Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 janvier 2015 7 25 /01 /janvier /2015 13:19

Alix de Thouars fut d'abord fiancée à Henri dAvaugour, issu de la maison de Penthièvre, mais celui ci n'étant qu'un enfant, le roi de France intervint craignant que des débordements ne se produisent et il maria l'héritière de Bretagne à Pierre de Dreux, arrière-petit-fils du roi de France Louis VI le Gros. De leur union naquirent trois enfants. Alix de Thouars devait s'éteindre le 21 octobre 1221 et fut inhumée en la même abbaye que sa mère. Dans son ouvrage Encyclopédie théologique...., l'abbé Migne nous décrit cette sépulture : Tombeau de cuivre émaillé, au milieu du sanctuaire , sur lequel sont deux figures en relief. La première est d'Alix, comtesse de Bretagne, fille aînée et héritière de Gui de Thouars, comte de Bretagne, qui fut mariée l'an 1213 à Pierre de Dreux, dit Mauclerc, duc de Bretagne, mort en 1250, enterrée à saint Yved du Braine. Elle mourut l'onzième août 1221. La seconde figure est Yolande de Bretagne, fille de Pierre Mauclerc, duc de Bretagne, etc. Elle mourut le 12 octobre 1272 (Epitaphe)

Tombeau de Pierre :

Du haut  Seigneur de qui j'attends merci

Du haut  Seigneur dont son ton huit  mi pensé...

Dame dou ciel, qui portastes Jhesus

Par qui le mont fut tôt enluminé,

deffendez moi que je ne sois vaincu

par l'anemi qui est fol et desvé

Pierre Mauclerc 

Pierre Mauclerc mourut au retour de la septième croisade au cours de laquelle il avait été blessé. La Revue de Bretagne  et de Vendée publiait  un remarquable article consacré aux tombeaux des ducs de Bretagne. S'agissant de la description du tombeau du personnage M. de l'Isle du Dreneuc nous laisse cette note : La tombe du premier duc de Bretagne de la maison de Dreux semble bien modeste si on la compare au somptueux mausolée de son dernier descendant, mais élevé dans les plus belles années de l'art français, elle a, dans sa simplicité même , une pureté de sentiment qu'on ne retrouve pas dans le chef d'oeuvre de Michel Colombe. Marie-Edmée Vaugeois, alias Loïc Trémor née à Nantes en 1841 : le tombeau des Carmes

 

 

   

Autre représentation de Pierre de Dreux et Alix de Thouars

Dans le demi-jour de la splendide petite église de saint-Yved, reposait, la face tournée vers le ciel, un chevalier, les mains jointes pour l'éternelle prière. Comme le bon roi saint-Louis, son suzerain et son ami, il a les armes de mailles et une large épée est suspendue à sa ceinture; poête,il garde sur les lèvres comme un sourire d'insouciante jeunesse; prince de sang royal et duc de Bretagne, il porte à son bouclier  l'écusson de Dreux et l'hermine bretonne ; chrétien  il repose au pied de l'autel du Christ, et deux anges protecteurs veillent à ses côtés. On dirait que, dans le silence de ce sanctuaire, il écoute au loin le bruit de la justice divine qui approche de jour en jour, prêt à se dresser à cet appel pour offrir au Souverain Juge, afin de relever la balance de ses fautes, l'épée, qu'il a tant de fois tirée pour sa sainte cause. Précision est apportée par l'abbé Migne : tombe de cuivre en relief, à main droite, dans la nef de saint Yved de Braine, elle est de Pierre de Dreux, dit Mauclerc, duc de Bretagne mort le 22 juin 1250 (Epitaphe). Au XVIe siècle, un trésorier de l'église de Braine, du nom de Mathieu Herbelin, composa une histoire généalogique de la maison de Braine, dont le manuscrit renferme de précieuses sur les tombes de saint Yved. Voici le passage relatif à Pierre de Dreux : "Je veuil demonstrer ou son corps, lequel par son testament commanda et bailla charge à Jehan le Conte, surnommé le Roux son fils ayné, de conduire et admené son corps après sa mort en l'abbaye Saint-Yved de Braine et supplia aux exécuteurs dudit testament estre mis au plus près de ses prochains parens, parquoy son corps fut honnestement ensebvely, enbaulmé et mis en ung cercueil de plomb, avecques gros dueil pour l'apporter en France en ladicte église de Saint-Yved de Braine, ausquel lieu gist et repose ledict Duc dessoulx une tombe de cuivre moyennement eslevée dans laquelle est emportraicturée avec son écusson dudict Dreux et quelques petites parties des herminettes de Bretaigne, comme on peult veoir en icelle sépulture . S'ensuist l'épitaphe qui est à l'entour de la tombe dudit Pierre de Dreux, duc de Bretaigne, dict Mauclerc  :

     

Petrus flos commitum Brittonum comes, hic monumentum

Elegit positum juxta monumenta parenta

Largus, magnanimus audendo magna probatus

Magnatum primus regali flore stirpe creatus

In sancta regine Deo famulando moratus

Vite sublatus rediens jacet hic lamulatus

Celi militia gaudens de milite Christi

Summa letitia comiti comes obtinet isti 

Anno M°CCXXXVIII°

 

 

Saint Yved de Braine. Outre Pierre de Dreux y fut aussi inhumée Alix de Thouars son épouse, depuis transférée à l'abbaye de Villeneuve près de Nantes

Enfants de Pierre Mauclerc et Alix de Thouars :

-Jean Ier Le Roux, page suivante

-Arthur de Dreux 1223- épousa Jeanne du Craon

-Yolande de Dreux épousa en 1238 Hugues VIII de Luzignan, elle mourut le 8 octobre 1272 et fut inhumée comme indiqué ci dessus à l'abbaye de Ville Neuve

Enfant de Pierre Mauclerc et Marguerite de Montagu sa seconde femme :

-Olivier de Braine (ci-dessous)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by poudouvre
commenter cet article

commentaires