Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2016 1 29 /08 /août /2016 18:44

Uzel ; sur une hauteur, & sur la route de Pontivi à Quintin ; à 5 lieues deux tiers de Saint-Brieuc son Evêché ; à 18 lieues & demie de Rennes ; & à 3 lieues de Quintin, sa Subdélégation. Cette Paroisse ressortait à Ploermel, & comptait 1800 communiants en 1755 : la Cure est présentée par M. Boschat. Le territoire est d’une superficie très irrégulière. On y remarque des côteaux, des vallons, des monticules, beaucoup d'arbres & buissons, quelques ruisseaux, qui vont se jetter dans la rivière d'Oust, une partie de la forêt de Lorge, beaucoup d'arbres fruitiers, & autres, des prairies & des terres en labeur, de bonne qualité. Les habitants font un grand commerce de fils & de toiles, qui se fabriquent & se blanchissent à Uzel, où il se tient un marché par semaine, & huit foires : an. La Seigneurie de cette Paroisse, avec titre de Bachelerie ou de Banniere, appartenoit en 1280 à Guillaume Budes...Ainsi Jean-Baptiste Ogée, ingénieur géographe décrivait l'endroit en 1755

 

 

 

 

Le plan d'Uzel avec en rouge le château disparu. Armoiries des possesseurs d'Uzel : Budes ; du Marchaix ; de la Soray ; de Malestroit ; de Coëtquen ; Durfort de Duras ; Boschat. 

 

 

 

 

Agrandissement du plan

 

 

Le château d'Uzel dont on voit le ruines au milieu de la ville, a été détruit par un incendie en 1839, la seigneurie dit la géographie des Côtes du Nord, appartenait en en 1280, à Guillaume Budes, lequel épousa vers l'an 1300 Jeanne du-Guesclin, tante de Bertrand. L'un des cinq fils de Guillaume, son aîné, Sylvestre Budes, Seigneur d'Uzel, épousa Renée Gouyon de Matignon ; il fut Lieutenant général & Jean & François Budes, furent Ecuyers du Duc de Bretagne. Sylvestre, fut compagnon d'armes de Bertrand du-Guesclin, son parent -Jean Oger ajoute qu'il «accompagna le connétable du-Guesclin en Espagne & portoit sa bannière à la bataille de Navarret ». Il fut célèbre dans l'histoire de Bretagne, et par sa bravoure, et par ses aventures, et par sa mort tragique arrivée en 1379. Marzeline Budes, fille de Silvestre, fut dame d'Uzel. Elle épousa, vers 1360, Bertrand du Marchaix et ensuite Raoul de la Chasteigneraye. Elle eut des enfants de ces deux maris, mais sa fille, Isabeau du Marchaix, fut dame d'Uzel. Isabeau du Marchaix, n'eut point d'enfants de son premier mari, Jean d'Avaugour, qui vivait encore en 1399 . Elle épousa, en secondes noces, Alain de la Soray qui figurait en 1419, parmi les gens d'armes nommés par le duc Jean IV pour assurer la défense de Dinan, et dont la fille, Jeanne de la Soray, fut dame d'Uzel. Elle épousa Jean de Malestroit, et c'est leur fils cadet, le dénommé Hervé mariée à Marguerite de Beaumanoir du Besso qui récolta la terre d'Uzel. La seigneurie d'Uzel était encore dans cette famille en 1540, et nous savons qu'alors une Françoise de Malestroit, fille des précédents épousa un certain François de Coëtquen, en faveur duquel Uzel fut érigé en vicomté, en l'année 1538. Après avoir été longtemps possédée par les Coëtquen, la seigneurie d'Uzel passa par alliance dans la maison de Durfort de Duras : la dernière représentante de cette famille, Louise de Coëtquen, épousa Emmanuel Durfort, duc de Duras. Cette famille, alliée aux Combourg, vendit, en 1759, pour la somme de 334.400 francs, Uzel et ses annexes, à un M. Beauchat (ou Boschat), d'Allineuc, Mathurin Durfort de Duras nouveau seigneur d'Uzel sortait d'une famille annoblie depuis 1709, et les armoiries de cette Maison étaient : « de sable au chat passant d'hermines ». Les annexes d'Uzel étaient : - la Motte-d'Onon, en Saint-Thélo, terre à haute justice, réunie au domaine d'Uzel, au mois d'août 1470, par la vente qu'en firent les Molac au seigneur d'Uzel, - le Vauclair, seigneurie située proche de Moncontour (extrait de la Société archéologique et historique des Côtes-du-Nord, Saint-Brieuc 1889 -voir à travers le bourg d'Uzel)   

Partager cet article

Repost 0
Published by poudouvre
commenter cet article

commentaires