Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 mai 2012 5 25 /05 /mai /2012 18:53

Les Aides

 

Le Bas Boucouët

 

famille Hervé, citée en 1777

 

La Basseville

 

 

famille Houée, citée de 1715 à 1720 (Champs de la Basse Ville)

famille Goudelin, citée en 1720

famille Mabille, citée en 1720

famille Lebé, citée en 1721

famille Colleu, citée de 1741 à 1747

famille Lehéricé, citée en 1747

famille Nicolas, citée en 1747

famille Buard, citée en 1792

 

La Baufflais en St René

 

famille Gervaise, citée en 1697 

famille Réhel, citée en 1716 

famille André, citée en 1741

famille Brohanier, citée en 1792

 

 

Beauchêne

 

    Beaulieu 

famille Dagorgne, citée en 1715  

 

Beauvais

 

famille Crochet, citée de 1720 à 1792

famille Rault, citée en 1741

famille Le Hardy, citée en 1745

 famille Peltais, citée de 1757 à 1792

famille Le Héricé citée de 1757 à 1777

famille Chalet, citée en 1791

famille Michel, citée en 1791-1792

 

 

François Lohio époux de Louise Poilvé est qualifié sieur de Beauvais en 1695    

 

Belle Mézière

 

famille Le Bigot citée en 1719

famille Oeillet citée de 1745 à 1872

famille Gaultier citée en 1747

famille Després citée en 1747

famille Lavat citée en 1777

famille Lehardy, citée en 1872  

 

Bonnan

 

 

manoir de Bonnan d'après édition Le Flohic

 

 

manoir de Bonnan en 2015

 

Messire François Bonin & dame Elisabeth Royer font de leur fille aînée ce 19 septembre 1645 devant maître Bager, notaire royal leur héritière, celle ci : damoiselle Helleyne Bonin était l'épouse de René de Kergu, sieur du Boisgerbault

 

 

 

La famille Egand alias Agand

 

A une époque déjà éloignée, que les vivants d'aujourd'hui n'ont point vue et ne sauraient préciser, vivaient au manoir de Bonan, en Mégrit, deux frères, célibataires, du nom d'Egand, dont les armes portaient une croix pattée, surmontée d'un croissant et cantonnée de quatre molettes. Leur conduite laissait beaucoup à désirer. Les mères craignaient pour leurs filles, et les laboureurs pour leur moissons. La chasse n'était alors interdite dans aucune saison. Les jeunes seigneurs, sans pitié pour leur prochain, ne craignaient ni Dieu, ni ses jugements. Après quelques années d'une vie licencieuse, l'un des deux, rentrant en lui-même, dit à son frère : Si ce qu'on raconte d'une autre vie est vrai, je ne sais ce que nous deviendrons. Je ne crois pas à ce que l'on dit de la vie future, répondit le frère, mais en attendant, amusons-nous, et convenons que le premier de nous qui quittera la terre, viendra donner des nouvelles au survivant. Après cette convention, faite d'une manière plus ou moins sérieuse, les jeunes châtelains continuèrent leur premier train de vie. Bientôt le plus impie des deux est frappé de mort subite, et il n'a donné aucun signe de repentir. Le survivant semble avoir oublié la convention, mais voilà qu'au bout de quelques jours, regardant des fenêtres de ses appartements, il voit un homme, en manteau, s'avancer vers le manoir, il monte la cour. Quel est ce visiteur ? Il vient sans doute faire une visite de condoléances. Mais il a les manières et la démarche du seigneur décédé. Le frère se précipite à sa rencontre et l'aborde en disant : Est-ce vous, mon frère ? Je suis votre frère, répondit le revenant, et je viens remplir ma promesse. Que se passe-t-il dans l'autre monde, demande le frère vivant ? Pour toute réponse, le mort ouvre son manteau, montre son corps en feu et disparaît. Il n'en fallut pas davantage pour donner au jeune débauché des idées religieuses, ou pour raviver sa foi assoupie. Il a compris qu'il y a une vie future où le bien et le mal trouvent la récompense ou le châtiment. Il vend ses chiens, il répare toutes ses injustices. Plus de courses, plus de chasses, plus de compagnies bruyantes, mais la prière et les bonnes oeuvres. Tous les jours de l'année, quelque temps qu'il fit, le pénitent (c'est ainsi qu'on le nomme dans le pays), le pénitent faisait un trajet de deux à trois kilomètres, pour assister à la messe dans l'église de Mégrit. Quand les années et les infirmités ne lui permirent plus de faire son pèlerinage accoutumé, il se rendait chaque jour sur un tertre voisin de sa demeure, et d'où l'on découvrait le clocher paroissial. Là, prosterné, et la tête découverte, il priait longtemps. L'empreinte de ses genoux se voit encore sur la lande, ainsi que celle de son chapeau et de son bâton. Il n'est pas jusqu'à son chien, son fidèle compagnon, qui ne laisse aussi là les marques de son repos. Voilà ce qu'on appelle, dans le pays, les traces du pénitent. Les gens du voisinage se signent en passant auprès, et les pâtres répandus sur la lande, les montrent aux voyageurs. Tout le monde a vu, dans l'église de Mégrit, un billot, qui a disparu depuis quelques années. Ce billot était appelé le banc aux Egand. Ne pourrait-on pas penser que c'était là le banc du pénitent ?

 

Dans les montres nobiliaires de la paroisse de Mégrit en 1480 parmi les feudataires de la ditte paroisse figure Eonnet Egand représenté par Guillaume Egand qui perçoit 30 livres de revenu, porteur d'une brigandine et comparaît armé d'une hâche.

 

  

 Le vingt uniesme jour de febvrier l'an mil cinq cenz quatre vingtz treize fut baptizé en léglisse de megrit noble homme pierre agand filz guill(aume) et damoiselle caterine malterre sa femme... -voir acte ci dessous

 

 

 

Guillaume Agand  et Catherine Malterre eurent aussi une fille prénommée Janne née en 1590

 

 

Noble homme Françoys Agant sieur de Bosnant fut ensepulturé en l'eglise de Mégrit devant l'autel de St Françoys le XXVII jour de mars 1636, confessez par dom Charles Thebault (ci dessous) 

 

 

Pierre Agand, sieur dudit lieu évoqué ci dessus avait épousé Jeanne de la Chapelle (voir article au lieu dit Les Hautières & Paingy)  

 

Ci dessous acte de mariage en 1653 de dame Perrine Egand

 

 

 

Cyprienne Agant dame de la Tardelays a été inhumée dans le tombeau sous l'escabeau de Bosnan en l'église de Megrit par le soussigné en p(rés)ence de Mrs e Tremaudan, de Paingy, de Beauvais et plusieurs autres le 10e juin 1697.

