Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 17:18



Trélivan a conservé sa célèbre propriété de Vaucouleurs, et malheureusement aussi ses tristes landes, près desquelles on vous montrera  le champ des Ecorchats, ainsi nommé dans les anciens jours à la suite de quelque horrible drame. Telle était la présentation de Vaucouleurs en 1857 sous la plume de Jean Baptiste Bazouge dans son guide des voyageurs dans la ville de Dinan et ses environs.

 

 

En 1415, comme nous l'avons vu dans l'article consacré à la guerre de succession de Bretagne, le duc Jean V fut pris en otage par les héritiers de Jeanne de Penthièvre, bien décidés à récupérer la couronne. Cependant les soutiens manquèrent, et alors qu'un émissaire de Marguerite de Clisson  : le sire de L'Aigle se présenta devant l'abbaye de Boquen, il espéra -en vain,  y être reçu par l'abbé Guillaume Grignon. En réalité ce dernier va dépêcher l'un des frères siégeant à Boquen : le frère Bertrand de Vaucouleurs, issu de cette prestigieuse maison. La seigneurie dudit lieu appartenait en 1390 à Chevalier  Geffrelot, seigneur de Vaucouleurs. Charles, petit fils de Geffrelot fut du nombre des soldats bretons qui tombèrent à Saint Aubin du Cormier en1488. On cite aussi Pierre de Vaucouleurs, gouverneur de la cité de Concarneau. Pourtant dès 1408 Guillaume de Guitté est à la tête de l'endroit. Ainsi que nous l'avons vu à l'article consacré aux possesseurs de la seigneurie d'Yvignac, on trouve aussi ici à Vaucouleurs vers la moitié du XVIème siècle, Guy de Guitté dit de Rosnyvien. Guy de Guitté était uni à Jacquemine du Boisriou. Il était seigneur de Vaucouleurs, de Plumaugat et d'Yvignac. Assassiné en 1565, sa fille Anne transporta le domaine dans la puissante famille d'Espinay en épousant Louis d'Espinay. "Les chastellenies motte et emplacement de chasteau , maisons, manoirs, metairies, colombiers, moulins, estangs, garennes, bois de haute futaie et taillis, landes, prairies, fiefs et juridictions, debvoirs seigneuriaux, rentes et obéissances deües par plusieurs particuliers, detempteurs des baillages, des chastellainies terre  et seigneurie de Vaucouleurs, chapelle, fossez, douves, estangs à la porte, garennes, refuge à connilz, terre arable et non arable, contenant par fond environ cinquante journaux". Acte de 1578

 

 

Le château connu alors les mêmes possesseurs que ceux mentionnés à Yvignac, à savoir les familles du Breil de Pontbriand, de Bruc. Il ne subiste rien de l'ancien appareil défensif. L'intérêt actuel réside dans l'élégante tourelle cage d'escalier joignant un logis banal. Un colombier existe encore à droite de l'entrée de la cour. Pour aumenter son château, le comte de Boishüe fit prendre des pierres à Vaucouleurs, comlme à Beaubois en Bourseul où à Kérinan alors en Mégrit, à présent en Languédias

 

 

Ci dessus Madame de Bruc, née Sylvie du Breil de Pontbriand et sa fille Syvie Gabrielle de Bruc 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by poudouvre
commenter cet article

commentaires