Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mai 2012 2 15 /05 /mai /2012 16:17

On attribue à Oliver Tournemine la construction du château de la Hunaudaye vers 1214-1220. Ce fut l'une des plus puissantes forteresses de Bretagne féodale. Flanqué de sept tours surmontées de tourelles, l'ensemble était protégé de remparts garnis de parapets  saillants à machicoulis; selon Fréminville, l'architecte du lieu voulu réunir dans la construction de ce château, l'élégance et la force. Sa situation au milieu d'une vaste forêt, et l'orgueil de ses possesseurs en firent bientôt un objet d'épouvante pour les habitants de la contrée. Il n'était pas de chaumière bretonne où l'on ne racontâ quelque histoire lamentable, horrible et noire dont les sires de la Hunaudais étaient les héros sanglants, allant jusqu'à propager contre l'un d'eux l'accusation d'un triple assassinat : un vieillard,  un père en cheveux blancs, une épouse, un frère, avaient été frappés du poignard

 

 

Armoiries de Tournemine, de Laval, de Montjean,

de la Motte, de Coligny, de Rosmadec,

 

En 1214 Pierre Mauclerc dont il a été mention à l'article consacré à Jugon, donna la terre de la Hunaudaye à Olivier Tournemine, époux de Edie de  Penthièvre, après que celle ci, fille du comte de Lamballe se plaignit auprès du grand bailli d'avoir été laisée. Dans cette forêt de Lamballe alors désignée forêt de Lanmur, proche de l'ancienne voie romaine, un premier château fut construit, il sera détruit au cours de la guerre de succession de Bretagne. Outre ce domaine les Tournemine recevront aussi les seigneuries de Landébias et de Pléhérel. Geoffroy Tournemine succéda à son père, en 1246 il parvint à un accord avec l'abbaye de Saint Aubin des Bois, accord ratifié par le pape Innocent IV. Geoffroy Tournemine affranchira aussi les paroisses de Plédéliac, Pleven et Pléherel des forciagia et auxilia dont il les avait frappées.  Pierre Tournemine  est seigneur de la Hunaudaye en 1264, il vivait encore en 1294 et fut père de Geoffroy Tournemine  vivanrt en 1306.  Olivier Tournemine, deuxième du nom et fils du précédent épousa Ysabeau de Machecoul. Le duc Jean III de Bretagne lui octroya en 1335 le privilège "d'avoir garenne de toutes  bestes et cyseaux que l'on prend au fillet en quatorze paroisses voisines et proches du chasteau de la  Hunaudaye et de Pleherel". Avec sa femme Olivier II Tournemine furent les bienheureux fondateurs du couvent des Augustins de Lamballe, ils y élurent sépulture. Veuf de Ysabeau de Machecouls , Il se remaria en 1339 avec Marguerite de Rougé, puis prit parti pour Charles de Blois lors de la guerre de succession de Bretagne. Il se distingua lors de la défense de Vannes en 1343 mais mourut l'année suivante. Son fils Geoffroy, issu de sa première union lui succéda à la tête de la seigneurie, capitaine de Guingamp il est tué à la bataille de la Roche Derrien en 1347. Olivier III  également issu du premier mariage de Geoffroy Tournemine et de Ysabeau de Machecoul périt pour sa part à la bataille d'Auray le 29 septembre 1364.  Pierre II Tournemine, fils de Marguerite de Rougé succéda à ses deux frères morts sans héritiers. Chevalier banneret il servit sous du-Guesclin et prit part à divers  conflits : Pontvallain près du Mans, siège de Moncontour, marié à Jeanne de Craon il en eut deux fils : Jéhan et Pierre. Ceux ci se distingueront lors d'une campagne en Poitou et en Auverggne.  Jéhan Tournemine, premier du nom, seigneur de la Hunaudays fut chevalier banneret, il épousa Isabeau de Beaumanoir et participa à la campagne de Normandie sous du-Guesclin en 1378. Son testament est daté du 15 septembre 1416, c'est son fils Jéhan II Tournemine qui lui succéda à la tête du domaine. Ce dernier devait mourir sur les grèves du Mnt Saint Michel en 1427. De son alliance avec Jeanne de Saffré, Jéhan II laissa un fils prénommé Gilles Tournemine. Il était encore mineur quand il épousa ce 13 septembre 1428 Béatrice de la Porte dame de Vesin. Le couple n'eut pas d'enfants, aussi devenu veuf Gilles Tournemine se remaria avec Marie de Villiers. De cette seconde union naquirent trrois enfants : François, Georges & Jéhan Tournemine. François Tournemine fut lieutenant général des évêchés de Saint Malo et Saint Brieuc, toutefois, malgré deux alliances, il n'eut point d'héritier et laissa la baronnie à son frère Georges.  Georges Tournemine reçut la Hunaudaye à la mort de son frère survenue en 1500. Il épousa d'abord Renée de Villeblanche, fille de Pierre de Villeblanche seigneur de Broons, et de Jeanne de Perier, dame du Plessix Balisson. Une fille prénommée Françoise naquit de cette première union et devint héritière du lieu. Elle devait épouser Pierre de Laval  Devenue veuve et sans enfants en 1524, Françoise Tournemine épouse en seconde noces René Jacques de Montjean, maréchal de France (portrait  & armoirie ci dessous).