 

Boucouët

 

famille Richard, citée en 1718-1719

famille Gauteu, citée en 1741

famille Lebé citée en 1747

famille Hingant-Hingand, citée de 1757 à 1800

 

Le Bourg

 

 

 

Janne Le Feuvre septuagénaire décédée dans la communion des fidèles au bourg de Mégrit le 16e janvier 1720 a été inhumée dans cette église de Mégrit le 17e dudit mois par le soussigné  en présence de François Raboisnel, de Guillaume Clouet, Gilles Simon et Mathurin Richard et  autres     

 

 

famille Cauleu-Coleu, citée en 1715 

famille Chantrel, citée en 1715 (Maistre Jan Chantrel) 

famille Desvaux, citée en 1717-1718  

famille Reuxe, citée de 1719 à 1757 

famille Seudier, citée en 1719     

famille Lebret, citée en 1719 

famille Salmon citée en 1741-1747

famille Gautier, citée de 1741 à 1800

famille Simon citée de 1745 à 1747

famille Hélie-Helye citéede 1745 à 1777

famille Breban, citée en 1757

famille Le Métaye Lemestaier- citée de 1757 à 1792

famille Raut, citée en 1792

famille Costuas, citée en 1793

famille Quinquenel, citée en 1793

famille Monvoisin, citée en 1800

 

 

 

Noble dame Françoise Poillevé, en son vivant dame de Beauchêne, agée d'environ quatre vingt cinq ans, décédée au bourg en la maison de Pengy le vingt neuf juin mil sept cent soixante dix sept a été inhumée le lendemain en cette église proche l'autel st Fiacre en présence des soussignants et autres.

Signatures -M: Huet Prieur recteur de Tredias J: Poivre, curé de Mégrit

 

 

Bourien, canton de St René

 

famille Bourdon, citée en 1791-1792

 

La Brousse

famille Petit, citée en 1793

 

    Le Broussillet-Broucillet

 

"Jan Feillet originaire de la Ville de Dinan, fils de Jullien Feillet et de Louise Moncoq décédé en bas âge au village de la Broussillet le 7 may 1741 a été inhumé le landemain sous le chapiteau de cette église en présence de Laurens Doniot et de Jacques Simon qui ne signent. Signature R: F: Lebé curé".

 

famille Botrel, citée en 1720

famille Lebreton citée en 1747

famille Olivier citée en 1777

famille Orial, citée en 1791 

 

    La Burie, canton de St René

 

 

Le manoir de la Burie d'après le vicomte Frotier de la Messelière

 

La famille de la Vallée

 

 

Dam(oise)lle Marie de la Vallée dame de Verdun décédée dans la communion des fidelles le 17 janvier 1709. Inhumée le lendemain dans l'église de Megrit sous une des tombes de l'Escottay par le soussigné prêtre Rault Charles Crochet Jullien Pertuiset     

   

Carbouac

 

Caré-Carei (canton de Saint René)

 

famille Le Dormeux citée de 1720 à 1747

famille Plessix citée en 1747

famille Rault, citée en 1745

famille Gautier, citée en 1745

famille Rault, citée en 1745

famille de La Hayes-Delahais, citée en 1745-1747

famille Robert, citée en 1757

 

 

Repost 0
Published by poudouvre
commenter cet article
25 mai 2012 5 25 /05 /mai /2012 18:48

 

  Le Val, canton de St-René

 

 

 

famille Le Clerc, citée en 1718 (Moulin du Val)

famille Réhel, citée en 1719

famille Salan, citée en 1757 

famille Buart, citée en 1757

famille Dauly, citée en 1793


 

Le Val Martel

 

 

famille Rondel, citée de 1730 à 1745 métairie du Val Martel

famille Gaultier citée en 1748

famille Brochu citée en 1777

famille Le Métayer-Lemétaier, citée en 1792-1793 métairie du Val Martel

famille Hingant, citée en 1793

famille Juhel citée en 1800

 

Outre la métairie, l'endroit disposait aussi d'un moulin.

 

Le 3 janvier 1632 en l'église de Mégrit fut célébré l'union entre Jan Poulain, sieur de la Chaussière, originaire de la paroisse de Planguenoual et Bertranne de Lesquen, dame du Val-Martel. L'union se déroula en présence de Peronnelle de Quergu, Jeanne de la Motte, dame du Bois Morin, Bonne des Logis. Bertranne de Lesquen avait vu le jour Mégrit le 4 octobre 1611 de l'union de écuyer François de Lesquen et Perronelle de Kergu, décédés aux Vaux Morant, voir ci dessous. François Poulain fils d'écuyer Jean épousa Mathurine Cadet, Charles frère dudit François épousa Claude de la Bouexière

 

 


François Poullain escuyer sieur du Val Martel est décédé en la communion des fidèles dont le corps a esté ensépulturé sçavoir devant le vieil autel sçavoir soulz l'une des pierres tomballes appartenant au seigneur de Quergu ycelle la plus proche du St Rosaire par discret et vénérable frère Claude Juhel sieur prieur de l'abbaye de Beaulieu après avoir led(it) François Poullain reçeu les sts sacrements tant de penitance et de ste eucharistie luy administrez par Mi(ssi)re Vincent Hingand... Le vingt troisiesme janvier mil six cen soixante et onze

 

 

Le 27 avril 1698, on procède au baptême de demoiselle Renée Claude Poulain fille d'écuyer Charles Pierre et de dame Claude de la Bouessière, sieur et dame du Val.

 

 

En mars 1704 sont publiés à Mégrit les bans de fiançailles entre écuyer Jean Poullain sieur de la Chaussière, fils d'écuyer François seigneur du Val Martel et de Mathurine Cadet et Bonaventure Le Chat, dame du Breil de la paroisse d'Yvignac. Leur union eut lieu à Yvignac le 10 juin 1704. Ils eurent huit enfants dont :

 

Pierre René Poulain baptisé en l'église de Mégrit le 27 décembre 1707

Louis Poulain baptisé en l'église de Mégrit le 27 novembre 1708

Jean René Joseph Poulain baptisé en l'église de Mégrit le 12 novembre 1709

Marie Jacquemine baptisée en l'église de Mégrit le 27 novembre 1710

Anne Julienne baptisée en l'église de Mégrit le 17 novembre 1711

Angélique baptisée en l'église de Mégrit le 31 mars 1713

 

ecuyer Pierre Poulain décédée en la communion des fidèles le 15 febvrier 1712 a esté inhumé le lendemain en l'église de Mégrit par le soussigné présent Mathurin Richart, Louis Simon et autres. Signature : L : Costuas

