Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juillet 2016 5 08 /07 /juillet /2016 05:32

Le pagus Castri alias pagus Poher

 

 

 

Tout comme les deux précédents, le pagus Castri celui de Castri devint siège d'un comté, celui de Poher, Mathuédoi, gendre d'Alain Ier Le Grand et père d'Alain Barbetorte était titré comte de Poher. Carhaix, l'antique civitas de Vorgium était regardée comme capitale de cette contrée. Il est généralement admis que Poher (Pou-kaer) dérive de Pagus-castri, le pays de Carhaix. Voici des notes laissées au sujet du lieu Pou-kaer signifie pagus castri, pays ou contrée du château ; et Plou-guer ou Ploukaer, plebs ou populis castri, peuple ou population du château établie à trois cents pas de ses murs, sur soit territoire, et au sein de laquelle était la mère-église. Kaer et Kaerez, ou le reconnaît facilement, est toujours le nom donné à la place forte ou la ville (urbs), en tant que ceinte de murailles…. pour la distinguer du château ou de la forteresse (kaer ou kaerez) qui, à ce titre, était le chef-lieu du fief, comme possédant la tour ou le donjon ; et on voit clairement que Plou-guer ou Plou-katr ne faisait qu'un jadis avec Kaer ou Kaerez (Carhaix). Enfin, pour der nière preuve, après avoir rappelé que ce nom est écrit Carhez, dans le Chronicon Briocense, ce qui nous fait voir que les Bretons prononçaient la finale avec l'aspiration h, comme le font encore les Vannetais ; ajoutons que, dans l'acte de fondation du prieuré de Saint-Nicolas-de-Carhaix, faite en 1108, par Tanguy Ier, vicomte de Poher ; Carhez ou Carhaix n'a pas d'autre nom que Castellum, qui est, en effet, la signification latine du mot Caerez ou Carhez 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by poudouvre
commenter cet article

commentaires