 

 

 En troisième noce, Françoise Tournemine épousa Claude d'Annebaud qui fut successivement amiral et maréchal de France 1490-1552 (portrait ci dessous). Ce dernier mourut en 1562 laissant deux enfants : Jean et Magdeleine. C'est lors d'une lutte contre les protestants que Jean d'Annebaud, baron de la Hunaudaye mourut  en 1562; sa soeur Magdeleine hérita de la baronnie et épousa d'abord Gabriel de Saluces puis en seconde noces Jacques Silly, comte de Rochepot. Tout comme son frère, elle mourut cependant sans héritiers en 1572.    C'est à l'une des branches collatérales de la Hunaudaye que le domaine passa alors: René Tournemine devint alors le puissant possesseur de l'endroit. Durant vingt ans René Tournemine régna en maître, il servit les rois Henri II, Charles IX, Henri III et Henri IV. Il lutta d'abord avec les ligueurs puis se rallia au parti du roi de Navarre, le fuur Henri IV dont il devint lieutenant général en Bretagne. S'est en combattant les ligueurs en Normandie qu'iltombva malade, son corps fut alors transporté à Rennes où se déroulèrent ce 16 janvier 1592 des obsèques solennelles.  De son alliance avec Françoise de Coëtlogon naquit un fils pareillement prénommé René. 

 

 

Celui ci mourut sans alliance à Paris le 28 février 1609. Sa veuve Hélène de Beaumanoir était à la tête de la seigneurie de Limoëlan à Sévignac. C'est  Jeanne de la Motte, fille de Joseph de la Motte, seigneur de Vauclerc et de dame Catherine Tournemine qui recueillit l'héritage de son cousin. Elle épousa d'abord François de Coligny, seigneur de Rieux, l'une des figures éminentes qui amenèrent en Bretagne le protestantisme. Celui ci fut tué à Saintes (ci dessous portrait de Coligny). Sa veuve épousa alors Jean VI de Rieux, mais ce dernier mourut lors d'un duel à Paris en 1595, son héritier, René de Rieux se noya dans le Tibrevà Rome le 13 août 1609 en tentant de sauver l'un de ses pages. Il était âgé de 17 ans.

 

 

En troisième noces, la dame de la Haunaudaye épousa Sébastien de Rosmadec, chevalier de Rosmadec, baron de Molac, chevalier de l'Ordre du Roi, capitaine de 50 hommes d'armes des Ordonnances de Sa Majesté, colonel de l'infanterie  en l'armée de Bretagne. C'est Catherine de Rosmadec qui fut héritière de la baronnie, elle est aussi dame de Plancoët, de Montafillant. Le 24 septembre 1632 elle épousa par contrat Guy II de Rieux et ensemble eurent une fille Jeanne Pelagie. Cette dernière épousa un sien cousin : Jean de Rieux mort en duel en 1656. La famille de Rieux disposait encore de la Hunaudaye à la veille de la Révolution en la personne de Louis Charles Marie, fusillé à Auray le 11 août 1795.

 

 

D'après notes laissées par Mathurin Monier 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by poudouvre
commenter cet article

commentaires

MICHEL REVERDY 27/08/2014 18:07

J'ai oublié de vous préciser que j'ai fait profiter toute ma famille de ces précisions. Et des De Tournemine il y en a quelques uns je vous assure !!!
Toutes mes amitiés
Michel

poudouvre 28/08/2014 14:34



Ravi que vous ayez trouvé des notes intéressantes sur votre famille. La maison de Touremine était une des plus puissantes de ce bon vieux terroir breton et la Hunaudaye une remarquable
forteressse.


Mes amitiés


Michel



Michel Reverdy de Tournemine 23/07/2014 12:42

Merci pour ces précisions sur ma famille qui vont compléter mes fiches
Amicalement
Michel

poudouvre 23/07/2014 13:38



bonjour, ravi de vous permettre avec mes humbles renseigements de vous permettre d'en savoir plus sur cette illustre famille qui est votre.


Cordialement


Michel



Présentation

Recherche

Liens