 

Dam(ois)elle Claude de la Bouassière, dame du Val décédée en la communion des fidelles le 15e febvrier 1712 a esté inhumée le lendemain en l'église de Megrit dans la chapelle ste Anne par le soussigné present escuier Jacques de Trémaudan, noble homme Jan Poilvé sieur du Peingis, Margueritte de la Vallée dame dudit lieu

 

Dam(ois)elle Marie Poulain décédée en bas aage le 31 Xbre 1712 a esté inhumé le 1er janvier 1713 en l'église de Mégrit par le soussigné présent Mathurin Richart, Louis Simon et autres. Signature : L : Costuas

 

Renée Claude Poullain dame des Gravelles a été inhumée dans cette église au bout du grand autel du costé de l'évangile sous une des tombes de Quergu le 13 février 1727 present plusieurs prieurs recteurs prestres avec affluence de peuple 
 

Ainsi que nous l'avons vu, Bertrande de Lesquen était fille de écuyer François et de Perronelle de Kergu. La généalogie de la famille de Kergu (voir article consacré sur ce site poudouvre sur -la famille de Kergu à Mégrit) nous fournit la filiation de la ditte Perronelle de Kergu. Elle était fille de René Ier de Kergu, seigneur de Kergu, de la Vigne, de la Villepiron, du Boisgerbault & de sa seconde femme Elisabeth Royer. Pour sa part Jean Poullain sieur de la Chaussière était fils de Jacques Poullain, seigneur de la Hazais et de Jeanne du Fray, famille Poullain aussi présente à la tête de la seigneurie de Tramain.

 

Les Vaux

 

 

Armoiries de Lesquende Couessin du Boisriou

 

-Ci dessous acte de décès d'escuyer François de Lesquen, sieur du Vaux Moran. Un membre de cette famille : Guillaume de Lesquen avait été abbé à Beaulieu en 1363, sa tombe est visible au musée de Dinan. Cette famille disposait du droit d'enfeu en l'église de Mégrit.

 

 

 

famille Pertuisset, citée en 1745

famille Noël, citée en 1792

 

Monsieur Charles Marie Joseph de Couessin du Boisriou et son épouse Berthe Marie Henriette Poullain de la Vincendière étaient les possesseurs du lieu en 1885.

 

Ci dessous le plan des Vaux avec la chapelle en jaune

 

 

 

Quelques mariages célébrés en la chapelle des Vaux :

 

 

Jacques Pertuisel & Catherine Costuas, le 30 juillet 1637

Gilles Demeurant & Olive Le Lessart, le 26 juillet 1644 (chapelle et oratoire des Vaux)

Jan Salmon & Gillette Marqué, le 26 juillet 1644

Guillaume Fontaine & Julienne Hingant, le 14 octobre1645

noble homme Raoul Closset, sieur de la Fontaine, originaire de Miniac-Morvan & noble fille Gabrielle Mathurine, demoiselle du Rocher, le 25 février 1648

Jacques Botrel & Louise Nabour, le 16 janvier 1651

Jan Lehérissé & Moricette Lechantoux, le 13 février 1652

Noble homme Jullien de La Tour, sieur de Bellissue et damoiselle Bertrande Chevalier dame de Bonnan, le 25 février 1653

René Lecorgne & Vincente Hingant, le 25 juin 1653

François Crochet & Louise Delamare, le 12 janvier 1654

Mathurin Donne & Perrine Hingant, le 7 février 1656

Jacques Noël & Bertrande Bedon, le 26 juin 1656

Françoys Richard & Anne Bescherel, le 28 octobre 1658

Jullien Desvaux & Mathurine Letexier, le 15 février 1660

Ollivier Demeurant & Anne Motte, le 23 février 1664

François Josse & Izabel Le Gaignoux, le 14 mai 1665

 

Vaux Morant

 

famille Duval, citée en 1741

 

 

Le Vieux bourg de Languédias

 

Ci dessous un bouquet d'arbres au Vieux bourg de Languédias. Une église se tenait non loin de là (détail ci dessous, l'église figure en jaune).

 

 

Quelques mariages célébrés en la vieille église de Languédias :

 

François Hervelin & Roberde Ory, le 12 janvier 1634

Noël Botrel & Françoyse Menard, le 16 février 1634

Robert Salmon & Julienne Deschamps, le 25 juin 1635

Julien Jamet & Anne Clouet, le 2 avril 1652

famille Buart, citée en 1745 à 1757

 

 

 

La Ville es Ray

 

famille Desvaux, citée en 1719

famille Le Roy, citée en 1757

famille Fouré, citée en 1792

 

La Ville Réhel

 

famille Robert citée en 1697

famille Clouet citée en 1720

famille Simon, citée en 1721

famille Baudet, citée de 1741 à 1745

 

François Allain décédé et trouvé mort au village de la Ville Rehel  chez Julien Robert  où on lavoit logé le soir du 11 janvier 1697 aâgé de 9 ans a été inhumé  dans (le cimetière) l'Eglise de Mégrit le 13e dudit mois par le sous signé  présens  Jacques Haquin François Fontainne et autres  

 

 

Vieux Ville, trêve de St René

 

famille Groumil citée en 1747

famille Deschamps, citée en 1792

famille Réhel, citée en 1792

famille Le Roy, citée en 1745

famille Le Métaier, citée en 1741

famille Rondel, citée en 1741

famille Réhel, citée de 1741 à 1799

Repost 0
Published by poudouvre
commenter cet article
25 mai 2012 5 25 /05 /mai /2012 18:40

Quélaron-Quelaran

 

 

Dominant à 135 mètres d'altitudes, le tertre de Quélaron était jadis couronné d'une chapelle. Dédicacée à Saint Fiacre elle fut hélas incendiée le 24 septembre 1944. Ses ruines étaient encore visibles au début des années soixante

 

famille Gauttier, citée en 1757(Quelaran)

 

Queslain

 

famille Reuxe citée de 1745 à 1750

famille Lavat citée en 1747

  

  Querinan en Languédias

 

 

Armoiries Cadier & de Trémigon

 

Lors de la construction de l'église Saint Malo de Dinan, on acheta d'abord de la pierre à Quérinan, puis on fit l'acquisition d'une perrière à Mégrit vendue par Jean Le Menecier. Celle ci était dans le fief de Guillaume Cadier, sr de Quérinan, ce seigneur tomba brutalement sur les ouvriers et empêcha l'exploitation. L'on transigea, mais les fils du seigneur, Brient, Servais et Pierre Cadier battirent les carriers, et il fallut un  nouvel accord, si bien que les douze écus initialement prévus, la perrière était passée à cinquante cinq livres dix sous plus vingt sept sols dix deniers de frais de contrat.

