Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2015 3 28 /01 /janvier /2015 13:23

Ainsi que nous l'avons abordé dans un précédent article, le successeur du duc Jean Ier, son fils, connu sous le nom de Jean II le Roux, trouva la mort à Lyon lors de l'intronisation du pape Clément V, ce 18 novembre 1305.  (voir Le duc Jean II de Bretagne mourut écrasé sous un mur)

             

   

 

Son corps fut transporté en l'église des Carmes de Ploërmel, où on lui érigea au milieu du choeur de l'église, un riche et somptueux sépulcre de marbre noir, sur la table duquel est couchée l'effigie de ce prince, en albâtre. Et Jean Ogée d'ajouter : « Il est représenté armé de pied en cap, avec une cote de mailles, qui lui descend jusqu'aux genoux, et son écu armorial, suspendu par une courroie ou baudrier, attaché sur sa cuisse gauche. Ses armes sont d'azur échiqueté d'or, à la bordure de gueules, à un quartier de Bretagne : ce sont les armes que portaient les ducs depuis Pierre de Dreux. A l'entour, et sur le bord de la table de ce tombeau, on lit, en grosses lettres, l'épitaphe suivant : Cy gist Jean, jadis duc de Bretagne, qui trépassa à Lyon sur Rhône, le jeudi dans l'octave de Saint-Martin , d'hiver l'an 1305. Priez Dieu pour l'âme de lui. », Le second jour de mars de l'an 1618, les corps des ducs (Jean II et Jean III), furent rapportés et placés en leur premier lieu dans l'un des sépulcres, parce que l'autre avait été rompu à la démolition du couvent.

 

     

 

Béatrice d'Angleterre, femme du duc Jean II était décédée le 24 mars 1275, elle avait été inhumée à Londres à Christ church Greyfriars.

 

Enfants de Jean II et Béatrice d'Angleterre :

 

-Arthur II (ci dessous)

 

 

-Marie de Bretagne comtesse de Saint Paul 1268-1339 épousa Guy de Chatillon

 

 

-Pierre de Bretagne, seigneur d'Avesnes 1269-1312  mourut d'un coup de pied de cheval et fut inhumé aux Cordeliers à Paris

 

-Blanche de Bretagne dame de Conches 1270-1327 épousa Philippe d'Artois

 

-Jean de Bretagne, comte de Richemont 1270- décédé le 17 janvier 1334; inhumé "au Choeur de l'église de Nantes"

 

-Aliénor de Bretagne  1275-1346 abbesse à Fontevraud elle y fut inhumée

 

 

 

 

Le duc Arthur II succéda à son père, il était âgé de quarante et un ans. Ayant épousé d'abord la vicomtesse Marie de Limoges, il en eut trois fils, devenu veuf, il épousa la reine douairière d'Ecosse Yolande de Dreux dont il eut six autres enfants. Arthur II devait régner sept ans et s'éteindre en ce petit château ruiné désigné château de l'Isle, situé sur la rivière de la Villaine, au dessus de la Roche-Bernard. C'est en l'église des Cordeliers de Vannes qu'il fut inhumé, mais le doute persiste quant à savoir s'il y fut vraiment enterré. Dom Lobineau place son corps à Ploërmel et ses entrailles aux Cordeliers de Vannes. On lisait en effet sur le monument de Vannes cette inscription : "Cy gist le large prince, le duc Arthur de Bretagne". Cependant l'opinion de dom Lobineau est assez précise : "Athus II mourut en son chasteau de l'Isle, au-dessus de la Roche-Bernard, le 27 août 1312. Ses entrailles furent enterrées aux Cordeliers de Vannes et son corps aux Carmes de Ploërmel. On lui dressa un tombeau dans cette première église avec une épitaphe où l'on semble insiuner que tout son corps était là, ce qui donna lieu à quelques auteurs de dire qu'il aurait été enterré dans l'église des Cordeliers de Vannes.

 

 

Cy gist le large prince le duc Arthur de Bretagne fieuls du

bon duc Jean II, lequel mourut à Lyon, au couronnement du

pape Clément V, l'an de grâce 1305, qui fut fieuls de madame

Beatrice fille au roi d'Angleterre Henri 3eme, qui trepassa au

chateau de l'Isle, lès la Rochebernard le XXIIIJ Jour du mois

d'août , surveille de la decollation de saint-Jean-Baptistel'an de

grâce MCCCXII....

 

     

 

Le couvent des Cordeliers, ruiné pendant la Révolution fut entièrement rasé en 1828, les débrits de la statue d'Arthur II se composent  de deux grandes parties donnant le buste et la taille jusqu'au dessus des genoux; leur longueur totale est de 1,15 m, une sorte de Baudrier traverse la poitrine, l'épée est passée dans une ceinture ornée de coulants ajourés au centre. Ci-dessous fragment du monument visible du Musée de Vannes : détail du bouclier. 

 

 

Marie de Limoges première épouse de ce duc, fut inhumée en 1290 au couvent des Cordeliers à Exideuil en Limousin (ci-dessous). Elle avait passé les dernières années de sa vie tantôt à Limoges, tantôt à la cour de Bretagne, et son riche héritage était promis à son mari Arthur II et à ses fils : Jean, Gui et Pierre. Arthur de Bretagne demeura dans la vicomté de sa femme jusqu'à la mort de son père. Jamais Marie de Limoges ne parvint à imposer son autorité aux bourgeois, au clergé et aux barons du Limousin.

 

 

Yolande de Dreux, seconde épouse du duc et mère de Jean de Montfort et des princesses Béatrice épousa Guy X baron de Laval et fut inhumée en l'abbaye de Clermont près de Laval, Jeanne, Alix mariée à Bouchard VI de Vendosme, elle mourut l'an 1377 et fut inhumée dans l'église des Prêcheurs au Mans, Blanche et Marie de Bretagne, mourut le 2 août 1322 et fut inhumée au Cordeliers de Vannes auprès du duc Arthur II. 

 

 

 

Tombeaux de Béatrice de Bretagne et de Guy X de Laval

Partager cet article

Repost 0
Published by poudouvre
commenter cet article

commentaires