneur à cause de sa femme la Duchesse Anne, le second jour de May l'an 1501.
Ysabeau Gouion fut la femme espouse  dudit Guyon d'Espinay, & estoit fille de noble & puissant Jean Gouion seigneur de Matignon, & de Marguerite de Mauny Dame de Thorigné, & eut en partage la terre d'Espinay par le moyen de ceste alliance. Quand à la maison de Matignon, c'est une des bonnes & anciennes de Bretagne, & qui a produit autant de braves & hardis Chevaliers, Capitaines, & chefs de guerre, Gouverneurs de villes, Provinces, & mesme des Mareschaux de Bretagne, & de France, qu'autre qui soit en ceste rovince. Desquels je ne diray davantage en ce lieu, d'autant que j'en parleray ailleurs plus amplement, & à desseing. Du mariage du dit Guy premier & d'Ysabeau Gouion ne sortit qu'un fils nommé Henry, duquel il nous faut parler

 

fin de la deuxième page..

   

Partager cet article

Repost 0
Published by poudouvre
commenter cet article

commentaires