 

Escuyer René Cadier, sieur de Kerinan et de Rochefort fut inhumé en l'église de Mégrit le 5 jour du mois de may 1642

 

En octobre 1628, lors d'une enquête, on évoque Messire François de Trémigon, vicomte de Quérinan et y demeurant, paroisse de Sainct René, tresviale de Mégrit. Le dit sieur de Quérinan fut entendu à Dinan lors de cette entrevue par des commissaires. Il était alors âgé de 54 ans.

 

écuyer René de la Vallée, sieur de la Chaize inhumé le 11 octobre 1698 sous le banc de Querinan au bout du grand autel de l'église de Mégrit.

 

famille Gernigon, citée en 1719

famille Jamet, citée en 1720 (la maison de Quérinan)

famille Plessix, citée en 1793

 

 

Anciennes potences de Kerinan

 

Françoise Gernigon âgée d'environ dix à onze ans mourut dans la communion des fidèles à la maison de Querinan le 27e 8bre (octobre) 1719 et fut inhumée dans la chapelle de Querinan le 28e dudit mois en presence de Perronelle Gaultier, de Vincente Viillalon, de Jacques Ogier et de plusieurs autres

 

 

 

Missire Jan Chantorel était désservant de Quérinan en 1718

 

Quesny -Quenic

 

famille Cochet, citée de 1719 à 1757

famille Le Hardy, citée de 1757à 1816

famille Goudelin, citée en 1757

famille Le Métayer, citée en 1777

famille Lanber-Lambert, citée en 1792

famille Poinsu, citée en 1800 

famille Jamet, citée en 1800

famille Rault, citée en 1813

 

Raffray

 

famille Colleu, citée en 1745 (maison du Raffray)

 

La Rue

    (La Rue Corseul en 1804)

 

famille Noël, citée en 1715 

   

    Saint Maudez

 

 

amille Peltais-Peltas, citée en 1715

famille Laval, citée en 1750

famille Le Roy, citée en 1757

famille Rault, citée en 1757

famille Hervelin, citée en 1757

famille Colin, citée en 1757

famille Buard, citée en 1792

famille Brien, citée en 1792

famille Labbé, citée en 1793

 

Janne Noël mourut dans la communion des fidèles au village de St Maudé le 15e mars 1720 a été inhumée dans l'Eglise de Mégrit le 16e dudit mois et an  en présence de François Buart, de René Desprez , de Jan Tardi et plusieurs autres

 

Une petite chapelle existait autrefois à Saint Maudez, elle était en ruines en 1790. On y voyait aussi ce remaquable calvaire qui orne à présent le plâcitre de l'église de Mégrit. Sur le plan ci dessous emplacement présumé de la ditte chapelle St Maudez.

 

 

 

Quelques mariages célébrés en la chapelle St Maudez

 

Jacques Jegu & Bertranne Matreul, le 26 juillet 1625 

Jan Noël & Julienne Barre, le 20 février 1648

Jan Clouet & Catherine Mordel, le 16 juillet 1650

Jacques Malice & Margueritte Provost, le 28 juillet 1650

Toussaint Richard & Bertranne Crocher, le 30 juillet 1650

Georges Jaigu & Jacquemine Le Roy, le 16 octobre 1650  

Jan Lucas  & Françoise Auffray, le 17 octobre 1651  

Simon Botrel & Laurence Gouret, le 22 février 1653

Jean Haquin & Françoise Lancelot, le 7 novembre 1654

Jan Sohier & Perronelle Morel, le 6 février 1662

Gilles Guillemer & Janne Desprez, le 3 juillet 1663

François Courault & Estiennette Quéré, le 25 février 1664

Pierre Le Bigot & Moricette Lambert, le 17 février 1665

Louys Goudelin & Catherine Mordel, le 22 juin 1666   

Françoys Lore & Louise Oger, le 7 mars 1666   

François Lohio & Janne Louise Maron, le 16 janvier 1666

Pierre Richart & Janne Gesfros, le 15 septembre 1665    

Jacques Lefeuvre & Janne Lebranchu, le 9 février 1666   

Yvon Deniot & Claude Jouhier, le 1er mars 1666   

 

 

    Saint René en Languédias

 

Une petite chapelle existait autrefois ici également (voir acte ci dessous). Elle fut érigée en fillette le 25 avril 1601. Abandonnée au moment de la Révolution, elle fut vendue le 8 octobre 1813  par monsieur de Boishue, propriétaire de kerinan.

 

 

famille Binard, citée en 1672

famille Ledormeux, citée de 1715 à 1720

famille Rehault, citée en 1715

famille Beignan, citée en 1715

famille Bourdon, citée en 1715-1717

famille Halariel, citée en 1715

famille Gourmil citée de 1715 à 1720

famille Jeuneu, citée en 1716

famille Fouré, citée en 1716

famille Réhel citée de 1716 à 1777 

famille Plessix, citée de 1716  à 1800 

famille Le Metayer, citée en 1718

famille Couplière, citée de 1720 à 1757 (métairie de St René)

famille Brochu, citée en 1748

famille Le Roy, citée en 1757

famille Crochet, citée en 1757

famille Bougault, citée en 1757   

famille Le Goust, citée en 1757

famille Brehannier-Brohannier, citée en 1757

famille Gicquel, citée en 1757

famille Toutain, citée en 1757    

famille Foutel citée en 1777

famille Frereu citée en 1777

famille Deschamps citée en 1782

famille Rault-Raux, citée en 1791-1792

famille Haye, citée en 1800

 

En jaune ci dessous la chapelle de Saint René, donnée dans les actes de Mégrit comme église Saint René 

 

 

Quelques mariages  célébrés en la chapelle de Saint René :

 

Jan Lecompte & Julienne Caré, le 25 juin 1637 

Jan Hervelin & Julienne Le Clerc, le 21 juillet1637 

Mathurin Guérin & Gillette Colleu, le 22 janvier 1647

Thomas Henry & Gillette Clouet, le 29 juin 1653

 

Ci dessus au Vieux Bourg de Languédias

 

La Saudrais

 

famille Quelié, citée en 1715

famille Lemétaier, citée en 1791

famille Leclerc, citée en 1793 

 

 La  Solais-La Saulais  



Jacquemine Richard, sexagénaire décédée dans la communion des fidèles au village de la Solais le 20e 9bre (novembre) 1720 a été inhumée dans le cimetière  de Mégrit le 21e dudit mois  en présence de François Labbé, du sr du Tremblay, Francis Raboisnel Delavillejosse prieur, et plusieurs autres 

