Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 janvier 2016 5 22 /01 /janvier /2016 08:02

Au début du XXe siècle, la IIIe république promulgait un décret interdisant aux petits Bretons de parler la langue bretonne, pour nombre d'entre eux, il s'agissait de leur propre langue maternelle. Curieuse leçon donnée par cet état qui s'arroge le titre de « pays des droits de l'homme ». Roparz Hamon dont nous avons parlé dans ce blog  (voir Roparz Hemonredonna à cette vieille langue celte ses lettres de noblesse mais au cours de cette période trouble, nombre de bretonnants s'adonnèrent à la langue française. Puis des artistes tels Stivell, Glenmor, Tri Yann et quelques autres choisirent le breton dans leur répertoire. Et enfin en 1976, s'inspirant des modèles en cours à travers l'Europe, le musicien Reun L'Hostis, par ailleurs militant de la cause bretonne, décida la création d'une école enseignant en breton. Il parvint à convaincre le maire de Ploudalmézeau, Alphonse Arzuel de lui louer des locaux nécessaires. Diwan était née et avec près de 4100 élèves scolarisés dans l'ensemble de la Bretagne (soit cinq départements) en 2015 et une hausse de 6 % lors de la dernière rentrée, le succès est au rendez vous, d'autant que les résultats scolaires sont aussi intéressants. Le lycée Diwan de Carhaix obtient des performances et classements au baccalauréat très bons.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by poudouvre
commenter cet article

commentaires