Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 septembre 2014 3 03 /09 /septembre /2014 08:15

 

 


La Guénochais en Sévignac

 

 

Sur les arrières du lieu une tour à présent ruinée laisse deviner le passé de l'endroit, les douves furent effacées au début des années cinquante. La famille Guéhenneuc fut sans conteste à l'origine de l'émergence de l'endroit. Étienne Guéhenneuc, fils d’Étienne de la paroisse de Sévignac, fait une  donation à Boquen en 1278, de terres situées en la ditte paroisse sous la domination de Bertrand. Amauri de la Moussai, avoit la maison de la Quehenuxhaye  lorsqu'il comparut à la montre de Sévignac en 1475. Cette famille issue de la puissante maison de Penthièvre -branche cadette de la maison de Bretagne était également implantée à la Rivière en Sévignac, lieu à présent incorporé dans le hameau de Saint Trillac. Les armoiries de la famille de la Moussaye étaient d'or au fretté d'azur. Ainsi que nous l'abordions au sujet de la famille de la Motte, le fretté en héraldiste désignait une branche cadette d'une grande maison seigneuriale.

 

 

 

 

Amaury de la Mousssaye                          ouvertures à la Guénochais 

       

 

 

Francoeur en Mégrit

 

Selon une étude toponymique effectuée par la société savante Mémoires de la Société d'histoire et d'archéologie de Bretagne le nom Francoeur attesterait la présence de Francs en ce lieu. La découverte de tegulae, de tessons de céramique sigillée et de blocs de calcaire témoigne aussi d'une activité au cours de la période gallo-romaine. Le manoir de Francoeur remonte en partie à la fin des XVIIe et XVIIIe siècles. La famille de la Motte de Broons de Vauvert disposa récemment de l'endroit. Famille dont le berceau était la Gueurine à Trémeur. Sur l'un des linteaux de porte sont gravés les noms des époux Cocheril et Renouvel. Dans l'enclos paroissial de l'église de Mégrit, une tombe porte cette inscription : cy gist honorable garçon Jacques Renouvel âgé de 25 ans décédé au Francoeur le 16 may 1771.  En face du logis, un corps de ferme tout aussi vaste a disparu au cours des années soixante dix, il était situé légèrement de biais face au logis seigneurial. Dans le mur d'une dépendance on observe les restes d'un ouverture ogivale trilobée.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by poudouvre
commenter cet article

commentaires