 

famille Jégu, citée en 1715

famille Botrel, citée en 1715

famille Reuxe, citée en 1745

famille Lebée, citée en 1745 

famille Gaultier citée en 1747

 

 

 

Ci dessus au Vieux Bourg de Languédias

 

La Saudrais

 

famille Quelié, citée en 1715

famille Lemétaier, citée en 1791

famille Leclerc, citée en 1793 

 

 La  Solais-La Saulais  



Jacquemine Richard, sexagénaire décédée dans la communion des fidèles au village de la Solais le 20e 9bre (novembre) 1720 a été inhumée dans le cimetière  de Mégrit le 21e dudit mois  en présence de François Labbé, du sr du Tremblay, Francis Raboisnel Delavillejosse prieur, et plusieurs autres 

   

famille Jégu, citée en 1715

famille Botrel, citée en 1715

famille Reuxe, citée en 1745

famille Lebée, citée en 1745 

famille Gaultier citée en 1747

 

 

Le Tertre Anquetin-Tertre Anctin

 

Lieu à présent disparu, il ne manque pas d'évoqué à travers la forme anquetin, la présence de l'occupant scandinave au cours des IXème & Xème siècle et pourrait expliquer la défense d'un site défensif breton sur le promontoire de Rocherel.

 

 

 

Le Tertre Anquetin étoile jaune, Dinametz étoile rouge, la Ville Anqueti en Dolo étoile grise

 

Le Tertre Anquetin donné sous la forme de Tertre Antin sur la carte de Cassini est très proche de la Ville Anquetin situé en Dolo. On peut supposer qu'un obscur chef nommé Ansketill y disposait de terres et de défenses

 

 

famille Jamin citée en 1747

famille Petit, citée de 1757à 1791

famille Brehannier, citée en 1757

famille Davy, citée en 1777     

 

Le Tertre du Frêne

 

famille Hervelin, citée en 1791-1792

famille Petit, citée en 1792

 

Le Tertre Martin

 

Le Tertre Pifaut

 

famille  Fouché, citée en 1747

famille Matreul, citée en 1747

famille Oeillet, citée en 1748

famille Robert, citée en 1792  

famille Rehault, citée en 1800  

 

Janne Jegu âgée d'environ quatre vingt ans mourut  dans la communion des fidèles au village du Tertre Pifaut le 17e Xbre (décembre) 1719 et fut inhumée dans cette église  de Mégrit le 18e dudit mois en présence deJulienne Fouché sa fille, de Gabriel Le Metayer, Loüise Botrel, Mathurin Richard et autres   

 

 

Trois croix du haut moyen âge à Mégrit témoignent d'une évangélisation précoce   

   

  La Touche

 

La Touche au canton de St René





famille Fouré citée en 1747

famille Quinquenel, citée en 1792

 

 

Le Tremblay

 

famille Macé, citée en 1720

famille Hamon citée en 1720

famille Reuxe citée en 1747

 famille Juhel citée en 1747

famille Le Bé, citée en 1757 

famille Guérin, citée en 1793 

 

 

 

La Tremelay

       

famille Lavat, citée en 1715

famille Le Métayer citée de 1720 à 1777

famille Rault, citée en 1741

famille Hingant, citée en 1741

famille Crochet, citée de 1741 à 1745

famille Jegu, citée en 1741

famille Mauvoisin, citée en 1745

famille Cougeart, citée en 1745

famille Buart, citée en 1745

famille Michel, citée en 1745

famille Houée, citée en 1745-1747

famille Rondel, citée en 1745

famille Halouët, citée en 1748  

famille Martin, citée en 1800          
famille Lamiré
, citée en 1800          
  

              Lieux dits Tertre

 

Le Tertre

Le Tertre Anquetin

Le Tertre des Bruyères

Le Tertre du Frêne

Le Tertre Hervé

Le Tertre Pifaut

Le Tertre de Quélaron

Le Tertre de la Touche

        

 

Oratoire de la famille de Couessin

Repost 0
Published by poudouvre
commenter cet article
25 mai 2012 5 25 /05 /mai /2012 18:35

 

Hamerias, canton de St René

 

famille Roy(e), citée en 1697

famille Foutré, citée en 1720

 

La Haute Ville

 

famille Costuas, citée en 1720

famille Reux, citée en 1792

Les Hautières

 

 

 

Armoiries Poilvé et Gaudin de Beauchêne

 

Jean Poilvé *  époux de Julienne Le Hardy eut un fils prénommé Laurent, titré sieur des Hautières. Ci dessous son acte de baptême

 


 

"Lorant Poillevé" prit pour épouse le 2 octobre 1646 damoiselle Anne Egand, fille d'écuyer Pierre Egand, sieur de Pingis et damoiselle Jeanne de la Chapelle sa compagne.

-Voir acte de baptême de Anne Egand ci dessous

 

 

C'est en l'église paroissiale de Mégrit qu'eut lieu l'union célébrée par missire Jan Cochery entre Maistre Laurent Poillevé  sieur de la Courette et damoiselle Anne de pengis dame de Grand Pré, ce 2 octobre 1629. De leur union naquirent sept enfants :

-Yves né en 1647

-Louise née en 1648 décédée en 1713 épouse François Lohio sieur de Beauvais

(ils auront  8 enfants dont René marié à Pétronille Urvoit de la paroisse de Dolo-ci dessous)


 

-Jeanne née en 1650 épouse François Lohio

-Françoise née en 1652

-Pétronille  née en 1654

-Jean né en 1657, sieur de Paingis, épouse 2° Perrine Ollivier

(dont Françoise, issue du premier mariage de Jean, épouse Alexis Gaudin de Beauchêne, évoquée à l'article de Pingis)

-Renée née en 1659 * épouse Michel de Châteaubriand, sieur des Salles (six enfants dont Jean François & Mathurin René évoqués ci dessous)

 

C'est le 15 août 1691 à Mégrit que naquit  Jean François de Chateaubriand. C'était le deuxième fils de Michel de Chateaubriand et de Renée Poilvé. Il prit pour épouse Marie Charlotte Le Limonier dame de Verdun,  ce 8 février 1717 en l'église de Mégrit  Parmi les enfants du couple :   Renée Françoise de Chateaubriand, née le treizième janvier mil sept cent vingt sept fut baptisée le même jour et a eu pour parrain Messire François Gaultier, sieur de la Boullaye ecuier et pour marainne dame Renée Poullain. Laquelle damoiselle Renée Poilvé fut inhumée le 27 octobre 1702 dans le tombeau, sous l'escabeau de Bosnan. Le deuxième fils de Michel de Chateaubriand et Renée Poilvé  fut prénommé Mathurin René, il naquit pour sa part à Pléhérel le 5 juin 1694, et épousa le 29 mai 1714 à Meillac Marguerite de France

