Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 septembre 2013 3 18 /09 /septembre /2013 11:28

 

Nous citerons quelques uns des évènements les plus importants dont le Château de Dinan fut le théâtre, et les personnages les plus notables qui l'ont habité ou visité. Jean IV, duc de Bretagne, et sa seconde femme, Jeanne de Navarre, visitèrent, en  avril 1387, le Château de Dinan, d'où ils partirent pour le château de l'Hermine à Vannes. En 1406, le comte de Richemond, frère de Jean V, venant de Saint Brieuc, fut reçu au Château de Dinan. Deux personnages illustres et bien connus dans l'histoire ont dû aussi visiter cette résidence, nous voulons dire le malheureux prince Gilles de Bretagne, et sa douce et belle compagne, Françoise de Dinan. Si l'on en croit les annales de l'histoire, ce Château fut la première prison du prince Gilles après que ce prince eut été saisi à son Château du Guildo par les ordres de son frère, l'inexorable François Ier, duc de Bretagne (en 1446).

 

    f1 

 

 
En 1469, le duc de Bretagne François II, étant en voyage, vint à passer deux jours à Dinan et fut fêté au Château. La duchesse Anne, dans ses voyages, a résidé plusieurs fois au Château de Dinan, notamment en 1507, lorsqu'elle vint nommer la cloche de l'horloge dont elle avait fait présent à Messieurs de la communauté de ville de Dinan : c'est cette même cloche qui sonne encore les heures maintenant.
 

  22_Dinan_97 

 

En 1570, Charles IX, roi de France, arrive au Château de Dinan, et se rend le lendemain à Saint Malo, par une jolie barque préparée pour la circonstance. Le duc de Mercoeur a longtemps siégé à Dinan durant ls troubles de la Ligue. Il fit sa première entrée en 1590, le 5 mars, après midi. Les habitants, qui le considéraient comme leur souverain, à son approche, sortirent au-devant de lui, pour lui présenter les clefs de la ville, et dévouèrent leur vie et leurs armes à son service. Le duc accueillit  en prince débonnaire leurs offres, promettant de les bien sauvegarder dans leur ville close. Il se rendit au Château et y reçut les seigneurs bretons qui vinrent reconnaître son autorité et lui proposèrent de se charger de la garde de la place. Il était accompagné de cinq cents arquebusiers, de trois cents lance, et d'une illustre escorte, toute brillante de belles armures, et remplie de nobles seigneurs et d'écuyers portant des pennons armoriés, et montés sur des palefrois bardés de fer et richement harnachés. L'année précédente, le duc de Mercoeur avait transféré à Dinan le présidial de Rennes et la cour des monnaies. Le présidial fut établi dans une des grandes salles du Château, puis la cour des Monnaies dans la tour Coëtquen, et ensuite transférée rue de l'Horloge, dans l'Hôtel de l'évêque de Saint Malo, situé au nord de l'ancienne église des religieux  Dominicains. Voici un extrait de ses lettres :
 "Considérant que la ville de Dinan est assise en un lieu proche des meilleures villes de cette province, et qu'elle s'est toujours maintenue et conservée en la sainte union sous notre aide, et, que, pour cette raison, elle doit être grandement décorée et augmentée, comme nous l'en connaissons très digne, avons transféré et établi, transférons et établissons en ladite ville de Dinan la monnaie qui soulait travailler en ladite ville de Rennes pour y être dorenavant tenue et exercée par vingt maitres et autres officiers, tout ainsi et à l'exemple des autres monnaies du royaume.
Le 12 septembre 1589
Ainsi signé
"Emmanuel de Lorraine".

 

f1

 

Le Château de Dinan a été occupé par une suite de gouverneurs très distingués, entre autres : les sire de Châteaugiron, de Coëtquen, de Rohan, d'Avaugour, seigneur de Saint-Laurent et du Bois de la Motte; Guillaume Marot, comte de la Garais, baron de Blaison, seigneur de Taden, etc.  

 

Notice historique sur le château de Dinan, par M. Mahéo    

 

Partager cet article

Repost 0
Published by poudouvre
commenter cet article

commentaires