 

** damoiselle Renée Poilvé fut inhumée le 27 octobre 1702 dans le  tombeau, sous l'escabeau de Bosnan.
 

* Maistre Jean Poillevé fut inhumé au Choeur de l'église de Mégrit le treizième jour de juin 1636 fut confessé par noble et discret sieur Claude Josse prieur recteur de Mégrit

 

famille Simon, citée en 1715

famille Hamon, citée en 1715

famille Reuxe citée de 1745 à 1747

famille Biseul citée en 1747

famille Jegu citée en 1747

famille Colleu citée en 1747

famille Hallouet citée en 1747

famille Guérin, citée de 1755 à 1793

famille Réhel, citée en 1792

 

 Hauvêpres, canton de St René

 

famille Leroux citée de 1715 à 1720

famille Touzé citée en 1720

   

Hosté Barré-Hostel Barre

 

famille Le Chantoux, citée en 1719

 

Houx-Houe, canton de St René

 

famille Langlois citée en 1747

famille Hallouet, citée en 1799

 

La Jannaie-Jannée

 

famille Reux citée en 1747

famille Peltais citée en 1750

 

Kergu

 

 

Me Jacques de Quergu sr de Quergu est décédé en la communion des fidèles le douziesme apvril (1672) a esté ensépulturé en l'église de Mégrit ld(it) jour par Mons. Le Prieur de Beaulieu sçavoir soulz l'une des pierres tombales de soulz l'escabeau qui est du costé de l'évangile appartenante aud(it) seign(eu)r de Quergu après avoir été confessé & communié et avoir receu les saints sacrements d'extêmonction le tout par l'administration de Mi(ssi)re Yves Salmon curé dudit Mégrit la sépulture faicte le douziesme apvril mil six cen soixante douze

voir dossier consacré à Kergu pour la généalogie de cette famille

 

 

     Ci dessous le tableau qui ornait cette chapelle avant la Révolution

et détail de la chapelle

 

 

François Gaulthier & Ysabeau Lemestayer, le 9 novembre 1631

Jan Rondel & Raoulette Soquet, le 4 mai 1632

Vincent Dauly & Bonne Robert, le  4 septembre 1632

Jan Costuas  & Janne Simon, le 20 novembre 1632

Guill(aume) Ernest & Yvonne Hervelin, le 3 juin 1634

Julien Clouet & Janne Lechantoux, le 28 novembre 1634

Allain Goudelin & Françoyse Rondel, le 19 juillet 1635

Laurent Hingant & Gillette Galopel, le 1er novembre 1636

Jan Lecompte & Julienne Caré, le 25 juin 1637 

Yves Hingant & Mathurine Lemestaier, le 2 août 1638

Jan Lamour & Peronnelle Lebé, le 15 août 1638

Jan Labbé & Ollive Simon, le 6 juillet 1646

Christophle Le Chantoux & Jacquemine Robert, le 1er septembre 1646

Eon Raffray & Gillette Dauly, le 12 juillet 1646

Pierre Robert & Janne Dauly, le 9 octobre 1646

Jan Menard & Guillemette Oger, le 15 avril 1648 

Thomas Le Maistre & Louyse Pertuiset, le 25 mai 1649

Messire Guillaume de Lesquen,sieur de la Villetual originaire de la paroisse de Maroué & damoiselle Elisabeth de Kergu,  le 1er juin 1653

Charles Rault & Jacquemine Frété, le 3 octobre 1661

Jan Jegu & Janne Leroux, le 4 novembre 1661

Pierre Collet & Jacquemine Lemestaier, le 10 janvier 1662

Laurent Jamin  & Gillette Buart, le 28 mai 1662

Pierre Hingant & Jacquemine Freté, le 3 octobre 1662

Julien Delahaye & Perrine Caré, le 21 janvier 1663

Guyon Lamare & Guyonne Robert, le 29 juillet 1663

Guillaume Jamet & Marie Esnaux, le 16 février 1665

Yves Peltaie & Françoise Esnaux, le 17 février 1665

François Lechantoux & Marguerite Gondin, le 14 mai 1665

François Ferté & Nouëlle Breton, le 2 juin 1665

François Pelletais & Mathurine Breton, le 9 juillet 1665

René Lemestayer & Gillette Cocault, le 25 juillet 1665

Julien Robert & Jeanne Rouxel, le 28 novembre 1665

Jan Rondel & Janne Poinsu, le 16 janvier 1666

Alain Dauly & Françoise Duval, le 10 février 1666  

Jan Loncol & Louise Pertuiset, le 28 février 1666    

 

 

 Les Landes

 

famille Richard, citée de 1715 à 1741

famille Hervelin, citée de 1715 à 1757 

famille Meuredy, citée en 1745

famille Droguet, citée en 1791

 

 

Janne Raulie de Jugon agée de trois mois mourut chez sa nourrice au village des Landes le 1er may 1720

 

Louise Louvet décédée en bas age chez sa nourrice au village des Landes le 30  may 1720  

 

   Launay, canton de St René

 

 

quelque part en Languédias

 

 famille Robert, citée en 1721

 

    Locriac-Laucria

 

 

famille Reuxe, citée de 1715 à 1720

famille Le Landais citée de 1717 à 1747

famille Brochu, citée en 1719

famille Huquet, citée en 1720

familleCrochet citée en 1747

famille Rault citée en 1747

famille Deschamps, citée en 1757

famille Lohier, citée en 1757

famille Derouillac, citée en 1791

famille Botrel, citée en 1793

 

 

Un moulin à vent était jadis visible à Locria

 

Les Loges

 

famille Reux citée en 1793

famille Robert, citée en 1800 (métairie des Loges) 

 

 

Manière

 


 

famille Mégret, citée en 1720

famille Deschamps, citée en 1792-1793

 

 

La Métairie

 

famille Rouvrais, citée en 1719 

 

Moulin de Beaulieu

 


 

famille Feré citée de 1745 à 1757

 

 

Moulin de l'Ecluse

famille Morvan, citée en 1716

 

 Moulin de Parga

famille Droguet, citée en 1719

 

 

Péhé-Pehay

 

famille Buart, citée en 1715

famille Reuxe, citée de 1715 à 1792

famille Duval, citée en 1748

famille Fouré, citée en 1757

famille Lenormand, citée en 1757

famille Fouré, citée en 1757

famille Brehannier, citée en 1757

famille Lenormand, citée en 1757

famille Lemétayer, citée en 1757

famille Labbé citée en 1777

famille Fontaine, citée en 1791-1792

famille Bernard, citée en 1791

famille Plessix, citée en 1791

famille Rondel citée en 1792

famille Lesner, citée en 1792

famille Hervelin, citée de 1792 à 1800

famille Champion, citée en 1799

famille Costuas, citée en 1813

 

Penvé

 

famille Le Texier, citée en 1715

famille Le Metayer, citée en 1719

famille Donio, citée en 1757

famille Desvaux, citée en 1757

famille Deschamps, citée en 1792

famille Crochet, citée en 1792-1793

 

Les Périères

 

famille Taron, citée en 1627   

 

 

Périnée

 

famille Oeillet, citée en 1757

famille Lebée, citée en 1791

 

 

La Petite Lande, canton de St René

 

famille Cocheril-Cochery citée en 1745-1747

 

Les Petits Bois

 

famille Groumil citée en 1747

Pingy-Paingy

 

 

 famille Buart citée en 1747 (métairie du Paingy)

 famille Daniel, citée en 1800

 

Damoiselle Anne de la Chapelle dame du Pingy fut inhumée en l'église de Megrit sçavoir soulz l'enfeu de Querinan au bout du maistre autel vers midy -1658

 

 Le 26 décembre 1716, avec accord de la juridiction de Quérinan se déroule l'union entre d'écuyer Charles Gaudin, sieur  de Beauchêne de la paroisse de Hénansal avec damoiselle Françoise Poilvé du Pingis. L'union est célébrée en l'église de Mégrit par missire René Mercier. Présents à la cérémonie : écuyer François Charles Gaudin, père dudit  Charles et Perrine Ollivier belle-mère de la ditte "Pingis", noble homme François Lohio, René Lohio, Jean Chantrel, François Lohio (deuxième du nom)

-voir article sur la famille Poilvé les Hautières

 

Charles Gaudin fils d'écuier Alexis Gaudin sieur de Beauchêne et de dame Françoise Poilvé du Pingis sa compagne né le vingt sept d'avril mille sept cent dix sept et baptisé le vingt neuf a été parrain haut et puissant seigneur Messire Charles comte d'Espinay et marraine dame Helenne Duval dame du Chesnay.
 

n(oble) : h(omme) Jan Poilvé sieur du Peingis est décédé den la communion des fidelles le 26. Xbre 1713 (décembre) a  esté inhumé le 28. dudit mois en l'Eglise de megrit sous la tombe de l'escabeau aux Egant par le sous signé present Mre Jan Chantrel, François et René Lohio et autres. Signature : L : Costuas.

 

 

Le Plassy

 

 

famille Richard, citée en 1745

famille Costuas, citée en 1745

famille Allory, citée en 1745

famille Alory, citée en 1741

famille Reuxe, citée en 1741

famille Clouet, citée en 1741

famille Le Renard, citée de 1741 à 1747

famille Gouault, citée en 1741

famille Gauthier, citée en 1792 métayirie du Pleci

famille Dejoué, citée en 1792

La Potilaire

 

famille Barbé, citée en 1719

 

Repost 0
Published by poudouvre
commenter cet article
25 mai 2012 5 25 /05 /mai /2012 18:32

   Carmehouët-Carmahouët

 

 

famille Bourdas-Bourdais, citée en 1715 

famille Seudier, citée en 1719

famille Le Metayer, citée en 1720

famille Chantrel, citée en 1748    

famille Gauttier, citée en 1757

famille de La Haye, citée en 1757  

famille Deschamps, citée en 1792

famille Gesret, citée en 1792      

 

Madelaine Blandin agée d'environ 80 ans, décédée dans la communion des fidèles au village de Carmahouet fut inhumée dans le cimetière de Mégrit le 28e juillet 1720 en présence de François Jameu, de Julien Reuxe,  de Jan Lemetayer et plusieurs autres

 

 Carmouët

 

famille Gicquel, citée de 1715 à  1793 

famille Peltas-Peltais, citée de 1715 à 1872

famille Le Landais, citée en 1720

famille Brochu, citée en 1745

famille Buard, citée de 1741 à 1872

famille Hervelin citée de 1747 à 1872

famille Brohanier citée en 1747

famille Jegu citée de 1747 à 1757

famille Deschamps, citée en 1747

famille Gautier, citée en 1757

famille Petit, citée en 1791-1792

famille Hanry-Henry, citée de 1792 à 1872

famille Avret-Auvrel, citée en 1792-1793

famille Gesret citée en 1792

famille Guérin, citée en 1872

famille Davy, citée en 1872

famille Hingand citée en 1872

famille Guérin, citée en 1872

famille Taron, citée en 1872

famille Couillard, citée en 1872

famille Botrel, citée en 1872

famille Rondel, citée en 1800  

 

 

                                       Carré-Carei, canton de St René

 

 

    TREDIAS-copie-8.jpg

 

Fontaine Saint-Armel

 

 

famille Chevalier, citée en 1719 

famille Grosmil-Gromit, citée de 1719 à 1793 (Carez)

famille Bourdon, citée en 1719

famille Foutré, citée en 1719

famille Plessix, citée en 1719

famille Brillault, citée en 1720 (l'Hôtel Carré)

famille Jamet citée en 1720

 

  SAM_0046.JPG

-

Yves Foutré, mort en bas âge le 10 décembre 1719 au village de Carrest

-Vincent Grosmil, âgé d'environ cinq ans, mourut le 17 décembre 1719 au village de Carrest 

 

 

Le Chalonge 

 

 

famille Lemetayer, citée en 1755 (Métayrie du Chalonge)

famille Rondel citée en 1777 (Métayrie du Chalonge)

famille Buard, citée en 1800  

famille Haquin, citée en 1800

 

Champ de Grain

 

 

Chanteloup

 

 

famille Bourdon, citée en 1719 

 

Le 14 novembre 1719 François Bourdon et sa femme Françoise Leray du village de Chanteloup assistent à l'inhumation de leur fille Françoise âgée de trois semaines, et trois jours plus tard, le 16 novembre à l'inhumation de leur fils Louis âgé de six ans. 

 

Le chirurgien juré Taillefer procède le 20 novembre 1624 au baptême de François dAnjou fils de veuve Renée Danjou au village de Chantelou paroisse de Mégrit 

 

 

Le Chêne Marqué

 

 

famille Rault citée en 1720

famille Botrel citée en 1777

 

Le Chesnay

 

15 août 1691 fut baptisé à Mégrit Jean-François de Chateaubriant , deuième fils de Michel et de Renée Poilvé. Ledit Jean-François épousa MarieCharlotte Le Limonier, dame de Verdun.

 

"Le dixiesme  novembre mil sept cent vingt six la chapelle de Nostre-Dame fut bapstisée  par Messire Michel Halna du Fretay, sieur du Chesnay et dame  Françoise-Louise Chauvel son épouse, bénite par nous soussigné avec la permission de Mgr Vincent-François Desmaret, le jour et an ue dessus. Signatures : F. Courté,sr rctr de Mégrit Buart curé René Clouet prestre "

 

 

Armoiries de Chateaubriant et Halna du Fretay

 

La famille de Rabec disposa aussi de l'endroit au cours du XVIIIe siècle.

 

famille Ogier citée en 1758

 

Les Clos

 

 

Armoiries de la Vallée et de Kergu

 

famille Crochet, citée en 1757

famille Demeurant, citée en 1791-1792

famille Lemettayer, citée en 1792

 

 

le Coudrays, trêve de St René

 

 

famille Brochemière citée en 1747

 

La Croix

 

famille Frété, citée en 1715 

 

 

Les Ecotays

 

 

famille Gaultier citée en 1747 la noble maison des Ecotays


    Les Estres

 

famille Jegu citée en 1720

 

La Forge

 

 

Forte Epaule

 

famille Rault,  citée en 1720

famille Buand, citée en 1791

 

Janne Couplière sexagénaire décédée dans la  communion de s fidèles à la maison de Fortépaule  le 28 e  7bre (septemnre) 1720 a a été inhumée dans  l'église de Mégrit le 29e dudit mois en présence de Louis Rault, Jacques Rault, Jan Lamare et plusieurs autres

 

 

Forte Terre

 

 

famille Gouault, citée en 1800

 

 

Le Fournet

 

famille Gaultier citée en 1747

famille Quinquenel, citée en 1741

Les Fraiches Blancs

 

 

Francoeur

 

 

Armoiries de la Motte

 

famille Lambert, citée de 1720 à 1757

famille Poinçu citée en 1791-1792

famille Auvray citée en 1791-1792

 

SAM_1669.JPG

 

   Le  Frau

 

famille Hallouet, citée en 1800

 

Frêcheblac, trêve de St René

 

 

famille Noël, citée en 1792

Frilouze

 

 

La Gérillais

 

 

La Giolais, trêve de St René

 

 

famille Cocheril, citée en 1719

famille Bignon, citée en 1791

 

La Grignardais

 

SAM_4717-copie-1.JPG

 

famille Pertuiset citée de 1715 à 1720

famille Desvaux citée de 1716 à 1747 

famille Le Metayer citée en 1720

famille Le Chantoux, citée en 1745

famille Mauvoisin citée en 1777

famille Buart citée en 1777

famille Jamin, citée en 1792

 

Le 4e janvier 1745 Pierre Le Breton fils de Pierre Le Breton maître apotiquaire demeurant dans la ville de Dinan p(aroi)sse de St Sauveur et de Perrine Le Feubvre son épouse décédé à la Grignardais chez François Desnaux où il étoit à la nourrice a été inhumé lre lendamain dans le bas de cette église en présence de Jacques, dudit François Desnaux qui ne signent de ce interpellés.Signature : -Buard

    SAM_1679.JPG

 

La Gumacière

 

 

Haillet

 

famille Gromil, citée en 1792

famille Fouré, citée en 1745

famille Haquin citée de 1745 à 1747

famille Groumet, citée en 1745

famille Le Méttayer, citée en 1745

famille Hingant, citée en 1745-1747

famille Deschamps, citée en 1745

famille Pierre, citée de 1741 à 1777

famille Pertuisset, citée en 1745

amille Privé, citée en 1741

famille Fouré, citée en 1741 à 1747

Repost 0
Published by poudouvre
commenter cet article
25 mai 2012 5 25 /05 /mai /2012 10:58

SAM_4152-copie-1.JPGSAM_4150-copie-1.JPGSAM_4151.JPGSAM_4152.JPGSAM_4150.JPGSAM_4145.JPGSAM_4149.JPGSAM_4144.JPGSAM_4143-copie-1.JPG

SAM 4141

SAM 4140 SAM_4139-copie-1.JPG

SAM 4137SAM_4135.JPG

Repost 0
Published by poudouvre
commenter cet article
25 mai 2012 5 25 /05 /mai /2012 08:34

  SAM_4695.JPGSAM_4696.JPGSAM_4699.JPGSAM_4700.JPGSAM_4710.JPGSAM_4697-copie-2.JPGSAM_4717.JPGSAM_4709.JPGSAM_4697-copie-1.JPGSAM_4708.JPGSAM_4701.JPGSAM_4702.JPGSAM_4697.JPGSAM_4598.JPGSAM 4152-copie-3

SAM_4425.JPGSAM_4431.JPGSAM_4433.JPGSAM_4426.JPGSAM_4427.JPGSAM 4430SAM 4609

SAM 4432SAM_4151.JPG

Repost 0
Published by poudouvre
commenter cet article
24 mai 2012 4 24 /05 /mai /2012 18:52

SAM_4151-copie-1.JPGSAM_4152-copie-2.JPGSAM_4610-copie-1.JPGSAM 4615SAM_4612-copie-3.JPG

SAM 4612-copie-2SAM_4612-copie-1.JPGSAM 4596SAM 4609SAM_4612.JPGSAM_4613.JPGSAM_4602.JPG

SAM 4597

SAM_4608.JPG

SAM_4585-copie-3.JPG

Repost 0
Published by poudouvre
commenter cet article
24 mai 2012 4 24 /05 /mai /2012 17:58

 SAM_4592.JPGSAM 4588-copie-1 SAM 4585SAM_4583.JPG

SAM_4593.JPG

SAM_4594.JPG

SAM_4588.JPGSAM_4582-copie-1.JPGSAM_4587.JPG

SAM 4589imagesCAU6S9GE-copie-1.jpg

SAM_4585-copie-1.JPG

SAM_4585-copie-2.JPG

Repost 0
Published by poudouvre
commenter cet article
21 mai 2012 1 21 /05 /mai /2012 12:58

Le précédent article était consacré à dom Alexis Presse restaurateur de l'abbaye de Boquen, la paroisse de Plouguenast qui l'a vu naître en 1883 est voisine de celle de Langast dont l'église est réputée pour ses magnifiques fresques murales remontant à la période romane -IXème et Xème siècles. Voici quelques uns de ces trésors.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by poudouvre
commenter cet article